PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le web 2.0 pour les nuls!

Les jeunes d’aujourd’hui, que l’on nomme la génération C, sont reconnus pour passer le plus clair de leur temps devant leur ordinateur, leur iPod ou tous autres gadgets informatiques. En fait, il est bien normal qu’ils utilisent les technologies ainsi, puisqu’ils n’ont jamais connus la vie sans cela. De plus, la génération C est reconnue, pour communiquer, collaborer et créer, et tout cela, avec les technologies informatiques. Donc, si ces jeunes utilisent autant les technologies, il serait normal, en tant que professeur, de les intégrer à nos enseignements pour ainsi permettre un certain intérêt de leur part envers notre matière.

Pour réaliser cette «mise à jour», plusieurs opportunités s’offrent à nous. Certains professeurs vont intégrer un nouveau type de tableau blanc que l’on nomme tout simplement le tableau blanc interactif et qui permet au professeur de projeter sur ce dernier le contenu de leur portable. D’autres vont utiliser des PowerPoint interactifs, effectuer des examens par le biais d’internet ou même procéder à un Jeu-questionnaire en utilisant les iPod de leurs jeunes. En fait, lorsqu’il est question de technologie, les possibilités sont quasi illimitées. Pour ma part, je vais tenter de vous intégrer à une nouvelle ère, celle du web 2.0.

Présentement, ce que nous utilisons le plus couramment dans nos salles informatiques se trouve à être le web 1.0. En fait, nous utilisons ce qui nous semble le plus approprié jusqu’à aujourd’hui, car c’est tout ce que nous connaissons ou que nous osons utiliser. Pour être plus clairs, nous utilisons le web 1.0 lorsque nous travaillons avec des logiciels installés directement sur l’ordinateur de nos salles informatiques tels que Microsoft Word, Excel, Paint, etc. Ces logiciels comportent quand même plusieurs points positifs et le texte d’aujourd’hui n’est pas composé dans le but de vous faire mettre de côté ces logiciels, il est plutôt pensé, écrit et publié pour vous faire connaitre ce qu’offre cette nouveauté technologique qui pourrait grandement aider votre enseignement. Ce que je veux dire, c’est que l’utilisation du web 2.0 par nous et par nos élèves aurait de grands avantages. Effectivement, cela permettrait aux professeurs et aux élèves de fonctionner sur la même version d’un logiciel. Révolu le temps où il fallait expliquer cinq fois de manières différentes le fonctionnement d’un logiciel. En effet, dans les écoles primaires et secondaires du Québec, il n’est pas rare de voir une salle informatique contenant différents ordinateurs, qui eux, n’ont pas les mêmes versions des logiciels. Ainsi, lorsqu’un professeur veut expliquer à son groupe comment manipuler un logiciel comme Microsoft Word et qu’il se voit confronté à différentes versions, il peut facilement se retrouver avec une multitude de questions venant de ses élèves. Par la suite, ces derniers rencontrent un autre problème à la maison, car le logiciel n’est probablement pas le même qu’à l’école. De plus, certains pourraient ne pas avoir le logiciel et se retrouver dans l’impossibilité de faire le travail à la maison. Maintenant, avec le web 2.0, tout ce que l’élève doit avoir chez lui est un ordinateur et une connexion internet.

Toutefois, ce que je viens de vous décrire n’est qu’une infime partie de ce que l’on peut faire avec le web 2.0. Présentement, on éprouve même des difficultés à lui trouver une définition unique. En fouillant sur internet et en prenant l’avis de tous, on peut en conclure que c’est un système permettant à l’ensemble des utilisateurs d’utiliser internet comme plateforme et de pouvoir participer à la modification des données. Est-ce que ça, vous en avez déjà entendu parler? Si oui, vous avez sûrement remarqué que peu à peu, le web 2.0 fait son entrée dans l’univers technologique. Jusqu’à maintenant, il existe déjà plusieurs services de ce type et l’utilisation que vous pouvez en faire ne dépend que de vous. Bien entendu, ils ne sont pas tous dignes d’intérêt et ceux qui vous seront présentés dans les lignes qui suivent tenteront d’être faciles à utiliser et efficaces pour vos élèves et vous-même.

Le premier service 2.0 se nomme Google document et offre sensiblement les mêmes fonctions que Microsoft Word. En fait, le plus grand avantage à utiliser ce traitement de texte plutôt que la version améliorer se trouvant sur les ordinateurs de votre salle informatique, c’est qu’il permet aux jeunes d’enregistrer leur travail en ligne et d’y avoir accès à tous les endroits disposant d’un ordinateur et d’internet. Donc, ce n’est pas grave si l’un d’entre eux a oublié sa clé USB à la maison. De plus, si c’est un travail d’équipe qu’ils doivent terminer chez eux, ils peuvent tous travailler sur la dernière version enregistrée, et ce, à des heures différentes.

Un autre service intéressant ressemble à un logiciel de traitement de texte et à un autre de messagerie instantanée, et ce, sur la même page. Si vous trouvez que vos jeunes ne participent pas en classe comme vous le souhaiteriez, et bien Epad est une ressource permettant une forme d’écriture collaborative. Vous n’avez qu’à créer des groupes contenant un nombre limité d’élèves et à leur demander d’y placer des idées, des commentaires, bref à interagir. Aussi, pour l’élève ou le professeur désirant obtenir des informations de manière rapides et efficaces, Google Alert peut vous les amener directement dans votre boîte de messagerie. Pour cette application, il suffit de lui spécifier ce que vous cherchez et chaque jour vous recevrez des nouvelles fraiches sur votre sujet. D’autre part, Netvibes peut lui aussi remplir cette tâche, mais de manière à ce que tout se retrouve au même endroit. Pour cette utilisation, il suffit de se créer un compte et d’y inscrire ce que l’on recherche. Il permet aussi de regrouper au même endroit nos comptes Facebook, hotmail, twitter, ebay, etc.

Pour ce que l’on vient de voir, il existe aussi plusieurs autres services permettant la conversion de document, de retouche d’images, de tableur, d’éditeur de site web et même de messagerie instantanée. Néanmoins, le fait que de tels logiciels soient disponibles sur internet ne fait pas automatiquement de tous les professeurs des utilisateurs quotidiens. En fait, encore plusieurs d'entre nous continuent de vouloir utiliser les bonnes vieilles méthodes tout en oubliant que les prochaines générations d'élèves ne se laceront pas des nouvelles technologies. Pour ce qui est des services offerts par le web 2.0, c'est à vous de décider quant à son utilisation dans vos prochains cours!

etu34

Auteur: etu34

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (6)

Patricio Yanez Patricio Yanez ·  13 juin 2010, 5:43:51 PM

Tres interesant votre presentation

P. Yanez

Sarah Sarah ·  14 juin 2010, 7:53:31 PM

Bon billet! C'est un beau survol du web 2.0.

Marie-Ève Girard Marie-Ève Girard ·  14 juin 2010, 8:07:56 PM

Allo!! C'est intéressant le fait que tu ais présenté des outils concrets, des exemples d'applications, on voit que tu as explorer les différents outils que le web 2.0 nous offre merci de ce survol!

Mylène Mylène ·  16 juin 2010, 9:24:07 PM

Bravo pour ton billet !
J'ai beaucoup appris en le lisant. De plus, il m'a permis de revoir certains programmes dont j'avais entendu parler auparavant.
Merci !

JoAnie Simard JoAnie Simard ·  20 juin 2010, 12:10:22 PM

Bonjour Cynthia!
Je trouve que ton texte est pratique et concis, car tu fais un beau survol de ce qu'est le web 2.0. Tu résumes facilement les différentes applications qu'on y retrouve. En tant que futures enseignantes, nous devrons adapter notre manière d'enseigner pour pouvoir réussir à capter l'attention de nos élèves et tout comme toi, je trouve que le web 2.0 peut faciliter cette adaptation!

Pierre-Marc Dufour 3tle108 Pierre-Marc Dufour 3tle108 ·  20 juin 2010, 10:36:26 PM

J’aime bien aimer ton survol du web 2.0, mais comme je l’ai mentionné dans un autre commentaire, il sera important de suivre des formations continues sur ce que peut nous offrir le web. Ce dernier est en constant changement tout comme notre future profession d’enseignant. Pour continuer d’intéresser nos élèves, il va toujours falloir être à l’affut des nouveaux logiciels que le web nous offre ainsi que ceux que le web 3.0 va bientôt nous offrir.

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À voir également

Fake news et autres

Partage de mon visuel de conférence et retour sur ma présence au colloque 2018 de l'adaptation scolaire de l'UQAC.

Lire la suite

Vos comportements en ligne comptent!

Je vais au Séminaire à Métabetchewan demain. Je rencontre les étudiants pour leur parler des réseaux sociaux, d'identité numérique, etc. C'est un message que j'ai déjà porté dans plusieurs écoles et à plusieurs reprises. Je suis d'ailleurs déjà allé il y a quelques années. Donc rien de bien neuf... Mais ce sont tout de même des choses très importantes à savoir!

Lire la suite