PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Zotero : Un outil génial pour mes collègues et les étudiants universitaires

François présentait aujourd'hui un petit outil génial que je vais mettre à l'essai très sérieusement: Zotero.

Zotero est un petit logiciel qui permet de gérer nos références. Qu'elles proviennent de pages web ou de bases de données, Zotero peut l'indexer. Ce qui m'a personnellement accrocher c'est la possibilité d'associer des tags et de classer les références dans plusieurs catégories.

Zotero est gratuit (logiciel libre). Sur le site Web, on parle déjà de la version 2 et d'applications serveur qui viendraient compléter ou ajouter aux fonctions du logiciel. Très intéressant! Ce serait bien de mettre en place un serveur public regroupant toutes nos références sur les TIC et sur l'éducation. Je fais l'installation de Zotero dès maintenant pour l'essayer. On en reparlera peut-être dans quelques semaines, si j'ai aimé!

Mise à jour du 16 août 2007: Malheureusement, je n'arrive pas à extraire les données bibliographiques directement des bases de données que j'utilise le plus souvent dans le cadre de mon travail. Ça représente une certaine perte de temps d'être obligé d'entrer manuellement toutes les informations. Par contre, je n'ai pas encore été voir dans le site s'il existe une solution! À suivre...

Mise à jour du 17 août 2007: J'ai trouvé l'information relative à l'ajout automatique de références dans Zotero sur le site. C'est d'une simplicité déconcertante! Lorsque Zotero reconnait une référence et qu'il est capable de l'ajouter à vos références automatiquement, il affiche un icône à droite de l'URL. Y'a qu'à cliquer dessus! On peut ensuite ajouter des commentaire, ajouter des mots clefs et indexer le document. Simple et efficace! Il ramasse tout! Les auteurs, le résumé, le nom du journal, le volume, le numéro, la date, l'ISSN, le DOI, la date et l'heure à laquelle on a accédé au document.

Quelques remarques supplémentaires (17 août 2007):

  • Le logiciel que j'utilise le plus dans une journée est certainement mon navigateur. Firefox est ouvert presque constamment. Le fait que Zotero fonctionne à l'intérieur de mon navigateur m'apparait très pratique. C'est facilitant. Dans le passé, lorsque je trouvais une page Web qui parlait de la vidéocommunication (ma thèse parle de VC et je dois la défendre prochainement...), je l'indexais rarement dans ma base de données Endnote. Trop long pour le "jus" que je pouvais extraire de ce type de document. En plus, je me disais que je serais toujours capable de le retrouver en cas de besoin. Avec Zotero, j'ajoute la référence à ma base de données en quelques clics de souris, note ce qui m'intéresse sur la page, ajoute quelques idées et commentaires et je passe à autre chose. J'ai déjà créé deux collections qui contiennent toutes sortes de références. Cette façon de procéder et d'indexer les connaissances est beaucoup plus proche de mon travail en tant que chercheur et professeur à l'université. J'ai bien essayer les folksonomies, mais ça ne me suffisait pas. Je préférais Endnote.
  • J'ai découvert que l'on peut sélectionner une portion de texte et, à l'aide d'un clique droit, créer un notes. Zotero, indexe automatiquement la source et ajoute la note. Je remarque une petite limite... J'avais ouvert la copie indexée d'une référence lu plus tôt et je voulais ajouter une note. Lorsque j'ai sélectionné du texte et cliqué droit pour ajouter la note, Zotero a ré-indexé le document et créé une note pour ce nouvel élément. :-(
  • En 5 minutes, j'ai réussi à intégrer Zotero à MS Office et à Open Office. Le fichier pour MS Office est ici. Suivez les instructions... Le fichier à télécharger pour OpenOffice est ici. Dézipper et double-cliquer. Très facile! L'utilisation est ensuite très similaire à celle de EndNote, sauf que ce dernier ne fonctionne pas avec OpenOffice... Et c'est ma suite bureautique principale depuis presque 1 an maintenant... :-)
  • Le site Web de Zotero s'affiche en anglais. Le logiciel apparait cependant en français sur mon poste, comme mon navigateur! :-)
pgiroux

Auteur: pgiroux

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (1)

Gooba Gooba ·  14 août 2007, 9:21:11 PM

Très prometteur. Je surveille vos essais avec intérêt...

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À voir également

Sur la nocivité des écrans - Québec Sciences

Comment expliquer cette « nocivité » ? S’il y a peut-être des conséquences directes sur les structures cérébrales en développement, le principal écueil est évident : le temps passé devant Netflix ou YouTube ne l’est pas à courir dehors, à imaginer des aventures, à construire des tours de cubes, à régler des chicanes ou à nouer des amitiés avec les pairs… « C’est ce qu’on appelle l’effet de déplacement. Les écrans ont tendance à remplacer des activités qui seraient plus enrichissantes pour l’enfant », dit Michelle Ponti, pédiatre au Child and Parent Resource Institute de London, en Ontario.

Lire la suite

Pas simple la gestion des écrans

Je reprends ici un texte publié le 26 novembre 2019 dans le journal régional Le Quotidien (section Opinion, p.13).

Lire la suite