PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tenter d'avancer en se concentrant sur le rétroviseur

Ce matin, j'étais vraiment fâché.

Déprimé.

Je me demande jusqu'à quel point un gouvernement peut manquer de leadership et s'enfoncer aussi efficacement dans le déni et la stupidité? Notre gouvernement actuel est certainement un des meilleurs!

De quoi je parle? Du MELS et de son manque de vision. C'est qu'hier, il semble (je n'ai pas encore mis les yeux sur la preuve) que le gouvernement ait émis un décret qui fait carrément disparaitre les compétences transversales du régime pédagogique québécois. On savait qu'elles ne seraient plus dans les bulletins. Finalement, elles sont carrément abolies. C'est du moins ce qu'annonce cet article de cyberpresse.

Exit la compétence à exercer son sens critique! Dehors les compétences liées à la recherche d'information? Ici, on se concentre sur les connaissances!

C'est complètement illogique. Lorsqu'on y réfléchi un peu, les TIC font tellement partie de notre vie qu'on ne pourrait plus vivre sans. Si je perds mon portable, je perds pratiquement la moitié de ma vie! Ce n’est pas pour rien que j'ai au moins trois ordinateurs synchronisés ensemble. Et ça ne changera pas... Enlevez leur portable à certains de mes étudiants et ils auront l'impression qu'on les a amputés! Lorsque ma grand-mère était jeune, il était normal d'envoyer une lettre et d'attendre quelques semaines avant d'avoir des nouvelles de sa famille. Même aujourd'hui, elle ne s'en fait pas trop si elle n'est pas au courant des dernières nouvelles immédiatement. Pour les plus jeunes, il est presque impossible de ne pas pouvoir téléphoner à maman ou communiquer rapidement avec ses amis. Pour les plus jeunes, les connaissances sont facilement accessibles, disponibles à qui sait comment les trouver. Vous connaissez l'exemple du pêcheur. Et bien les jeunes d'aujourd'hui ne comprennent souvent même pas l'importance des connaissances. Ils veulent savoir pêcher et cuisiner. Avec ça, ils se débrouilleront. En 2010, il faut reconnaitre que le savoir change et évolue. Il faut reconnaitre l'importance de la compétence à trouver le bon savoir et à l'utiliser...

Les TIC vont continuer de progresser et de changer comment nous vivons et apprenons. Le gouvernement peut faire semblant de ne pas s'en rendre compte, mais le train du développement/changement avance et la seule chose que le gouvernement va réussir à faire est de faire dérailler toute la population d'une province... Pendant ce temps, de plus en plus de gouvernements s'investissent dans le développement de compétences TIC. À ce rythme, il sera de plus en plus difficile pour le Québec d'attirer des industries de pointe par manque de compétences! Déjà, je me demande si le mouvement créer ne nous a pas fait régresser au point d'être dangereusement menacer par des pays qui étaient hier "en développement"!

En éliminant les compétences transversales et en mettant toute l'emphase sur les connaissances, le gouvernement actuel renie une fois de plus le professionnalisme des enseignants, il ignore l'impact des TIC sur la société et adopte une vision du monde de plus en plus moyenâgeuse...

Ceux qui ont les deux mains sur le volant essaient actuellement de conduire le bus québécois vers le futur en gardant les deux yeux braqués sur leur rétroviseur. Par moment, on peut même entendre le chauffeur de l'autobus crier

"Avancer par en arrière!"

Note: L'idée du chauffeur de bus est de @zecool... Je la reprends ici à mon compte.

pgiroux

Auteur: pgiroux

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À voir également

Clair 2020 - Table ronde

Présentation de la table ronde de Clair 2020.

Lire la suite

Clair2019 - Une autre tempête pédagogique

C'est parti pour la dixième édition du colloque de Clair.

Lire la suite