PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Trucs, astuces et conseils de (semi)pro!

J’ai le mandat de soutenir les étudiants du cours 3ETL220 ce trimestre. Soutien technique et soutien à la rédaction…La rédaction n’a que très peu de secrets pour moi, mais la publication sur un blogue en comporte quelques-uns! Quoi de mieux que l’expérimentation pour construire de nouvelles compétences? Ces quelques conseils pour la rédaction de textes argumentatifs me servent donc de prétexte à l’exploration de l’interface de PédagoTIC! Comme le groupe est très hétérogène, je me permets aussi un survol de certaines notions de base…

D’abord, un billet est le fruit de votre réflexion sur un sujet donné, sujet sur lequel vous prenez position. Cette position doit être étayée par un argumentaire solide basé sur des expériences personnelles, des propos de différents auteurs (dont vous devez impérativement citer la source!) ainsi que des notions et théories vues dans le cours ou dans d’autres cours. Votre texte présente les conclusions que vous faites de vos lectures, des notions vues en cours et démontre comment vous les liez avec votre pratique et vos connaissances. Bien qu’un texte argumentatif soit une prise de position, il doit tout de même y avoir une certaine distance entre votre opinion et l’objet de l’argumentaire. Ce document publié par l’UQAR me semble assez complet quant à la démarche argumentative.

Pour ce qui est de la structure et de la forme du texte, vos idées doivent être présentées de façons cohérentes et dans un ordre logique afin d’en faciliter la compréhension. Le billet doit comporter une introduction, un développement et une conclusion. L’introduction annonce le sujet, votre position par rapport à celui-ci et les arguments défendant cette position. Le développement est l’élaboration de votre argumentaire et la conclusion fait un retour sur le texte et propose une ouverture. Ce document de Chenelière éducation explique bien les composantes d’un texte argumentatif, propose un canevas de rédaction et un exemple. Aussi, le site Alloprof, bien que s’adressant aux jeunes, propose une vulgarisation intéressante des notions d’introduction, de développement et de conclusion.

Aussi, comme la politique institutionnelle de l’UQAC s’applique pour la qualité du français, si la langue de Molière vous donne du fil à retordre, faites des phrases courtes et précises (sujet-verbe-complément), faites vous relire par un pair, usez et abusez de grammaires, dictionnaires, correcteurs ou de l’aide de l’assistante de Patrick ;) Vous trouverez une liste d’outils de rédaction à la fin de ce billet.

Finalement, Patrick et moi avons refait la grille d’évaluation pour les billets publiés. Les critères restent essentiellement les mêmes, mais les échelons sont détaillés davantage et certains indicateurs concernant l’interaction, l’argumentation et la langue ont été ajoutés. J’ai aussi tiré deux listes de vérification pour la rédaction de billets et de commentaires d’un rapport de recherche de Michelle Deschênes.

Au plaisir, Suzie

Quelques outils…

Gratuits en ligne

Payant, mais c’est un investissement!

Papier, disponible à la bibliothèque de l’UQAC

  • Nouvelle grammaire pratique de Myriam Laporte et Ginette Rochon, les éditions CEC
  • Multi dictionnaire de la langue française de Marie-Èva de Villers, Québec Amérique
  • La nouvelle grammaire en tableaux de Marie-Èva de Villers, Québec Amérique
  • Bescherelle, la conjugaison pour tous, collectifs d’auteurs, Haltier

Ajouté par PAt :-)

Suzie

Auteur: Suzie

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À voir également

Évolution

Le temps passe et les choses changent... C'est vrai aussi en éducation!

Lire la suite

Le retour des étudiants sur PédagoTIC

Ils sont de retour pour 8 semaines. J'espère que vous les lirez et m'aiderez en commentant leurs billets.

Lire la suite