PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Y’en a trop! Mais je n’étais pas « au courant »…

billet5

Définissons

Le sujet de cette semaine m’embête un peu. Je dois réfléchir à la disponibilité des contenus numériques sur le Web. Avant de plonger dans le vif du sujet, j’ai essayé de définir « objet d’apprentissage » et j’ai éprouvé quelques difficultés. Est-ce que c’est un savoir, par exemple connaître l’alphabet, un objet tangible telle une carte du monde, un site Internet pédagogique ou complètement autre chose? Je suis donc allée approfondir mes connaissances sur ce sujet. L’article « Les objets d’apprentissage, le futur pas si lointain! » sur le site d’Infobourg m’a bien renseignée et il semble que je ne sois pas la seule à avoir de la difficulté à mettre une définition sur ce concept si l’on ce réfère à ceci : « Il y a cependant un débat entre les experts pour déterminer la définition précise de l’objet d’apprentissage. ». Après cette autre lecture, je pense que l’important à retenir c’est qu’un objet d’apprentissage doit pouvoir être réutilisé, mis ou expliqué dans un document (surtout en support numérique) et pouvoir se coordonner à d’autres objets d’apprentissage. Il est encore mieux lorsqu’il est interactif. Enfin, il faut savoir qu’un objet d’apprentissage doit permettre d’évaluer une compétence, il doit y avoir une intention pédagogique! Selon M. Lamontagne, il y aurait des millions d’objets d’apprentissage disponibles sur Internet. Et moi qui n’en avais aucune idée… Comme quoi, on en apprend tous les jours! Ou alors est-ce qu’il y a un manque de promotion…?

Des idées

Maintenant pour répondre à la question posée par M. Giroux : « Qu'est-ce qui distingue un contenu numérique d'un contenu numérique pédagogique? », je dirais que le contenu numérique pédagogique doit s’orienter vers un objectif d’apprentissage, vers l’acquisition d’une compétence et ne doit pas être seulement du divertissement. Où puis-je trouver ces fameux contenus numériques? J’ai appris grâce à ma lecture qu’il y avait des centaines de communautés d’entraide et d’apprentissage. Je suis donc allée consulter plusieurs sites Internet listés sur ce répertoire et j’ai particulièrement accroché sur les idées suivantes qui sont pertinentes dans mon domaine : l’enseignement des sciences au secondaire. Par exemple, avec le convertisseur, plus de perte de temps pour convertir des températures, volumes, couleurs, poids, distances, etc. Cette bibliothèque, quoiqu’en anglais, est une bonne source de référence pour les scientifiques. Elle pourrait m’être utile pour monter mes cours, ajouter des informations pertinentes à un sujet à aborder, etc. Les élèves aussi pourraient l’utiliser pour leurs recherches sur un thème défini. Aussi, dans le même ordre d’idées, j’ai découvert : « Les animaux emblèmes du Canada », un site Internet qui propose des activités en ligne pour les jeunes pour leur faire connaître les animaux du Canada (par le Musée de la nature et des sciences en collaboration avec le Museum University of Alberta, le Musée du Nouveau-Brunswick et le Musée virtuel du Canada). Cette ressource est aussi intéressante : « Science en jeu », soit une plateforme en ligne pour que les enfants et adolescents jouent à des "serious games" en lien avec les sciences. J’ai, de plus, bien aimé ce site, « Du roc au métal », qui traite de géologie et d’industrie minière et où l’on a des tâches ludiques à accomplir. Il y a aussi Google Ocean, où l’on peut explorer les fonds marins, des heures de plaisir et d’apprentissage. Une révélation pour moi est le site de Daniel Mentrard où l’on retrouve plusieurs animations sur les sujets de sciences physiques et de mathématiques. Vraiment, c’est mon coup de cœur! J’aimerais en mentionner un dernier (car il y en a tellement que je pourrais continuer ainsi longtemps…), il s’agit de Forestia, un jeu de simulation et de stratégie, qui se déroule dans une forêt virtuelle qu’il faut gérer en faisant rouler l’économie, en protégeant la biodiversité et en tenant compte des besoins de ses multiples usagers : chasseurs, pêcheurs, randonneurs… Malheureusement, j’ai vu que certains outils qui me semblaient intéressants n’étaient pas gratuits et je n’ai pas pu les explorer.

Réflexion

Et moi, est-ce que je vais en créer du contenu numérique pédagogique? Je ne suis pas certaine, je ne me sens pas qualifiée pour cela. Il me faudrait une formation supplémentaire. Cependant, je comprends que de plus en plus nous serons appelés, en tant qu’enseignants, à développer ce genre d’outils selon ce que M. Lamontagne rapporte dans un de ses texte : « Et, surtout, de plus en plus d’institutions éducatives considèrent la production de ressources numériques en elle-même comme une activité pédagogique intégrée au curriculum ou faisant partie des exigences attendues du poste de l’enseignant chercheur. » En conclusion : il faut être prudent et sélectionner des objets d’apprentissage qui sont bien préparés, véridiques et facilement utilisables. Et j’aimerais terminer avec une phrase de M. Lamontagne pour vous convaincre d’intégrer un peu de contenu numérique pédagogique dans vos cours : « Les TIC favorisent l’autonomie et la responsabilisation des individus, la personnalisation des enseignements et la réponse aux besoins individuels. »

mbellemare

Auteur: mbellemare

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (1)

Patrick Giroux Patrick Giroux ·  08 avril 2010, 3:18:24 PM

Tu soulèves une question intéressante lorsque tu demandes "Ou alors est-ce qu’il y a un manque de promotion…?". Je crois que tu as partiellement répondu à ta propre question en mettant à l'avant-plan le débat entre spécialistes. C'est très "imprécis" comme concept. C'est difficile à cerner et à expliquer, alors le "vendre" au public ou aux enseignants... (C'est encore plus difficile!)

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À voir également

Laisser la place aux jeunes pour apprendre

Mon activité favorites à Clair 20XX, c'est la période où les jeunes prennent le contrôle!

Lire la suite

Les choses changent!

Je suis souvent un peu désabusé par la vitesse à laquelle les choses changent (ou ne changent pas!) en éducation... J'ai souvent l'impression qu'on vraiment beaucoup de difficulté à tout aligner correctement pour créer un changement. Vous comprendrez donc que lorsque je constate un changement, ça me fait très plaisir!

Lire la suite