PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Conseils aux nouveaux blogueurs

Au cours des prochaines semaines, mes étudiants auront à produire des billets de blogue. J'aurais pu les faire écrire dans Moodle, mais la majorité de ces étudiants connaissent déjà cet environnement plus fermé et contrôlé. J'ai donc opté pour mon blogue qui est plus ouvert. Je ne suis pas certain, mais je pense que ce sera la première fois qu'ils seront exposés ainsi à la blogosphère. Je compte sur vous pour leur montrer combien ça peut être utile d'avoir un réseau étendu!

Une autre raison motive aussi ma décision de faire publier ces étudiants en ligne... J'ai pris cette décision parce que ce nouveau groupe est composé d'adultes qui enseignent ou enseigneront bientôt au niveau professionnel. Cette clientèle a souvent plus de bagage et plus d'expérience. Dans le passé ça a donné des billets fort intéressants!

Chaque étudiant devra écrire 5 fois. Il devront d'abord obligatoirement se présenter et faire le point sur leurs compétences TIC... Ce premier billet sera court (200 à 500 mots). Il servira d'abord de prétexte à découvrir l'interface de PédagoTIC. Il me permettra aussi de connaître mon groupe. Ils devront ensuite produire un billet en équipe (au plus 2000 mots) sur un sujet plus ou moins libre en lien avec le cours. (Je proposerai des thèmes chaque semaine lors de nos rencontres!) Le troisième billet sera un billet individuel, lui aussi d'au plus 2000 mots et à propos d'un thème libre en lien avec le cours. En fin de trimestre, ils devront produire un dernier billet individuel de 1000 à 2000 mots dans lequel ils feront l'autocritique et l'appréciation de leurs connaissances/compétences TIC vis-à-vis de leur tâche d'enseignant et de leur domaine d'expertise à la lumière des connaissances et compétences que nous aurons développées ensemble. La dernière contribution sera un commentaire bien articulé sur le blogue, en réaction à l'un de mes billets ou à l'un des billets de leurs pairs. J'espère ainsi favoriser un peu plus d'échange.

Pour les aider un peu, j'ai décidé de rassembler quelques idées propres à les aider à produire de bons billets et à profiter pleinement de leur expérience. J'imagine d'abord que plusieurs en seront à leurs premiers pas sur un blogue. Comme ils écriront pour un public et que leurs textes seront évalués dans le cadre du cours, j'imagine qu'il y aura une certaine part de stress et de préoccupation d'associer à ce processus. En plus de leur expliquer ce qu'est un blogue, je tiens à leur donner des pistes ou des indices pour favoriser une bonne utilisation de cet outil. J'ai choisi de partager avec eux trois textes publiés sur le blogue du Recit pour le développement professionnel. Ils ont été écrits par M. Bertin Desjardins. (Nous allons prendre quelques minutes en classe pour regarder chaque texte!)

Le premier texte que je recommande fortement à mes étudiants parle de la nétiquette du blogueur. Un blogue est un endroit public dans lequel on interagit plus ou moins directement avec les autres. Il convient donc de respecter certaines règles ou grands principes afin de nous assurer qu'il demeure agréable de fréquenter cet endroit. Ces grands principes devront régir les faits et gestes des étudiants qui utilisent PédagoTIC.

Le second texte que je recommande vivement à mes étudiants est le code d'éthique du blogueur. Si la nétiquette présente les grands principes qui doivent guider nos actions, même lorsque des règles précises n'existent pas, le code d'éthique est plus précis et plus strict. Il consiste généralement en un ensemble de règles qu'une communauté ou un groupe s'engage à respecter. J'attends de mes étudiants qu'ils respectent le code d'éthique proposé par M. Desjardins. C'est, il me semble, un minimum. Un manquement à l'éthique lors de l'utilisation de PédagoTIC entrainera automatiquement un zéro pour l'évaluation du billet ou du commentaire. Des manquements répétés pourraient entrainer l'échec du cours!

Le troisième texte proposé est finalement une procédure de rédaction pour les articles et les commentaires. Ce texte présente les grandes lignes d'une stratégie qui a fait ses preuves et qui permet à des auteurs jeunes et moins jeunes de publier du contenu de qualité. D'autres procédures existent, mais elles sont souvent similaires. Notez que l'utilisation de PédagoTIC par tous les étudiants s'inscrit dans le cadre d'un cours régulier de l'UQAC et que la politique institutionnelle à l'égard de la langue s'applique (pénalité relative à la qualité de la langue pouvant aller jusqu'à 20% de la note totale). Les étudiants ont donc intérêt à respecter une procédure stricte de rédaction/correction/publication.

Un bon billet est généralement un billet qui exprime une idée ou une opinion que l'on soutient avec des arguments. N'hésitez pas à utiliser la capacité du Web en liant des pages qui appuient vos idées ou permettent de les approfondir. Je ne l'ai pas fait ici, mais il est aussi possible et souvent pertinent d'ajouter des photos ou des schémas à nos billets afin d'enrichir nos propos. Dans ce cas, faites attention aux droits d'auteurs. Utilisez la recherche avancée d'image de Google pour limiter votre recherche à des images que vous pouvez utiliser légalement. Les sites suivants proposent aussi des petites images (clipart) gratuites et libres de droits: http://vector.us/ , http://findicons.com/, http://openclipart.org/ et http://iconbug.com/.

Je tiens aussi à mettre mes étudiants en garde contre le "zéro commentaire". Même si tous vos pairs lisent le billet, il n'y aura pas nécessairement de commentaires. Ça prend beaucoup de temps pour établir un lien avec les lecteurs et, même pour les blogueurs expérimentés, tous les billets ne suscitent pas nécessairement de commentaires. Ça ne veut pas dire que personne n'a lu votre texte ou qu'il n'est pas intéressant.

Finalement, quelques règles de fonctionnement interne...

  1. Je vais permettre à mes étudiants une forme d'anonymat. Je crois que c'est nécessaire dans le contexte où ils n'ont pas le choix de publier en ligne. Certains seront donc peut-être "Étudiant 1" ou "Étudiant 2". Ils auront cependant l'obligation de toujours signer leurs billets et commentaires de leur nom ou surnom.
  2. En plus de la signature ou de leur surnom, les étudiants devront spécifier à la fin de chaque commentaire et billet qu'ils rédigeront sur PédagoTIC qu'ils l'ont fait dans le respect du code d'éthique du blogueur et en suivant la procédure de rédaction pour les articles et les commentaires. (Ajout du 16 janvier 2013 suite à un commentaire de Pacho au billet de présentation d,une étudiante.) Ce serait une bonne idée d'insérer les hyperliens vers ces pages (code d'éthique et procédures) à la fin de vos billets pour que vos lecteurs qui ne proviennent pas du groupe sachent à quoi vous faites référence.
  3. Tous les billets écrits dans le cadre du cours devront ensuite être associés à des mots-clés. Les mots clés "3tle220" et "h2013" sont obligatoires. Choisissez ensuite d'autres mots clés qui décrivent ou résument bien votre billet. Cette pratique est nécessaire si l'on considère le nombre d'étudiants-auteurs qui se succèdent sur PédagoTIC et les nombreux billets qui ont été écrits dans le passé.

Je me demande si ma blogosphère aurait d'autres conseils pour en étudiants? Ou peut-être des conseils pour moi, pour m'aider à enrichir l'expérience de mes étudiants?

pgiroux

Auteur: pgiroux

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (4)

Gilles Jobin Gilles Jobin ·  09 janvier 2013, 1:35:01 PM

Dans le cadre du cours de français sec.III (éd. des adultes) nous avons exigé que tous les élèves aient un blogue.
Cependant, nous ne voulions pas le contrôler.
Nous avons donc «obligé» les élèves à se faire leur propre blogue sur la plateforme de leur choix (la plupart ont choisi blogspot). Et nous leur avons demandé de faire une catégorie (appelée Français). Ainsi, les enseignants n'ont pas à visiter individuellement les blogues, mais ont plutôt toutes les adresses dans leur agrégateur. La gestion est donc minimale (en fait, IL N'Y EN PAS).
Les avantages sont énormes. Le principal : les élèves sortiront de leur cours secondaire avec un blogue BIEN À EUX. Et, pour ceux qui avaient déjà leur blogue, il suffisait d'y ajouter une catégorie !

Je vous suggère donc la même chose. Pourquoi exiger une plateforme ou une autre? L'important, c'est que l'étudiant fasse de «vraies affaires», parfois pour lui, parfois pour son cours, et si c'est sur son blogue personnel, tant mieux !

Je pense qu'il est bon (surtout à l'Université) de ne pas CONTÔLER les espaces d'apprentissages dans lesquels l'étudiant se sent bien.

Patrick Giroux Patrick Giroux ·  09 janvier 2013, 4:42:26 PM

Merci pour la suggestion. Je vais leur offrir et en discuter avec eux. C'est une bonne idée!

Callipedie Callipedie ·  09 janvier 2013, 4:54:33 PM

Votre billet est très complet et présente l’ensemble des points à prendre en compte.
Je remarque que vos conseils portent essentiellement sur la forme : respect des droits d’auteurs, honnêteté, orthographe, mise en forme. Je pense que vous pourriez le compléter avec les méthodes et les outils qui permettent de créer le contenu. Je pense aux outils à la mode de mindmapping ou plus important encore au « travail intellectuel » lui-même. Comment ordonner ces idées les argumenter, les étayer. Ce sont certes des choses qui existaient bien avant Internet mais qui sont indispensables à la tenue d’un blog.
NB : J'ai beaucoup aimé votre remarque sur les commentaires. C'est souvent le premier qui est le plus dur à obtenir. J'espère avoir contribué à l'apparition des suivants ;-)

Patrick Giroux Patrick Giroux ·  16 janvier 2013, 9:03:22 AM

Callipedie: il en est un peu question dans la procédure pour la rédaction d'un billet (http://blogues.repertoireppo.qc.ca/...). Surtout, une assistante offrira de plus aux étudiant de l'aide technique et de l'aide à la rédaction.

Gilles: J'ai offert aux étudiants d'utiliser une autre plate-forme. Personne n'a décidé de commencer ailleurs que sur PédagoTIC. La porte est cependant ouverte et le changement pourrait se produire. nous avons aussi un peu discuter de l'anonymat. Pour le moment, je leur ai conseillé de demeurer anonyme en utilisant leur code étudiant comme nom d'auteurs. Je leur ai déjà annoncé que nos discussions les aiderait à mieux comprendre les implications de l'écriture en ligne. je les inviterai à reconsidérer cette première décision dans quelques semaine, lorsque nous aurons parler de l'identité numérique. À la lumière des trois premiers billets, certains étudiants ont tout de même choisir de s'identifier clairement. Je crois que nous aurons un bon trimestre, avec des discussions très intéressantes.

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À voir également

Évolution

Le temps passe et les choses changent... C'est vrai aussi en éducation!

Lire la suite

Le retour des étudiants sur PédagoTIC

Ils sont de retour pour 8 semaines. J'espère que vous les lirez et m'aiderez en commentant leurs billets.

Lire la suite