PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Comment s'assurer d'une bonne qualité de l'information dans nos écoles.

Autrefois, les sources d’informations étaient moindres qu’aujourd’hui. Les enseignants, qu’on appelait à l’époque des instituteurs, étaient la plus grande source d’information pour les jeunes enfants. Bien entendu, l’église avait son mot à dire quant aux informations que les enseignants donnaient, car elle décidait de ce qui était convenable ou non. Aujourd’hui, nous vivons dans une tout autre réalité. L’information provient d’un peu partout : la télévision, la radio, les journaux et sur Internet. Nous sommes, en quelque sorte, bombardés de différentes informations de tous les côtés. Dans ce travail, nous tenterons de démontrer comment il est possible de s’assurer d’une bonne qualité de l’information. C’est un sujet très important, puisque les élèves ont de plus en plus accès à Internet et que nous serons bientôt amenées à leur enseigné. Il est donc essentiel, en tant que futur enseignant, d’être en mesure de déterminer la crédibilité des d’informations en ligne. Cependant, il est encore plus important d’être capable de l’apprendre à nos élèves. Les enfants sont, dès leur très jeune âge, en contact avec les ordinateurs et avec Internet, il faut donc s’assurer qu’ils connaissent les bonnes techniques. Ils pourront les utiliser tout au long de leur cheminement, que ce soit à l’école ou plus tard au travail.

Comme nous l’avons dit précédemment, les enseignants auront à enseigner aux élèves la manière d’exploiter efficacement les technologies de l’information et de la communication. Ces enseignants auront, à leurs tours, à divulguer ces informations. Il est alors d’autant plus important que ceux-ci sachent différencier une bonne source d’information d’une mauvaise. En réalité, les enseignants ont un rôle très important à jouer quant au développement des enfants. Ils sont, en quelque sorte, des modèles pour ces jeunes en quête de connaissances. Ainsi, il est essentiel que les enseignants soient capables de déterminer eux-mêmes une bonne source sur Internet. S’il le faisait tous, ils s’assureraient d’une bonne qualité de l’information partagée. Sur le site internet Réseau éducation-médias, il nous propose une méthode en six questions afin de déterminer la crédibilité des sources en ligne. La première question à se demander est : Qui est la source? Il s’agit de déterminer si la source provient d’un organisme ou d’un auteur et si elle est crédible ou non. On doit également vérifier la provenance des sources. Toujours selon le site, la deuxième question à se demander est : Comment l’information est-elle présentée? À cette question, on tente de définir si le sujet dont il est question dans le site est mis en évidence. On porte également une attention particulière à la cohérence du texte et s’il est facile à comprendre. En troisième lieu, il est important de se demander : Quand le site a-t-il été créé? À cette étape, on doit vérifier si l’information que l’on cherche doit être mise à jour. En fait, si nous devons trouver des informations sur un fait historique des années 1800, il n’est pas nécessaire que le site ait été mis à jour récemment, car il y a peu de chance que les faits aient été modifiés. Par contre, si nous devons chercher un horaire de cinéma, il est nécessaire de vérifier la date de mise à jour afin de ne pas se tromper. En quatrième lieu, il est avantageux de se demander : Quelle information obtenons-nous? Effectivement, on doit considérer la qualité de la langue écrite et nous devons aussi faire en sorte de vérifier si l’information est semblable à d’autres sources. En cinquième lieu, on doit se demander : Où sommes-nous? Il s’agit en fait d’apprendre à lire les adresses URL. Toujours selon le site internet Réseau éducation-médias, on nous présente des adresses URL à savoir décoder, tel que : « .edu : Les États-Unis ont créé le code .edu pour signaler leurs collèges et universités offrant un programme de diplôme en quatre ans. La plupart des Universités canadiennes utilisent simplement .ca». Plusieurs autres exemples d’adresse nous sont présentés. Finalement, on doit répondre à la question suivante : Pourquoi choisir de visiter un site Web? À cette question, on doit se demander si l’information répond aux besoins de la recherche et si on est en position de vérifier l’exactitude de l’information donnée. De son côté, le site internet Intégration des TIC dans l’enseignement propose un résumé, en mots clés, afin de déterminer la qualité de l’information : « auteurs identifiables, exactitude des faits et vérification, cohérence de contenu et style d’écriture, transparence des intentions, références dignes de confiance, actualité et continuité, aménagement professionnel et respects des droits et de la personnalité ». Un outil est également disponible sur le site internet Infosphère de l’UQAM. Dans cette vidéo (vidéo 3mn), des exemples concrets nous sont présentés et il nous est possible de voir visuellement certains aspects importants à ne pas négliger. Nous croyons, en tant que futurs enseignants, qu’il est en notre devoir d’être capable de bien maîtriser cette méthode, car cela influence grandement la crédibilité et la qualité des sources utilisées. Dans un tel métier, il n’est pas acceptable de partager aux élèves des informations qui sont fausses.

Certes, il est essentiel que les enseignants apprennent à utiliser les outils que nous avons détaillés précédemment. Cependant, il est également primordial de les enseigner aux élèves, afin qu'eux aussi puissent être certains de la qualité de leurs sources. Nous pensons que les élèves doivent être encadrés dans leur tentative de recherche puisqu’il est très important pour eux de ne pas être trompé par un site internet. Selon le site Intégration des TIC dans l’enseignement, on affirme que : « Les utilisateurs d'Internet sont constamment mis au défi de sonder les contenus découverts afin d'en vérifier la qualité et la crédibilité. Ce que des adeptes expérimentés du surf sur Internet ont déjà dans le sang, les enfants doivent d'abord l'apprendre par leurs expériences et un encadrement ». Autrement dit, cela fait partie de la tâche d’un enseignant d’apprendre à aux élèves les différents critères qui nous aide à déterminer la crédibilité d’une source. Il nous est possible de l’enseigner de différentes manières. Tout d’abord, une première activité est proposée par le site Intégration des TIC dans l’enseignement. Selon eux, il serait intéressant de faire naviguer les élèves sur différent site Internet afin qu’ils les comparent entre eux. Ainsi, les élèves sont amenés à observer les différentes caractéristiques de chacun des sites et à déterminer lequel est le plus crédible. Cette activité peut survivre de départ. Ensuite, l’enseignant peut expliquer les six critères de crédibilité d’une source pour qu’elle soit fiable (vu précédemment). Évidemment, les sites Internet choisis doivent correspondre à l’âge des enfants. Finalement, le site internet Régie régionale de la santé et des services sociaux de Montréal-Centre(1997) propose, à la page 4, une grille d’analyse de site Web. De cette manière, lors d’une recherche, d’un travail ou dans la vie de tous les jours, les élèves peuvent remplir cette grille et ainsi valider la crédibilité des sources utilisées. Bien évidemment, la grille peut, elle aussi, être adaptée ou modifiée selon l’enseignant et l’âge des élèves. En résumé, nous croyons qu’il est important de donner les outils nécessaires afin que les élèves soient capables de déterminer une source crédible.

Dans un autre ordre d’idée, les jeunes sont de plus en plus en contact avec les technologies de l’information, et ce, très tôt. Maintenant, elles font partie de leur vie quotidienne. Elles sont présentes à la maison, mais aussi dans les écoles et en classe. Il est donc important que les élèves puissent naviguer en s’assurant de la qualité des informations recherchées. Lors de notre stage, nous avons assisté à une recherche au laboratoire d’informatique. Les enfants ont immédiatement opté pour le site Wikipédia et ils se font fiés à ce site pour construire leur recherche. Malheureusement, le site Wikipédia n’est pas une source fiable : « La Wikimedia Foundation étant un hébergeur, elle ne saurait être tenue responsable des erreurs éventuelles contenues sur ce site. Chaque rédacteur est responsable de ses contributions». À ce moment-là, nous avons pris conscience que les élèves n’avaient pas encore appris à sélectionner de bonnes sources d’information. Pour y arriver, il est essentiel pour ceux-ci de connaître les critères en six questions. Tout au long de leur vie, ils se serviront des technologies de l’information. Il est donc important qu’ils soient conscients de la qualité des informations qu’ils recueilleront. Plus ils l’apprendront en jeune âge, plus ils auront de la facilitée à rechercher des sources fiables sur Internet. Nous croyons que les élèves doivent apprendre à détecter la crédibilité des sources le plus tôt possible. En effet, si l’enfant l’a bien appris, il aura plus de facilité et cela deviendra un processus inconscient. Il sera de plus en plus autonome dans ses recherches. Il faut également garder en tête que ce n’est pas seulement à l’école dont ils auront besoin des technologies. Dorénavant, la plupart des emplois sollicitent l’utilisation d’Internet et ceux-ci requièrent des connaissances en lien avec la qualité des informations.

De plus, il est essentiel que chaque élève ait une pensée critique face aux TIC. Dans le livre « La formation de la pensée critique, théorie et pratique », DeVito et Tremblay (1993) confirment l’importance de la pensée critique dans le traitement de l’information : «celle-ci est, en effet, un atout précieux, surtout lorsqu’on doit déterminer les meilleurs moyens de recueillir de l’information, l’analyser, l’évaluer, l’appliquer à de nouvelles situations, etc.» Nous sommes convaincus qu’enseigner aux enfants la crédibilité des sources leur permettra de développer leur pensée critique. Selon le site Réseau éducation-médias, l’élève doit être capable de développer certaines habiletés qui lui permettront de se poser des questions, d’être capable de juger et d’évaluer l’information. L’enfant utilise des habiletés de pensée qui l’aide à faire des recherches, se questionner, organiser tout en tenant compte de son contexte culturel et socio-économique. L’enseignant doit adapter ses leçons pour fournir l’occasion aux enfants d’exercer son jugement critique. Aujourd’hui, les enfants sont entourés d’informations et de médias. Utiliser leurs connaissances et leur pensée critique leur permettra de bien gérer l’information donnée.

Pour conclure, les enseignants doivent s’assurer d’une bonne gestion de la crédibilité de leurs propres sources. S’ils veulent être des modèles, ils doivent commencer par respecter eux-mêmes certains critères qui confirment la crédibilité des sources utilisées. Autrement dit, ils ont l’obligation de montrer l’exemple aux enfants. D’une autre part, ils doivent enseigner à leurs élèves la méthode afin de déterminer la crédibilité de l’information. Ils peuvent donc expliquer la méthode des six questions du cyberespace : qui, quoi, comment, quand, où et pourquoi. Aussi, quelques activités permettent d’enrichir cette méthode. Finalement, les élèves doivent être conscients de l’importance de bien déterminer une source fiable et d’être critique vis-à-vis cela. Un jugement critique leur permettra de juger de la pertinence d’une information donnée. Aujourd’hui, il est évident que nous sommes bombardés d’informations. Il serait très intéressant d’observer l’effet du web 2.0 quant à la qualité et la crédibilité des sources sur Internet.

Nous avons fait tous les efforts nécessaires pour écrire un texte sans fautes et pour respecter les règles de la nétiquette (Stéphanie G et Valérie B-V).

Bibliographie Livre: BOISVERT, J. (1999). La formation de la pensée critique. Montréal : ERPI.

Site internet: ÉDUCAGUIDES, Intégration des TIC dans l'enseignement. Disponible en ligne (3 décembre 2010). http://www.educaguides.ch/dyn/12910.php?sid=77233879551666315629164736473630

INFOSPHÈRE (2010), Évaluer et citer des sources. Disponible en ligne (3 décembre 2010). http://www.bibliotheques.uqam.ca/InfoSphere/sciences_humaines/module7/evaluer1.html

RÉGIE RÉGIONALE DE MONTRÉAL-CENTRE (1997), Grille d'analyse de sites web. Disponible en ligne (3décembre 2010). http://www.santemontreal.qc.ca/pdf/documentations/pubs/grilleanal-sitesweb.pdf

RÉSEAU ET ÉDUCATION-MÉDIAS(2009), Les six questions du cyberespace. Disponible en ligne (3 décembre 2010). http://www.media-awareness.ca/francais/ressources/projets_speciaux/toile_ressources/6_questions.cfm

WIKIPÉDIA (2010), Encyclopédie libre. Disponible en ligne (3 décembre 2010). http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Accueil_principal

etu63

Auteur: etu63

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À voir également

Le premier "Salon techno-pédago" de l'UQAC

Le comité de pédagogie universitaire de l'UQAC a organisé le premier "Salon techno-pédago" de l'UQAC le 8 avril dernier. Voici ce que j'y ai présenté...

Lire la suite

Sujet des travaux de session pour le trimestre d'hiver 2011

Voici une liste de sujets que je souhaite voir traités durant le trimestre.

Lire la suite