PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le premier "Salon techno-pédago" de l'UQAC

Lorsque l'on m'a contacté à ce sujet en décembre dernier, j'avais proposé de mettre mes étudiants de l'hiver à contribution. À titre de rappel, une dizaine d'équipes d'étudiants ont exploré un sujet en lien avec les technologies et l'enseignement ou l'apprentissage. Malheureusement, la date finale du salon a été fixée après le début des stages et ne convenait donc pas pour mes étudiants. C'est franchement dommage. L'expérience aurait été intéressante et positive pour tout le monde... Ce salon aurait été une occasion en or pour les étudiants de consolider leurs apprentissages en répondant aux questions et en expliquant. Je crois que ça aurait aussi été valorisant. Les professeurs et chargés de cours auraient aussi bénéficié d'informations récentes et pertinentes sur des questions technopédagogiques actuelles.

Le salon s'est bien déroulé. Le comité organisateur était à l'oeuvre tôt le matin pour finaliser l'installation et tout était prêt au moment de l'ouverture. Les kiosques étaient intéressants et le plus souvent très orientés vers l'aspect pratique. Perso, je pense que c'était un peu simple. J'aurais apprécié que l'on ait la chance d'aller plus en profondeur et que l'on dépasse le stade de la présentation d'outils TIC... Des ateliers avec les doigts sur les touches peut-être et des conférences sur sujets épineux ou importants pour les universitaires comme l'écriture et les TIC (SMS et qualité de la langue, écriture collaborative et TIC, correcteur...). D'un autre côté, je dois avouer que la participation a été excellente. Le comité organisateur avait probablement raison quant à la formule et aux contenus. J'ai même été un peu surpris de la participation. C'était agréable de constater qu'autant de professeurs et de chargés de cours s'intéressent aux TIC et réfléchissent à leur intégration. Bravo au comité organisateur. J'espère qu'il y aura un deuxième salon l'an prochain.

Au final, j'ai fait deux interventions dans le cadre du salon: la conférence d'ouverture et un kiosque sur les blogues et les wikis.

Ma conférence d'ouverture était intitulée "L'importance des TIC pour la communauté étudiante". J'ai d'abord discuté du statut des TIC pour nous, les enseignants et suggéré que, pour la majorité, notre âge et notre travail nous amènent souvent à considérer les TIC comme des outils. Pour les enseignants universitaires, il s'agit plus ou moins de médias que l'on utilise pour créer les interactions nécessaires à l'apprentissage en fonction du contexte. Dans le diaporama préparé et présenté plus bas, ces interactions sont représentées par le triangle Apprenants-Enseignants-Savoirs. J'ai ensuite discuté du statut des TIC pour les jeunes et expliqué brièvement les expressions "digital native", "millenials", "peuple des connecteurs"... J'ai ensuite présenté rapidement le résultat de certaines recherches récentes à propos de la consommation médiatique des jeunes pour bien démontrer l'importance grandissante des TIC. Ce faisant, j'ai mis de l'emphase sur Internet, les réseaux sociaux et la montée des appareils mobiles. J'en suis rapidement venu à proposer que les jeunes ont une perception ou une conception différente des TIC. Pour eux, il s'agit d'un lieu ou d'un endroit qu'ils visitent surtout à des fins sociales. Pour eux, c'est un peu comme la ruelle ou le parc de votre jeunesse. J'ai terminé en présentant quelques attentes des jeunes vis-à-vis de l'école et de l'université en regard des TIC. J'ai tenté de faire comprendre que les jeunes ne veulent rien de bien compliqué, rien qui soit impossible pour nos chargés de cours et nos professeurs s'ils s'engagent. Ce n'était pas très original et mes anciens étudiants et les habitués de PédagoTIC n'apprendront rien de bien neuf, mais je jugeais ces idées et informations à propos dans le contexte.

Mon kiosque portait ensuite sur les blogues et les wikis. J'avais préparé une petite présentation juste au cas, mais je l'ai peu utilisé. Je suis suffisamment à l'aise avec le sujet pour répondre aux questions. De plus, la formule "salon" me permettait de donner des exemples, questionner les gens pour bien comprendre leurs besoins et répondre aux questions le plus précisément possible. Ce n'était pas tout à fait des interventions 1:1, mais presque. Voici tout de même le diaporama que j'avais préparé.

pgiroux

Auteur: pgiroux

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À voir également

Sujet des travaux de session pour le trimestre d'hiver 2011

Voici une liste de sujets que je souhaite voir traités durant le trimestre.

Lire la suite

L'identité numérique et l'enfant

L’identité numérique et l’enfant En effet, nous sommes arrivés déjà depuis un moment à l’ère des...

Lire la suite