PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le métier serait-il en voix de disparition.

Je me demande bien, combien de personnes de la génération C ont ou auront l’intention de travailler dans le domaine qui est le meilleur de tous, c’est à dire la soudure. Un domaine où selon moi la plus grosse technologie qu'un soudeur peut bénéficier est le casque électronique. Voudront-ils passer leur journée avec ce casque sur la tête avec des bouchons dans les oreilles, à suer à grosse goutte lorsqu'il fait plus de 25 degrés, à respirer de la fumée, à couper au chalumeau, meuler et souder? Eux qui ne pensent qu’à communiquer ou jouer sur internet, qu’à s’envoyer des messages sur leur téléphone, leur ipod etc.

Feront-ils ce métier indispensable pour les alumineries, les pâtes et papiers, les moulins à scies et bien d'autres? Un métier qui demande beaucoup d'effort physique et une certaine habileté manuelle beaucoup plus que le pitonnage sur un clavier d’ordinateur ou de téléphone.

Pensent-ils à aller «bretter» dans le garage pour développer des intérêts qui pourraient les amener à être attirer vers des métiers comme la soudure ou d’autre? Je pense que non, parce qu’ils préfèrent rester assied à l’air climatisé devant leur écran d’ordinateur.

Comme ils ne seront plus attirer par la soudure qui n’est pas un métier technologique, alors est ce que ce métier existera encore dans quelques années? Et nous les enseignants à qui l’enseignerons-nous? Peut-être aux gens les plus démunies parce qu’ils n’auront pas les moyens d’avoir ces technologies pour eux.

adufour

Auteur: adufour

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (4)

groy groy ·  25 janvier 2010, 3:54:49 AM

Pourquoi craindre une disparition de la clientele en soudure. Bien que la génération C est une très forte préférence pour les technologies informatiques (TI), il n'en reste pas moins que eux aussi vont aimé créer. Je ne crois pas que votre métier va disparaitre, loin de là, il va évoluer et suivre la tendance des TI, et c'est par les C que le métier va rentrer en mutation.

mgauthier mgauthier ·  25 janvier 2010, 3:56:20 PM

Oui! Il y aura une mutation a faire. lors que j'étais adolescent, mes parent disaient que dans la vie, je drevai faire des compromis. Je répondais, la vie n'est pas un compromis. j'avais tord, j'en n'ai fait plus souvent qu'à mon tour. C'est ce que les "C" et les "TIC" devront faire eux aussi. Puisque la facilité n'exite pas de ce monde.

Patrick Giroux Patrick Giroux ·  25 janvier 2010, 8:02:42 PM

Sur quoi te bases-tu pour écrire "Eux qui ne pensent qu’à communiquer ou jouer sur internet, qu’à s’envoyer des messages sur leur téléphone, leur ipod etc."? Je sens aussi du mépris dans le ton du second paragraphe... Particulièrement lorsque tu écris "...beaucoup plus que le pitonnage sur un clavier d’ordinateur ou de téléphone."

Le rapport est assez explicite et démontre bien que tous les "C" ne sont pas accrocs aux TIC. Seulement le tiers sont de grands utilisateurs d'Internet (pp. 8 et 9). Si la majorité possède ces outils technologies (p.5), ils les utilisent surtout à la maison (p.7). Ils reprochent d'ailleurs aux enseignants de ne pas suffisamment inclure les outils que tu leur reproches d'utiliser dans leur apprentissage (p.15). La question devient donc comment peux-tu utiliser les TIC pour leur faire découvrir ton métier? Le commentaire de groy est juste, plusieurs "c" aiment créer et élaborer des choses. Bon, ils le font au départ avec les TIC. Et après... L'enseignant ne peut-il pas leur montrer à exercer différemment leur créativité?

glavoie glavoie ·  01 mars 2010, 12:33:27 AM

Je crois que de dire que le métier est en voie de disparition est drastique. Nous allons toujours avoir besoin de travailleurs manuel qui ne peuvent êtres remplacés seulement par des technologies. Mais les technologies sont entrées dans le métier depuis un certains temps et elles participent à l’amélioration des techniques, des procédés et au développement.

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À voir également

Laisser la place aux jeunes pour apprendre

Mon activité favorites à Clair 20XX, c'est la période où les jeunes prennent le contrôle!

Lire la suite

Les choses changent!

Je suis souvent un peu désabusé par la vitesse à laquelle les choses changent (ou ne changent pas!) en éducation... J'ai souvent l'impression qu'on vraiment beaucoup de difficulté à tout aligner correctement pour créer un changement. Vous comprendrez donc que lorsque je constate un changement, ça me fait très plaisir!

Lire la suite