PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Generation M: Media in the Lives of 8-18 Year-olds

eSchool News online

eSchool News présente aujourd'hui un court article au sujet d'une recherche intitulée Generation M: Media in the Lives of 8-18 Year-olds. Cette recherche a été menée par la Kaiser Family Foundation.



Selon le site Web, la Kaiser Family Foundation (http://www.kff.org) est un organisme privé, indépendant des gouvernements et à but non lucratif. KFF développe et mène ses propres recherches et programmes de communication dans le but de fournir de l'information fiable à la population, aux médias ainsi qu’aux décideurs publics dans un contexte où le système de santé gagne en complexité et où la Nation (les États-Unis!) fait face à des choix complexes et des défis importants.

KFF avait précédemment fait une enquête similaire (1999). L'enquête publiée en mars 2005 a été conduite aux États-Unis auprès de jeunes de 8-18 ans. L'échantillon est supposé être représentatif des jeunes Américains de ce groupe d'âge (l'erreur d'échantillonnage est, d'au plus, 3,8 %). Pour amasser les données, les chercheurs ont eu recours à des questionnaires (plus de 2000 répondants) et à des « carnets de recherche » ou journaux personnels portant sur l'usage des médias au cours d'une période de 7 jours. Près de 700 journaux remplis par des volontaires ont été analysés. Pour l'analyse des résultats, les chercheurs ont misé sur des tests de proportion et des analyses de variances. Le questionnaire utilisé abordait, entre autres, les éléments suivants :

  • l'environnement médiatique;
  • le niveau d'exposition aux médias;
  • temps consacrés à certaines activités qui ne sont pas liées aux médias;
  • contenu médiatique;
  • contexte social d'utilisation;
  • caractéristiques démographiques;
  • caractéristiques sociopsychologiques.


L'article publié par eSchool News a d'abord suscité mon intérêt, car les résultats rapportés semblent indiquer que les médias sont effectivement de plus en plus présents dans la vie des jeunes et j'ai récemment discuté de cela avec mes étudiants. L'article rapporte en effet que :

  • 20 % des enfants (8-18 ans) naviguent sur Internet depuis leur chambre à coucher;
  • la proportion des enfants ayant un magnétoscope ou un lecteur DVD dans leur chambre à coucher a augmenté de18% depuis 1999 alors que la proportion des enfants ayant le câble ou la télé par satellite dans leur chambre a augmenté de 8%;
  • les enfants consacrent environ six heures 21 minutes à des médias dans un but récréatif (environ 2 minutes de plus qu'en 1999) soit plus de 44 heures par semaine;
  • le nombre d'enfants ayant accès à 2 ordinateurs ou plus à la maison a augmenté de 14 %;
  • le nombre d'enfants ayant accès à Internet à la maison a aussi augmenté de 27 %.


L'article souligne conséquemment l'importance du rôle des parents qui doivent s'impliquer dans l'éducation aux médias. L'article explique aussi que près d'un tiers des enfants parlent au téléphone, clavardent (« chat »), envoient des messages instantanés (MSN Messenger, ICQ...), écoutent la télévision ou écoutent de la musique en même temps qu'ils font leurs devoirs et que 26 % des enfants disent « faire autre chose en même temps » qu'ils utilisent des médias (« multitasked ») ce qui représente une augmentation de 10 % comparativement à il y a 5 ans. L'article questionne l'impact de cette pratique sur les capacités d'attention des enfants. Cette question me semble très importante, car l'attention est liée à l'apprentissage. De plus, elle me touche personnellement, car j'ai toujours eu tendance à faire deux ou trois choses à la fois.

Malheureusement, le rapport de recherche n'aborde pas cette problématique.

Je me demande si les enfants vont développer des mécanismes d'attention différents de ceux des générations précédentes. Il faudrait alors adapter l'enseignement. Est-ce que la pratique du « multitasking » plusieurs heures par jour chez les jeunes de 8-18 ans se traduira par une diminution de leur capacité d'attention? Les jeunes rapportant les plus hauts niveaux d'exposition aux médias sont généralement ceux qui divisent leur attention entre plusieurs médias (« multitasking ») et le rapport de la KFF note que les jeunes rapportant avoir majoritairement des A et des B à l'école sont moins exposés aux médias que ceux rapportant obtenir surtout des C et des D (45 minutes de moins par jours)...

pgiroux

Auteur: pgiroux

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (1)

Pat Pat ·  20 mars 2005, 3:22:16 PM

Ces autres sites parlent aussi de cette étude.

Infobourg, "Édito" du 14 mars 2005
www.infobourg.com/section...

Le quotidien Libération.fr, 10 mars 2005
www.liberation.com/imprim...

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À voir également

Clair2019 - Une autre tempête pédagogique

C'est parti pour la dixième édition du colloque de Clair.

Lire la suite

Tout ce que vous vouliez entendre (ou pas!) sur les TIC, les jeunes, l’apprentissage et l’enseignement!

Lundi le 28 mai, j'aurai une conversation-conférence avec André Gobeil (le directeur général du Cégep de Chicoutimi). Le titre dit tout!

Lire la suite