PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Les contenus numériques et moi …

Sur la toile, à l’échelle mondiale, nous trouvons une très grande quantité d’information par rapport à tout ce que nous cherchons, mais qu’en est-il par rapport à la validité et la qualité du contenu, pouvons-nous utiliser ces informations pour construire nos enseignements? La raison de ce surplus d’information sur la toile est que, de nos jours, n’importe qui peut créer une page internet et y diffuser le contenu qui lui semble bon, contrairement au début d’Internet où seulement une poignée de spécialistes en programmation étaient en mesure de faire une page Web. Donc, monsieur et madame tout le monde peuvent désormais se créer une page et ne pas se soucier de la qualité de leurs propos. C’est pourquoi il est primordial de valider la qualité des contenus numériques que l’on veut se servir pour planifier nos enseignements. Voici quelques moyens pour réussir à trouver de l’information de qualité : Vérifier les sources de production du contenu que l’on veut utiliser, utiliser des mots précis sur notre moteur de recherche, utiliser un moteur de recherche adéquat comme par exemple Google ou Bing pour les vénérateurs de Microsoft, rechercher du contenu vidéo dans Youtube et pour terminer, utiliser un moteur de recherche parmi tous les moteurs de recherche tel que Zuula comme nous l’avons appris dans le cours du 15 mars. En 2010, nous sommes dans l’ère du <<e-learning>> ou apprentissage en ligne. De plus en plus de centres de formation et d’universités offrent des cours en ligne, c’est pourquoi il faut adapter nos enseignements à l’aide des nouvelles technologies, des TIC et des contenus numériques de qualités. Il y a beaucoup de ressources d’apprentissages en ligne par exemple des thèses, travaux, devoirs et exposés, il faut savoir se servir de ces contenus pour planifier et donner nos cours. Les ressources en ligne sont pratiquement infinies, on peut acheter des livres sur les librairies en ligne tels que Amazon et Decrite, de nombreux vidéos éducatifs sont présentés sur Canal U et Canal savoir, il existe également de nombreux diffuseurs spécialisés, la plupart en anglais malheureusement, comme YoutubeU, ItuneU et Canal U. Il existe de nombreuses quincailleries de <<e-learning>> sur l’internet, il n’en tient qu’à nous de trouver ceux qui sont de qualité et de s’en servir dans nos enseignements. C’est pourquoi il faut savoir trouver les bonnes ressources, dans un Web qui ne cesse de grandir.matrice

jouellet

Auteur: jouellet

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (2)

llandry llandry ·  19 mars 2010, 4:56:57 PM

Pour le e-learning, c'est un phénomène qui ne s'affaissera pas de sitôt.

Est-ce que toute cette information peut miner le processus de création chez les jeunes qui se disent qu'ils est préférable d'être un bon chercheur dans le fouillis d'information sur internet que de produire un contenu orignal. Les cas de plagiat en musique sont fréquent parce qu'il y tellement eu de musique que de reproduire certains accords ou poèmes déjà écrit c'est plus facile. (exemple: April Lavigne).

jtremblay jtremblay ·  20 mars 2010, 10:57:20 AM

Je ne crois pas que le processus de création soit menacé. Il va toujours avoir des gens pour copier, mais également pour créer. Toutes ces informations aident, en même temps qu'ils obligent, les vrais créateurs à se surpasser.

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À voir également

Laisser la place aux jeunes pour apprendre

Mon activité favorites à Clair 20XX, c'est la période où les jeunes prennent le contrôle!

Lire la suite

Les choses changent!

Je suis souvent un peu désabusé par la vitesse à laquelle les choses changent (ou ne changent pas!) en éducation... J'ai souvent l'impression qu'on vraiment beaucoup de difficulté à tout aligner correctement pour créer un changement. Vous comprendrez donc que lorsque je constate un changement, ça me fait très plaisir!

Lire la suite