PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Sujet des travaux de session pour le trimestre d'hiver 2011

Ces sujets sont génériques au sens où ils touchent tous les enseignants. Selon le domaine, certains sujets pourraient toucher un peu plus ou un peu moins les enseignants.

Chaque sujet devra faire l'objet d'une exploration large et complète visant la compréhension du sujet en fonction du contexte technologique actuel. Pour y arriver, chaque équipe devra bien appréhender les changements récents et à venir dans le monde des technologies. Le but est simple et clair: préparer une présentation pour une foire technopédagogique dans une école secondaire de la région.

Grosso modo, il faudra définir les concepts importants, expliquer les processus, décrire les potentiels et les limites, proposer des exemples d'usages pédagogiques (en classe) ou professionnels (ailleurs dans la tâche de l'enseignant). Le tout devra être clair, précis, exact et présenté d'une façon qui permette aux enseignants de bien apprécier le sujet. Tout au long du trimestre, chaque équipe effectuera différents travaux obligatoires qui serviront à avancer son travail.

Voici donc les sujets proposés:

  • La syndication RSS comme outil de veille informationnelle
  • Les appareils mobiles (téléphones intelligents, iPod,etc.): quels usages dans nos classes?
  • Le "social bookmarking" comme phénomène et outil au service de l'enseignement
  • Les folksonomies et le "tagging"
  • Les tableaux blancs interactifs: est-ce investissement rentable?
  • Les textos, le clavardage et la qualité de la langue: quels liens et peut-on utiliser ces outils en classe?
  • L'identité numérique: rôles et responsabilités de l'école
  • Facebook, MySpace et les réseaux sociaux: quels potentiels en éducation?
  • Les logiciels libres ont-ils leur place en éducation?
  • Objets et répertoires d'apprentissage: Le partage a-t-il un futur en éducation?
  • Les blogues et les wikis comme outils de travail collaboratif et de réflexion
  • La réalité augmentée a-t-elle un potentiel pédagogique?
  • La programmation comme outil pédagogique
  • Les portfolio numérique pour soutenir l'apprentissage et la rétroaction

Ajouts au billet initial

Via Twitter, @paulacaterino propose l'intelligence collective et les cartes heuristiques. C'est vrai que le socioconstructivisme, la "distributed cognition" et, plus récemment, le connectivisme ont lentement mis le focus sur l'aspect collectif de l'apprentissage... Je garde ce sujet dans ma manche pour une équipe qui s'intéresse aux théories de l'apprentissage. Quant aux cartes heuristiques, c'est un sujet obligatoire dans l'un de mes cours. Toutes les équipes feront une carte. Plus tard, @paulacaterino a aussi proposé les portfolios. C'est une très bonne idée que j'ai immédiatement ajoutée à la liste!

Toujours via Twitter, @frederic_dufour suggère de traiter de certains des outils mentionnés plus haut sous un autre angle: Retroaction & régulation des apprentissages par l'utilisation des wikis, blogues & signets sociaux. J'aime bien. Ça pourrait inspirer ou orienter le travail de certaines équipes. @SBrousseau a aussi proposé Google Docs et Etherpad pour l'écriture collaborative. C'est une bonne idée, mais j'ai déjà présenté ces outils en classe et ils seront probablement utilisés par les étudiants pour produire leurs travaux.

pgiroux

Auteur: pgiroux

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (1)

PGiroux PGiroux ·  01 février 2011, 8:57:38 AM

Voici les jumelages équipes/sujets:

- L'équipe de Sophie Boudreault a choisi la réalité augmentée.
- L'équipe de Andréanne Gagnon a choisi le TBI.
- L'équipe de Julie Tremblay a choisi les appareils mobiles.
- L'équipe de Cathy a choisi le texte, le clavardage et la qualité de la langue.
- L'équipe de Sophie Duchesne a choisi les bogues et les wikis pour le travail collaboratif et la réflexion.
- L'équipe de Stéphanie Simard a choisi les portfolios numériques.
- L'équipe de Stéphanie Côté a choisi l'identité numérique.
- L'équipe d'Émilie Deschesnes a choisi les réseaux sociaux et leurs potentiels en éducation.
- L'équipe de Kim Lavoie a choisi les logiciels libres.
- L'équipe de Claudine Lacasse a choisi l'utilisation pédagogique des baladodiffusion.

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À voir également

Le premier "Salon techno-pédago" de l'UQAC

Le comité de pédagogie universitaire de l'UQAC a organisé le premier "Salon techno-pédago" de l'UQAC le 8 avril dernier. Voici ce que j'y ai présenté...

Lire la suite

L'identité numérique et l'enfant

L’identité numérique et l’enfant En effet, nous sommes arrivés déjà depuis un moment à l’ère des...

Lire la suite