PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

L'utilisation des réseaux sociaux en classe, est-ce important?

Au cours des dernières décennies, la technologie s’est beaucoup développée sur tous les plans, mais surtout au niveau de l’information et de la communication. Avec l’arrivée d’internet et de l’avancée technologique, nous avons maintenant accès à l’information et à la communication plus rapidement et plus facilement. Pour ce faire, nous pouvons utiliser les différents réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Messenger et les blogues mis à notre disposition pour le partage d’informations et pour faciliter la communication. En tant que futures enseignantes, nous devons considérer que la génération qui est présentement sur les bancs d’écoles et celle à venir maitriseront l’utilisation de ces réseaux. C’est pourquoi nous devrons apprendre à les maitriser et à les inclure sur un plan pédagogique. À la suite de la lecture de cet essai, vous serez en mesure de comprendre pourquoi je crois qu’il est important d’intégrer les réseaux sociaux à notre enseignement.

Tout d’abord, comme ces réseaux sont conçus pour permettre le partage d’information, pourquoi ne pas l’utiliser en classe pour partager les travaux des élèves avec le groupe-classe et même avec l’ensemble de l’école sur un portail propre à l’école dont les élèves, les enseignants, le personnel et les parents auront accès. En tant qu’enseignante, nous pouvons gérer un blogue ou une page internet pour notre classe. Nous pourrons alors partager les travaux des élèves, les activités faites dans la classe, les sorties scolaires et ainsi que toutes autres nouvelles intéressantes avec les parents des élèves. Ils pourront donc être au courant de ce que les élèves font dans la classe de façon régulière. Ils pourront aussi prendre connaissance de quelques réalisations de leurs enfants même s’ils ne peuvent se déplacer pour venir assister à une présentation générale de la classe. Les membres de la famille de l’enfant qui habitent à l’extérieur de la région ou simplement dans une autre ville pourront également prendre connaissance de la réalisation du travail de l’enfant et ainsi contribuer à sa reconnaissance. En utilisant un blogue, chaque étudiant pourra publier lui-même un travail qu’il aura fait et qu’il voudrait partager avec ses pairs. Cependant, pour inclure l’utilisation du blogue dans la classe, nous devrons obliger les élèves à publier un travail régulièrement. Si c’est seulement sur une base volontaire, certains élèves ne publieront pas.

De plus en plus de jeunes adhèrent aux différents réseaux sociaux comme Facebook, Twitter et Messenger. Qui parmi vous n’a pas un compte Hotmail ou Facebook. Personnellement, je vais sur ces sites plusieurs fois par jour, alors pourquoi devrions-nous empêcher les jeunes d’en faire l’utilisation à l’école. Nous avons simplement à leur montrer comment les utiliser de façon adéquate et les inclure à notre enseignement. Il est certain que sur ces réseaux sociaux tout le monde peut facilement avoir accès à notre profil et si les paramètres de confidentialité ne sont pas activés, certains gens pourront voir le contenu entier de nos activités sur notre «mur» et l’intégralité de nos photos, si cela s’applique. À ceci, je répondrais que nous pouvons montrer aux élèves comment faire en sorte que les gens ne puissent accéder à nos informations personnelles. Aussi, quoi de plus facile que de créer un groupe Facebook que seuls les élèves et nous-mêmes pourront être membres et ce en ayant le contrôle sur qui peut accéder à ce groupe et voir l’information qui s’y trouve. Il est certain que même en exerçant un certain contrôle, nous ne sommes pas à l’abri qu’un étudiant publie ailleurs un travail d’un élève et que cela se retrouve sur le Web. Cependant, en ayant nous même un compte Facebook présentement, nous nous exposons à ces mêmes risques. Mais puisque tout le monde maintenant utilise les sites de réseautage, il faudra de plus en plus les intégrer à notre enseignement et cela est faisable.

Pour l’utilisation d’un réseau social qui implique le partage et la communication comme par exemple Facebook, cela peut demander un peu plus d’imagination pour l’intégrer à l’enseignement mais cela est réalisable. Par exemple, pour les élèves du troisième cycle nous pouvons leur demander d’aller publier un texte ou un poème et leur demander d’aller commenter les travaux des autres élèves pour donner des critiques constructives afin d’améliorer leur travail. Nous pouvons aussi leur demander de créer eux même une page sur un sujet de leur choix et de partager avec les millions d’utilisateurs les informations qu’ils auront trouvées. Cela entre dans le partage d’information et dans la communication. Nous pouvons également publier un article et leur demander de réagir à ce sujet et ils pourront donner leur opinion personnelle du sujet.

Je crois également que si nous utilisons les sites de réseautage social dans notre enseignement, l’étudiant pourra avoir accès à la maison à son travail tandis que si nous faisons toujours des projets en classe sur papier et que l’enseignante garde tout à l’école, l’enfant qui veut ajouter ou modifier des informations pourra le faire directement à la maison. Il est d’autant plus facile pour les parents d’avoir accès aux travaux de leur enfant lorsqu’ils peuvent être publiés sur internet. L’enfant peut aller montrer régulièrement la progression de son travail à ses parents directement par l’ordinateur de la maison. Ceci dit, pour pouvoir utiliser les blogues, réseaux sociaux au quotidien dans notre classe, il faut être en mesure de nous-mêmes savoir les utiliser ainsi que de se renseigner sur les diverses facettes de ces sites. Il faut également être en mesure de bien informer les élèves sur la netiquette ainsi que sur le plagiat électronique afin que leurs travaux ne soient pas copier ou utiliser à d’autres fins que celles prévues. En lien avec ces propos, j’ai trouvé un article écrit par Nicholas Bramble, un chercheur à l’Information Society Project de l’université de Yales qui vient appuyer certains de mes propos tenus sur l’utilisation de Facebook dans les écoles. L'article a pour titre :« Facebook doit entrer à l'école».

Je suis aussi en accord avec ce qu’affirme Caroline d’Atabekian, professeure de français et animatrice de WebLettres dans la vidéo «Les réseaux sociaux et l’école». Elle nous dit que l’utilisation des blogues et des réseaux sociaux permet le travail d’équipe. Il est d’autant plus vrai que les élèves doivent travailler en collaboration pour créer par exemple une page informative sur un site comme Wikipédia ou même pour la publier sur Facebook. De plus en plus dans les salles de classe, nous essayons de favoriser la pédagogie par projet afin de faire en sorte que les élèves puissent échanger leurs stratégies, s’entraider dans le but d’en venir à un but commun. Alors pourquoi ne pas le faire en intégrant les technologies de l’information et de la communication à leur travail. Cela peut également favoriser les échanges entre les étudiants. L’élève qui est un peu plus timide peut arriver à mieux s’exprimer sur Internet par exemple. Il pourra donner son point de vue à l’équipe qu’il n’aurait peut-être pas osé dire devant tous ses pairs.

En conclusion, je pense qu’en tant que future enseignante, nous devrons éventuellement intégrer les blogues et les réseaux sociaux à notre enseignement puisque la génération C les utilise déjà depuis longtemps et qu’il utilise davantage la technologie que nous ne pouvions nous même l’utiliser au primaire. Ces élèves visitent tous les jours ces sites à la maison alors pourquoi ne pas les intégrer à notre formule pédagogique. Dans mon essai, je vous ai montré qu’il peut être possible d’en faire une bonne utilisation malgré les divers risques qui peuvent être rencontrés. Si l’on en fait une bonne utilisation, cela peut faciliter le partage d’information et la communication avec les parents des élèves mais aussi avec le personnel de direction et avec les enseignants qui peuvent être mis au courant de ce que nous faisons dans notre classe par le biais d’une blogue sur le portail de l’école ou d’une page Facebook que les élèves peuvent faire consulter à leurs parents. De plus, certains élèves qui ont un peu plus de difficulté à prendre la parole devant un groupe peut facilement aller donner son opinion sur un sujet sur internet sans avoir peur d’être juger. La création d’une page Web requièrent le travail d’équipe ce qui peut facilement se transposer en classe. Je n’ai pas d’objections à utiliser ces sites en classe cependant, je pense qu’il faut quand même faire des travaux en classe qui se feront d’une manière plus traditionnelle. Je pense que nous ne pouvons pas passer la semaine entière à travailler sur des sites de réseautage social en classe mais je pense que cela peut être bénéfique à notre enseignement. C’est pourquoi qu’en tant que future enseignante, j’essaierai moi-même des les intégrer à mon enseignement quotidien, car il y a une panoplie d’activités intéressantes à proposer aux élèves afin que ces derniers s’intéressent davantage aux contenus qu’ils doivent apprendre selon le Programme de Formation de l’École Québécoise.

Cloé L.

N.B. J'ai fait tout en mon possible pour écrire un texte sans fautes.

etu30

Auteur: etu30

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (8)

Suzieee Suzieee ·  06 octobre 2010, 6:47:49 PM

Bravo Cloé !

Je suis totalement en accord avec toi sur l'utilisation des réseaux sociaux en classe. Nous y allons tous les jours, alors pourquoi les enfants ne pourraient-ils pas? Je t'invite à lire mon essai qui sera publié prochainement sur le blogue. Celui-ci se concentre davantage sur Facebook.... =)

Cloé L. Cloé L. ·  06 octobre 2010, 7:29:56 PM

Merci Suzie. Et je vais absolument lire ton essai sur ce site de réseautage lorsqu'il sera publié.

Cindy Veilleux Cindy Veilleux ·  07 octobre 2010, 9:58:01 AM

Salut Cloé!

J'aime beaucoup le fait que les parents ou la famille vivant à l'extérieur peuvent avoir accès aux travaux scolaires de l'enfant. Je n'avais pas pensé à cette perspective, mais je trouve que c'est une excellente idée. Oui, il y a bien des risques avec Facebook, mais je crois que tu nous a bien démontré qu'il était important d'expliquer aux jeunes le fonctionnement et l'importance de l'enseignant quant au contrôle de la page Web.De plus, je crois qu'il est pertinent de sensibiliser les jeunes face aux plagiat et à l'utilisation d'Internet. Bel essai!! =)

Mariepier Bérubé Mariepier Bérubé ·  07 octobre 2010, 10:47:24 AM

J'aime ton point du vue. Je trouve que tes idées sont vraiment intéressantes. En plus, tu proposes des moyens d'intégrer les réseaux sociaux pertinents. Je pense qu'intégrer ces réseaux peut être une bonne idée après avoir lu ton essai. J'aime le fait que tu dis qu'on peut enseigner aux élèves comment se servir de réseau de façon sécuritaire.

cloé cloé ·  07 octobre 2010, 3:13:32 PM

Je trouve que ton essai apporte un nouveau point de vue quant à l'utilisation des TIC en classe. Je crois que c'est une très bonne idée que les élèves puissent avoir le droit d'aller sur des sites de résautage, et que cela aie une fonction scolaire comme publier des travaux ou autres.. Cependant, comme tu le mentionnes, c'est à nous, en tant qu'enseignant de montrer à ces élèves comment s'en servir et bien l'utiliser. C'est une chose bien importante à faire. Tu as apporté de bon points et je crois que c'est un pensez-y bien.
Bravo encore

sabrinag-s sabrinag-s ·  08 octobre 2010, 8:04:38 AM

J'aime beaucoup les points que tu apportes dans ton essai, mais un d'entre eux m'intéresse vraiment. C'est celui qui traite de l'utilisation des réseaux sociaux afin que les parents soient au courant des apprentissages de leur jeune. Je trouve que c'est une très bonne idée! En tant que futures enseignantes nous devons nous dire : Voilà un bon moyen d'utiliser les réseaux sociaux efficacement!

Stéphanie Tremblay Stéphanie Tremblay ·  16 octobre 2010, 8:25:12 PM

Je trouve très interessante l'idée de faire publier les travaux des élèves afin que d'autres personnes puissent apprécier leurs réalisations. Je trouve que c'est un projet très gratifiant pour les jeunes. De plus, je crois que ton opinion est juste car il est vrai que certains élèves discrets peuvent se sentir d'avantage à l'aise d'exprimer leurs idées sur un blogue.Par contre, comme tu le mentionnes dans ton essai, je pense également qu'il faut éduquer les jeunes sur la façon correcte d'utiliser les réseaux et les blogues ! Bravo ton essai est très réussi !

search engine marketing search engine marketing ·  07 février 2021, 11:18:21 AM

Thank you for any insightful web site.. search engine marketing Exactly where else may I buy that sort of info designed in this kind of excellent method? I own a challenge that we are only currently operating for, and i have recently been for the view away intended for similarly info.

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment