PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Clé USB nomade: j'ai pris une décision

Ce billet fait suite à quelques autres: 1, 2 et 3.

En tant que professeur à l'UQAC, je dois faire face à certaines "difficultés". Parmi celles-ci, il y a le fait qu'on ne peut pas manipuler les ordinateurs de notre laboratoire à volonté. Chaque installation de logiciels, modification des préférences ou mise à jour doit être approuvée et effectuée par les services informatiques. Ces derniers ne poursuivent cependant pas les mêmes objectifs que moi et ne jugent pas mes requêtes selon les mêmes critères. Dans les faits, la mécanique est très peu flexible avec comme résultat que le laboratoire informatique du centre de ressources des sciences de l'éducation n'est pas du tout à mon goût. L'environnement proposé ne permet aux étudiants que d'expérimenter une seule réalité: Microsoft Windows et les autres logiciels du géant. Pas de Firefox ou de Chrome sur ces ordinateurs puisqu'il y a déjà IE. Pas d'OpenOffice, car MS Office est déjà installé. J'ai bien réussi à faire installer quelques logiciels, mais très peu puisqu'il faut faire une demande longtemps à l'avance. Ça ne convient pas! Ma réalité c'est que les étudiants me posent une question et je leur propose une solution le plus rapidement possible lorsque j'en suis capable. Ma réalité c'est que je découvre un logiciel une journée et désire le présenter à mes étudiants le lendemain. Dans 6 mois, ces étudiants ne seront plus dans mon cours... MA réalité c'est que je n'ai pas besoin d'un logiciel professionnel de montage ou de mise en page, celui qui est très simple, mais que l'on risque de retrouver dans une école de la région me convient beaucoup mieux.

Pour faire face à cette situation, j'ai décidé de chercher une clé USB nomade pour mes étudiants. Le but visé est que mes 90 étudiants puissent essayer certains logiciels et y avoir constamment accès pour la durée du trimestre. Si je décide de présenter un logiciel à mes étudiants et qu'il est possible et légal de le télécharger, de l'installer 90 fois et de l'utiliser, je veux pouvoir le faire sans contrainte ou avec le moins de contraintes possibles.

J'ai essayé plusieurs clés USB nomades. Aucune n'est tout à fait à mon goût. J'ai néanmoins choisi une clé que je peux configurer à ma façon et qui réponde relativement adéquatement à mes attentes. Ce ne sera pas très "élégant", mais ça sera près à temps pour le trimestre qui débute dans 10 jours.

Voici ce que je vais faire:

  • Je vais installer la Framakey Ubuntu Remix sur ma clé USB sans la rendre "bootable".
  • Je vais modifier le fichier ".ini" qui est à la racine pour ne pas que le Framakiosk démarre dans Windows, seulement le petit menu dans la barre en bas à droite. Ce menu est plus rapide à démarrer et il est plus facile d'y ajouter des logiciels.
  • Je vais ensuite installer les deux ou trois logiciels supplémentaires que je sais que je vais présenter aux étudiants et qui nécessitent l'environnement Windows.
  • Je vais aussi copier quelques documents de base que tous les étudiants en éducation devraient avoir avec eux. Je vais m'assurer qu'ils sont facilement disponibles dans les portions Windows, MAC et Ubuntu de la clé.
  • Je vais zipper le tout et le placer sur un serveur très rapide ici à l'UQAC.
  • Lors du début du trimestre, dès que mes étudiants auront tous leur clé USB, je vais leur montrer comment récupérer les archives et les installer sur leur clé personnelle.
  • Je leur montrerai finalement comment rendre leur clé "bootable".

Je compte faire tout ça en respectant les droits des autres.

Il me reste quelques tests à faire, une ou deux personnes à contacter pour être certains que j'ai le droit de distribuer leurs logiciels, mais je crois que ça va fonctionner.

Mes étudiants pourront découvrir des applications Linux et Windows, que nous installerons ensemble ou qui sont déjà installées au laboratoire. Ils pourront les utiliser dans tous les laboratoires de l'UQAC, chez des amis ou à la maison. Ils pourront les utiliser autant qu'ils le désirent et quand ils le désirent. À la fin du trimestre, s'ils n'aiment pas ce que nous aurons installé, ils pourront tout effacer et utiliser leur clé pour autre chose...

Qu'en pensez-vous?

pgiroux

Auteur: pgiroux

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (3)

jocenado jocenado ·  21 août 2009, 2:49:42 PM

Salut Patrick,

Je trouve cette démarche fort intéressante. Je comprends ta frustration concernant les services informatiques; j'ai le bonheur (ou le malheur) de naviguer des deux côtés...

Comptes-tu rendre ta "mod" disponible pour téléchargement à nous qui n'aurons pas le plaisir de suivre ton cours? J'aimerais bien proposer cette solution à notre nouveau prof d'éducation...

À+

Patrick Giroux Patrick Giroux ·  21 août 2009, 3:00:59 PM

Oui, je rendrai probablement l'ensemble de base disponible si j'ai le droit... Mais ça ne sera pas si différent de la Framakey de départ. Je vais juste échanger quelques applications portables pour d'autres que je préfère et enlevai celles dont je suis certain de ne pas parler. Je vous informerai de l'avancement de mes travaux à ce sujet.

Patrick Patrick ·  21 août 2009, 3:05:44 PM

Bonjour Patrick

En ce qui me concerne, c'est exactement ce que je vais faire cette session-ci! C'est paradoxal qu'un enseignant en TIC n'ait pas de meilleur contrôle sur ses outils en classe. Imagine en plus quand tu es chargé de cours dans plus d'une université! Il y a sans doute deux conceptions en confrontation, soit celle du contrôle et celle de la démocratisation, et en éducation, le choix me semble facile à faire! Autre avantage non négligeable : les futurs profs seront eux aussi un peu plus indépendants et mieux outillés dans leur école.

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À voir également

Ubuntu par une néophyte (qui se situe entre la génération C et la génération X)

Récit d'une étudiante du 3TEL220 lors de sa première utilisation d'Ubuntu avec quelques connaissances de base en informatique.

Lire la suite

Linux dans les médias ce matin

Il m'apparait évident que deux mouvements sont en marches et attaquent la suprématie de Bill et de son armée depuis la fin des années 1990. Récemment, Apple revenait à la charge avec son iPad. Aujourd'hui, c'est Linux qui est dans l'actualité...

Lire la suite