PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Évaluer la qualité et la véracité de l'information sur Internet... Résultats d'une activité en classe.

PédagoTIC...

Récemment, le ProfNoël rapportait (ce billet!) avoir amorcé une activité au sujet de la validation de l'information. L'activité en question s'intitule ''Vois-tu ce que je vois?'' et est tirée du site web du Réseau Éducation-Médias.

L'activité me semblait intéressante. Le thème est certainement très important. Comme je devais parler d'Internet dans mon cours cette semaine, j'ai modifié mon plan de cours pour essayer cette activité avec mes étudiants, tous des enseignants ou de futurs enseignants. J'ai évidemment ajusté l'activité. Voici donc un résumé. J'espère que mes étudiants viendront compléter l'information et ajouter des commentaires. (Ils ne sont pas très actifs sur la toile actuellement... J'espère réussir à les impliquer plus avec le prochain TP!)

J'ai débuté le cours en présentant quelques résultats de recherche suggérant que les médias sont de plus en plus importants chez les jeunes, que les parents n'ont pas toujours les compétences pour encadrer et supporter adéquatement leurs enfants à ce sujet (du moins en ce qui a trait à Internet) et en suggérant que plusieurs enseignants ne le sont pas plus... J'ai aussi profité des récentes campagnes de "phishing" utilisant l'image de Desjardins et de la Banque Royale pour justifier l'importance d'être en mesure de juger de la validité et de la qualité des sites web que l'on visite.

Je leur ai ensuite donné une liste de cinq sites Web en laissant entendre que toutes ces villes existaient...

  • http://www.memramcook.com/
  • http://notredame.flora.org/index.htm
  • http://www.ville.saguenay.qc.ca/portail/wps/portal
  • http://www.tadoussac.com/
  • http://members.tripod.com/~municipalitecaplan/

Ils devaient naviguer sur ces sites en équipe et énoncer une liste d'éléments (Top 10) permettant de poser un jugement quant à la qualité et la véracité des faits présentés sur ces sites. Comment arrivent-ils à évaluer le niveau de qualité de l’information trouvée sur Internet?

Ils ont navigué sur les sites en question pendant plus de 40 minutes... Nous avons ensuite eu une petite discussion au sujet des trucs ou éléments suggérés par les équipes. Nous en sommes venus à la conclusion qu'il n'y a pas un élément qui, à lui seul, puisse permettre de discriminer entre un bon et un mauvais site. J'ai conclu en résumant les six questions du cyberespace proposé par le Réseau Éducation-Médias. J'ai trouvé l'activité agréable. J'espère que mes étudiants, au moins certains d'entre eux, auront acquis quelques nouvelles connaissances...

Le groupe semble très influencé par l'allure générale du site et la qualité de la présentation. Ils accordent aussi beaucoup d'importance à la qualité des textes. Ils recherchent généralement des sites avec des personnes responsables, que l'on peut contacter. L'information doit aussi être récente. Je crois que l'activité leur a permis de devenir un peu plus critiques. C'était du moins mon ambition!

Certaines équipes ont accepté de me laisser leur Top 10! Voici donc quelques exemples résultants de leurs efforts (résumés et dans mes mots):

Équipe 1:

  1. Page titre claire, mise en page facilitant la navigation, qualité de la structure du site.
  2. Adresses (URL courtes et simples, faciles à retenir).
  3. Couleurs vives et animations.
  4. Contenu précis, qualité des textes (grammaire, orthographe, ponctuation...)
  5. Disponible en français, en plusieurs autres langues.
  6. Il y a des images et des photos.
  7. Il y a des liens pertinents.
  8. Pas de problèmes d'affichage, bonne vitesse de téléchargement.

Équipe 2:

  1. Qualités de l'écriture (grammaire, orthographe, ponctuation...).
  2. N'est pas un site personnel. Il ne font pas confiance aux sites personnels!
  3. La date de la dernière mise à jour du site doit être affichée et récente.
  4. Le site est offert dans plus d'une langue.
  5. Les noms et coordonnées des concepteurs et des individus responsables de la page ou du site sont accessibles.
  6. Il y a une section "contacts", avec des adresses Internet, des adresses physiques et des numéros de téléphone.
  7. L'information est diversifiée.
  8. Il y a des liens Internet vers d'autres sources d'informations.
  9. La qualité des photos.
  10. Présence d'animations (exemple: Flash)

Équipe 3:

  1. Choix de la langue. Le français doit être disponible.
  2. La grosseur des écritures. Lecture facile. Rien n'a l'air caché.
  3. L'orientation des menus, toujours disponibles, pour faciliter navigation...
  4. Navigation facile: plan du site, retour de page...
  5. Informations pertinentes.
  6. Références disponibles sur le site: adresse, numéro de téléphone, courriel...
  7. Liens avec d'autres sites similaires.
  8. Les couleurs, l'environnement l'animation , photos.
  9. Page courte et précise. Une page par sujet.
  10. Carte routière pour situer la ville.

Équipe 4:

  1. Il doit y avoir une section "Pour nous contacter" avec plus qu'un formulaire qui nous demande nos coordonnées. Adresses de courriel, noms des responsables, numéros de téléphone, adresses physiques...
  2. Quantité de renseignement sur le site.
  3. Apparence.
  4. Date de mise à jour.
  5. Qualité de l'information.
  6. URL signifiante.
  7. Présence ou non d'une page d'accueil.
  8. Présence d'hyperliens.
  9. Copyright.
  10. Présence d'un plan du site.
pgiroux

Auteur: pgiroux

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À voir également

Bonnes pratiques pour réussir l'intégration des TIC

Il y a quelques jours, mon collègue Stéphane Allaire a publié sur Facebook un document fort intéressant à propos du sujet en titre. Il y présentait, en une page, ce qu'il identifie comme des préconditions et des caractéristiques d'une bonne pratique d'intégration des TIC. Ça m'a amené à reconsidérer les cinq grands principes pour réussir l'intégration des TIC que j'ai présenté en classe récemment.

Lire la suite

Placer l'apprenant au centre des préoccupations en contexte de vidéocommunication

Aujourd'hui, je présentais dans le cadre du colloque du CIRTA. Ma présentation avait pour objectif de faire quelques recommandations afin que la vidéocommunication soit utilisée adéquatement selon le point de vue des apprenants...

Lire la suite