PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Une chose pour laquelle Twitter n'est vraiment pas idéal

À deux reprises, dernièrement, j'ai utilisé Twitter pour avoir relativement longue conversion asynchrone avec un interlocuteur que je ne connais pas intimement. Or, chaque fois, ça a bien mal été. Nous nous sommes très mal compris.

J'ai souvent l'impression de connaitre mon réseau Twitter et d'entretenir avec celui-ci une sorte de relation personnelle se concrétisant autour d'intérêts communs. Ce faisant, j'oublie parfois que ces personnes ne me connaissent souvent pas intimement, qu'ils ne sont pas au fait de mes activités quotidiennes et de mes plus ou moins bonnes habitudes. Comme ils proviennent de partout dans le monde, ils ne sont aussi pas toujours informés du sens que certaines expressions prennent chez nous.

Avec sa limite de 140 caractères, Twitter convient bien mal pour les longues conversations qui exigent des détails ou de la nuance. Pour ce type de conversation, je préfère généralement utiliser Skype ou le téléphone. Ces outils permettent une communication synchrone plus riche et permettent souvent d'éviter les malentendus.

Je me suis fait prendre 2 fois en 2 semaines... Les sous-entendus et le sens des expressions employées auraient bien pu mener à une diminution appréciable de la qualité de mon réseau Twitter. Je juge cela important. Ces gens répondent à mes questions, me fournissent des liens intéressants, m'informent des nouveautés ou des évènements importants se produisant ici et ailleurs. Mon réseau est important, mais il y a des choses pour lesquelles Twitter ne convient vraiment pas...

pgiroux

Auteur: pgiroux

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (3)

marecord marecord ·  13 janvier 2011, 4:52:19 PM

Les SMS ne valent pas mieux. Combien de malentendus que le seul ton de la voix auraient pu déjouer! Pour communiquer une information, c'est parfait. Pour s'exprimer, c'est nul, à moins de s'appeler Mallarmé.
Rien ne remplacera jamais la parole vivante et le dialogue.

Patrick Giroux Patrick Giroux ·  14 janvier 2011, 10:14:22 AM

Je suis tout à fait d'accord!

Véronique D'Amours Véronique D'Amours ·  14 janvier 2011, 2:27:52 PM

J'éprouve le même sentiment. Twitter ne permet pas à un abonné de justifier, nuancer, développer ce qu'il écrit. À cause du nombre limité de caractères, les tweets ressemblent plus souvent à des affirmations qu'à des opinions qui peuvent être interprétées de multiples manières. (D'ailleurs, je prends parfois un certain plaisir à contredire certains de ces tweets...)

Twitter permet d'entrer rapidement en contact avec ses abonnés, là réside un de ces ses avantages. Mais pour la suite, il faut effectivement s'en tenir aux bons vieux téléphone, Skype et courriel...

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À voir également

Fake news et autres

Partage de mon visuel de conférence et retour sur ma présence au colloque 2018 de l'adaptation scolaire de l'UQAC.

Lire la suite

Vos comportements en ligne comptent!

Je vais au Séminaire à Métabetchewan demain. Je rencontre les étudiants pour leur parler des réseaux sociaux, d'identité numérique, etc. C'est un message que j'ai déjà porté dans plusieurs écoles et à plusieurs reprises. Je suis d'ailleurs déjà allé il y a quelques années. Donc rien de bien neuf... Mais ce sont tout de même des choses très importantes à savoir!

Lire la suite