PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

L'iPad dans la classe ?

2010. Voilà dix ans déjà que nous sommes entrés dans le nouveau millénaire. Quelques-uns de nos ancêtres seraient sûrement déçus de constater que la voiture volante n’existe pas encore et que nous mangeons encore de la vraie nourriture et non des comprimés. Non, nous n’en sommes pas encore là. Cependant, on ne peut nier que plusieurs changements technologiques, amorcés durant le siècle précédent, sont de vigueur aujourd’hui et progressent à une vitesse surprenante. Ces changements ont changé la vie quotidienne de tous et chacun et particulièrement celle des enseignants. Les élèves ne sont plus les même qu’avant, l’information ne vient plus seulement des professeurs. La réalité d’aujourd’hui requiert certains changements dans les classes. On se ressent de ces changements depuis quelques années, particulièrement depuis que le nouveau programme de formation est entré en vigueur. En effet, une compétence transversale traite de l’intégration des TIC. Les ordinateurs ont fait leur apparition dans les classes et l’on voit de plus en plus de TBI (tableau blanc interactif) dans les écoles. Tout cela fait partie de la réalité des écoles québécoises. Cependant, une nouvelle invention a attiré mon attention. Récemment, la compagnie Apple a mis en vente une nouvelle invention que l’on appelle l’Ipad. Celui-ci semblerait très approprié pour être utilisé en classe. Dans cet essai, vous trouverez une description du iPad. Ensuite, je traiterai des avantages que peut avoir celui-ci en enseignement et aussi de ses limites. Enfin, je donnerai mon point de vue sur la nouvelle dimension que pourrait prendre l’enseignement dans le cas où l’on intégrerait cet engin dans les écoles.

Présentation du iPad

L’iPad est en fait un ordinateur portable miniature. C’est une tablette qui est environ de la même dimension qu’une feuille de papier mais qui va beaucoup plus loin que la simple écriture. En effet, on peut écrire des textes sur notre Ipad. On peut également se connecter à internet. Cependant, ce qui est le plus significatif du Ipad et qui le distingue des autres inventions Apple (iPod, iPhone, etc) c’est bien son orientation vers les médias. Des applications sont disponibles pour acheter en ligne des livres, des journaux ainsi que des magazines. Avoir un Ipad en sa possession, c’est comme avoir une bibliothèque dans sa poche. Ceci dit, la tablette est assez légère alors on peut l’amener partout avec nous. Bien sur, fidèle à elle-même, la compagnie Apple a doté l’iPad d’un écran très performant. De plus, tout comme Ipod et compagnie, l’application Itunes se retrouve sur la tablette pour télécharger de la musique, des vidéos et autres. Il est cependant obligatoire de posséder un ordinateur pour pouvoir avoir accès à Itunes.

iPAd par richard G. (flickr) (Image par Richard G.. Cliquez sur l'image pour l'agrandir.)

Avantages du iPad

Dans la classe, cette invention pourrait totalement révolutionner le monde de l’enseignement. Voici ce que j’entends par là. Si tous les élèves possédaient un iPad, ceux-ci n’auraient pratiquement plus besoin de s’acheter de livres et autres matériels didactiques. La tablette pourrait tout remplacer. En effet, grâce à son nombre infini de possibilités quant à la recherche de livres et de magazines, les enseignants n’auraient qu’à indiquer lesquels l’étudiant devrait télécharger. Ainsi, tous les jeunes auraient accès à l’information dont ils auraient besoin et ce, sans débourser des sommes astronomiques et surtout, sans traîner dans leurs sac à dos un tas de livres différents. Ensuite, grâce au iPad, les élèves seraient bien plus au courant de l’actualité. Il est bien connu que les chaînes d’information à la télévision ne sont pas les plus populaires auprès des jeunes québécois. En fait, selon statistique Canada, les enfants de moins de dix huit ans écouteraient la télévision en moyenne 23,8 heures par semaine. Cette écoute serait axée vers les chaines de divertissement. Il est cependant très important pour les jeunes d’apprendre à s’informer sur les différents évènements qui se passent sur la planète. Avec l’iPad, l’enseignant serait en mesure de prendre un abonnement à un journal et d’envoyer à ses élèves les articles qui lui semblent intéressants. De nombreuses possibilités quant aux travaux et activités pouvant être effectués à partir de l’actualité s’ouvriraient donc. Dans une même optique d’idée d’activités nouvelles à intégrer avec l’Ipad, il y aurait des forums de discussions ou autres travaux communs sur internet. Tous les élèves pourraient avec accès en tout temps à internet alors, il serait possible d’utiliser des applications comme Zoho afin d’effectuer des travaux en équipe. L’enseignant pourrait aussi se servir des réseaux sociaux comme facebook ou twitter pour faire passer des messages importants ou encore pour effectuer des travaux. Il est cependant important d’avoir avant tout fait une sensibilisation quant à l’utilisation des ces réseaux car, il est facile de perdre la tête avec ceux-ci. Voilà donc pour les avantages du Ipad.

Limites du iPad

Selon moi, l’une des principales limites à l’utilisation du iPad est qu’il est plutôt dispendieux. Le prix diffère selon la puissance de la tablette (16, 32 et 64 Go) et varie entre 549 $ et 749 $. Certaines familles auraient les moyens d’en acheter un ou plusieurs selon le nombre d’enfant qu’ils ont. Malheureusement, ce n’est pas le cas pour tous les parents. Il y aurait donc sûrement une difficulté à ce niveau-là. Il serait probablement possible d’obtenir des subventions du gouvernement pour qu’il invertisse dans l’achat de iPad pour tous les élèves du Québec. Personnellement, je crois que cela va être très ardu et qu’il faudrait prouver scientifiquement que la tablette pourrait apporter des avantages dans l’enseignement. « Il se passe avec les TIC le même mouvement cyclique qui se passe dans bien d’autres projets. Quand un problème est jugé prioritaire à régler, le Ministère met l’argent qu’il faut pour le résoudre et ça donne des résultats. Les TIC ont eu, de 1995 à 2000, un discours médiatique fort au gouvernement et on a fait des investissements forts. Actuellement, on est dans le creux de la vague. ... Les priorités ont changé. » (Alain Beaulieu, 2006). Je dois préciser qu’une autre limite importante est que, dans la majorité des cas, les parents ont de la difficulté à faire fonctionner un ordinateur. Ils sont encore moins au courant de l’intégration des TIC dans la vie courante et en enseignement. Alors, il serait difficile d’après moi de faire passer l’idée que l’iPad est un outil essentiel en éducation auprès d’eux. La plupart ont grandi dans un monde où les technologies commençaient seulement à arriver.

Nouvelle dimension de l’enseignement

Pour ma part, je crois que l’intégration du Ipad dans les écoles serait un changement formidable. Il y aurait de bons et de mauvais cotés. Je ne vous les redirai pas tous car je viens de le faire précédemment. Cependant, je vais illustrer un portrait de ce que serait les classes qui incluraient cette tablette dans leur enseignement. Tout d’abord, il est certain que l’Ipad apporterait une économie de papier. Lorsque j’étais en stage, j’ai remarqué que plusieurs manuels, cahiers et feuilles d’exercices étaient mis à la disposition des élèves. Par contre, à la fin de l’année, probablement que tout cela se ramassait à la poubelle. L’iPad empêcherait de telles situations car tous les documents seraient en ligne. Ensuite, je crois qu’intégrer cette technologie dans les classes permettrait une plus grande variété d’activité à faire avec les enfants. De plus, nous apprenons dans tous nos cours qu’en tant qu’enseignant, nous devons trouver des activités qui sont signifiantes pour nos élèves. Je crois que le fait de faire une dictée ou un travail sur ordinateur pourrait apporter une nouvelle image à l’éducation. Par contre, je ne pense sûrement pas que les enfants devraient tout faire sur l’iPad. Je ne veux pas que mes enfants ainsi que mes élèves deviennent dépendants d’une machine. Cette facette est très importante pour moi. Par exemple, je crois qu’il n’est pas approprié d’apprendre à écrire sur l’iPad ou de ne plus voir l’importance d’apprendre des choses élémentaires en pensant que l’on n’en aura pas besoin. Certaines choses doivent rester comme elles le sont. Mais, de toute évidence, l’ Ipad serait un atout indiscutable dans le monde de l’enseignement. Pour conclure, je crois sincèrement que l’intégration du iPad dans les classes serait une très chose pour l’éducation. Comme je l’ai expliqué plus haut, cette technologie a des avantages et des limites. Il est très pratique dans le sens qu’il est inutile d’apporter avec nous des tas de livres lorsque nous sommes en sa possession. Par contre, son prix est plutôt élevé. Utilisé avec discernement, son apparition dans nos écoles révolutionnerait le monde de l’enseignement. Pour ma part, je proposerais que des études plus poussées soient effectuées à ce propos. Ainsi, peut-être le gouvernement en aurait-il vent et inclurait dans son budget des subventions pour l’achat d’iPad dans les écoles, qui sait ?

N.B. Je, Stéphanie Maltais, certifie avoir fait tous les efforts pour écrire cet essai sans fautes.

Bibliographie (Références)

BEAULIEU, Alain (2006) Les TIC à l’école : faut-il s’inquiéter?, pages consultées le 5 octobre 2010 http://www.directioninformatique.com/DI/client/fr/DirectionInformatique/Nouvelles.asp?id=40404

BOIVIN FILION, Aude (2010) L’ipad arrive au Québec le 28 mai, pages consultées le 6 octobre 2010 http://techno.branchez-vous.com/actualite/2010/05/ipad_tablette_apple_disponibilite_et_prix_canada.html

IPHONEADDICT (2010) page consultée le 6 octobre 2010 iphoneaddict.fr/post/news-1054-bienvenue-a-l

NGUYEN, Hubert (2010) Test Ipad, pages consultées le5 octobre 2010 http://www.ubergizmo.com/fr/archives/2010/04/test-ipad.php

STATISTIQUE CANADA (2004) Heure d’écoute de la télévision selon l’aâge et le sexe, page consultée le 6 octobre 2010 http://www40.statcan.ca/l02/cst01/arts23-fra.htm

etu33

Auteur: etu33

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (8)

Audrey-Anne Audrey-Anne ·  21 octobre 2010, 8:42:18 AM

Je suis vraiment d'accord avec toi. L'Ipad amènerait vraiment une nouvelle vision de l'enseignement, tant pour les enseignants que pour les élèves. Bien sûr, je crois que de nombreuses améliorations restent à faire sur ce nouveau gadget qu'est l'Ipad, mais on voit où nous mènera le futur. Bel essai Stephanie!!

Gyzmot Gyzmot ·  14 février 2011, 8:45:44 PM

Salut,

Je suis très intéressant par l'accès à cette technologie. De quelle façon l'utilises-tu dans tes classes? J'enseigne en 4e année et je voudrais pouvoir l'implanter dans mon école comme projet pilote. Par contre, je sais que je ne pourrais pas en avoir 29 mais avec 8 plus un TBI cela pourrait être convenable. Je cherche un endroit qui pourrait me montrer les différentes applications des Ipad dans une classe de niveau primaire.
Merci

Gyzmot

PGiroux PGiroux ·  15 février 2011, 6:19:07 PM

Bonjour Gyzmot,

L'étudiante qui a écrit ce billet a terminé son cours il y a plusieurs semaines.

Personnellement, je ne sais pas où tu pourrais trouvé des exemples d'applications de l'iPad en classe primaire. Je vais faire une demande à mon réseau Twitter. J'écrirai un billet pour te présenter les réponses reçues.

Patrick Giroux Patrick Giroux ·  16 février 2011, 8:16:01 AM

Gyzmot: On m'a recommandé ce blogue. http://web.me.com/sebastienstasse/I...

pgiroux pgiroux ·  16 février 2011, 8:20:44 AM

Gyzmot: On vient de me recommander cette page Web: http://www.ludovia.com/technologies_educatives/2011/789/experimentation-de-tablettes-electroniques-retours-d-experiences-dans-.html

Nathalie Nathalie ·  27 novembre 2012, 9:55:42 PM

Mon fils avait un ipad pour son école. Malheureusement, il se l'ait fait voler. Maintenant, il prend des notes à la main. Très surprise de l'entendre me dire que pour apprendre (du moins pour lui), c'est mieux de prendre des notes (vs notes de l'enseignant en pdf) car en écrivant les informations, ça l'aide à se rappeler.
Et pourtant, il adore tout ce qui est techno, comme un enfant de 15 ans, mais il s'est rendu compte que le ipad lui nuisait.
Faudrait y penser!
En passant, je suis la plus techno de mon école. J'adore enseigner avec la technologie. Mais ceci me permet de constater qu'il faut faire la part des choses.

pgiroux pgiroux ·  28 novembre 2012, 11:31:58 AM

je suis d'accord avec vous qu'il faut faire la part des choses... D'un autre côté, si je lui donne les notes de cours en PDF pour gagner du temps et que ça me permet de mettre en place une activité plus signifiante, l'activité de prise de notes n'est peut-être plus nécessaire. Ça dépend vraiment de comment on utilise l'outil. Ça dépend aussi de l'apprenants et de ses caractéristiques (préférences, style cognitif, intérêt,...).

naltrexone alcohol naltrexone alcohol ·  19 juin 2016, 9:24:06 AM

I did check out the web site. It says do 2 or 3. Not sure which one to try. Thank you for you help.

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À voir également

TIC, persévérance et dyslexie: témoignage d'un étudiant

Cette petite vidéo présente le témoignage d'un étudiant dyslexique.

Lire la suite

Des iPod pour apprendre le français

Ils utilisent des iPod en classe. On leur explique comment bien les utiliser. Et ça se passe juste à coté de chez nous... Bravo à l'enseignante!

Lire la suite