PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Apprenti-blogueuse

Lorsque je me suis assise devant mon ordinateur samedi matin vers les 5:30 (avec un bon café) pour composer mon dernier billet qui porte sur l’autocritique et l’appréciation de mes connaissances des TIC, je me suis demandé ce qui m’avait le plus interpellée dans le cours sur les technologies de l’information et des communications. Un cours un peu difficile pour moi dû à un manque évident de temps (mais cela c’est une autre histoire) et aussi, je dois l’avouer, une motivation en dents de scie. D’un autre côté, j’ai toujours pris le temps de visualiser les documents liés au cours et j’ai fait l’expérience de plusieurs technologies telles que le système d’exploitation Linux, les tableaux blancs interactifs, les wikis, etc. J’ai donc réfléchi objectivement (du moins je pense) afin d’évaluer mon évolution au niveau des apprentissages des TIC. Il est vrai qu’étant de la génération des baby-boomers, ces technologies n’étaient pas naturelles pour moi. Je présente néanmoins un intérêt certain pour l’informatique en général, car elle afflue dans mon domaine de compétences (administration) et il faut continuellement se mettre à jour afin d’être performant et efficace.

Mais bon, je me lance : Le premier grand défi à relever a été tout d’abord d’écrire sur le blogue. Il y a de ça quelques semaines, pour moi, un blogue était un terme un peu abstrait tiré du web. Je venais tout juste d’apprivoiser les plateformes d’apprentissage tel que MOODLE et voilà qu’on me présente autre chose. Il était entendu que la publication était anonyme, mais le défi était de taille. J’ai publié seule et en équipe des billets et commentaires et j’irai même jusqu'à dire que c’est une pratique qui m’intéresse. Le blogue était le médium de partage et de commentaires, mais dans le cours 3TLE220, nous avons vu, analysé et exploré une multitude de notions reliées aux technologies de l’information et des communications.

Prenons par exemple : Les logiciels libres : La multitude de logiciels libres sur le marché m’a beaucoup surprise. J’en ai essayé quelques-uns tel que Netquiz qui permet de créer des exercices et des évaluations ainsi que la compilation des résultats d’une manière efficace. Il serait intéressant de le découvrir davantage, car il est parfaitement adapté pour les modules de français. Étant amateure de photographie, j’ai téléchargé et exploré le logiciel libre Photofiltre. C’est une alternative intéressante à Adobe Photoshop. Je trouve cependant que certains de ces logiciels (lorsque nous avons déjà des documents dans un certain format) ne sont pas toujours des plus efficaces. J’ai sauvegardé dans Libre Office des documents Word et j’ai dû refaire la mise en forme complètement.

Je suis dans le domaine de l’administration. Ce secteur d’activité est inondé de logiciels de gestion de toutes sortes et il faut déterminer lesquels sont le plus appropriés à notre situation. Dans notre domaine les logiciels les plus fréquents sont la Suite Office, Acomba et DTMAX pour les déclarations de revenus. Serait-il réaliste de changer ces logiciels? Sincèrement, je ne crois pas, car ce sont ceux qui sont les plus employés dans les entreprises qui embauchent nos étudiants.

Les idéateurs : J’ai travaillé avec Inspiration (version d’essai) il est vrai que c’est un logiciel payant, mais il est vraiment performant et il offre une foule de possibilités. Je m’informerai à ma commission scolaire sur la possibilité de l’installer sur quelques postes de travail. J’ai apprécié la multitude de fonctionnalités et il m’a permis de schématiser un concept difficile à assimiler chez les étudiants. Voici État de coût de fabrication(en pièce jointe) le schéma, converti en PDF, réalisé avec Inspiration pour vous illustrer le processus du coût de fabrication.

Au dépôt du lien sur le site du cours, je suis allée visualiser le tutoriel de l’application PREZI. Après quelques recherches, j’ai découvert sur le site du recit de la csdvc, une vidéo qui explique très bien le fonctionnement de l’application. Je me promets de l’essayer prochainement.

La visioconférence : Depuis quatre années, je suis enseignante en classe, mais j’accompagne aussi des étudiants dans leur parcours en formation à distance. Cette formation est difficile et présente plusieurs lacunes. Les contacts entre l’enseignant et l’étudiant se font la plupart du temps par courriel et les explications sont parfois très ardues. Lors de la production d’un billet de groupe, nous avons découvert un logiciel de visioconférence avec une version gratuite. Cisco Webex donne la possibilité de se parler via caméra, l’échange de fichiers ainsi qu’un tableau blanc interactif. À la suite de cette découverte, j’ai demandé à une de mes étudiantes en formation à distance de télécharger la version gratuite du logiciel sur son poste personnel et j’ai pu l’expérimenter avec elle. Les explications en direct des écritures comptables sur le TBI sont aussi explicites qu’en présence/classe. Cette façon de communiquer s’est avérée extrêmement efficace, l’étudiante a compris sans difficulté et en moins de temps. Ce sera certainement une complémentarité pertinente à ce type de formation. Je vais l’utiliser le plus régulièrement possible. Avant ce cours, jamais je n’aurais couru le risque de télécharger ce logiciel et encore moins de l’utiliser.

Malgré les avantages certains que je retrouve dans les TIC, je ne peux passer sous silence un côté qui me semble plus négatif et je parle de l’identité numérique. J’ai été très impressionnée par la multitude de détails personnels que l’on véhicule par le biais de nos interventions sur le web. Nous devons bien entendu redoubler de prudence sur les renseignements personnels que nous partageons. Lorsque nous manquons de connaissances, il est facile de télécharger des applications indésirables ou laisser filtrer des renseignements. Voici un lien au site monidentite.isiq.ca qui donne de judicieux conseils D'un autre côté, je me sens mieux armée qu’au début du cours grâce aux explications reçues au sujet des sites sécurisés et sur la signification des abréviations liées au web.(Http,Https)

Je dois admettre que j’ai appris beaucoup sur le web 2.0 et toutes ses technologies. En effet, j’ai fait la découverte d’outils extraordinaires, faciles à développer et qui me serviront éventuellement dans mon enseignement. Dans le cadre de ce cours, certains éléments ont éveillé mon intérêt et suscité un questionnement. Le fait de bien gérer les outils du web dans mon enseignement demeure une de mes préoccupations et je crois être plus en mesure de les rentabiliser.Je crois que les technologies initiées dans ce cours me serviront afin de réaliser plus spécifiquement la compétence 8 issue des 12 compétences professionnelles de la profession enseignante. Intégrer les technologies de l’information et des communications aux fins de préparation et de pilotage d’activités d’enseignement-apprentissage, de gestion de l’enseignement et de développement professionnel. Je n’ai pas la prétention de dire que je connais les TIC et que j’ai retenu toutes les notions apprises dans le cours 3TLE220, mais je peux affirmer que je suis plus à l’aise avec certaines technologies et les nouvelles connaissances acquises rendront mon enseignement plus actuel et plus motivant pour la jeune génération.

Ce billet a été créé dans le respect du code d'éthique du blogueur et en suivant la procédure de rédaction.

Je souhaite de bonnes vacances estivales à tous.

Étu26

etu26

Auteur: etu26

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (1)

Patrick Giroux Patrick Giroux ·  06 mai 2013, 11:50:23 AM

Je te félicite d'avoir osé essayer Webex. Continu à oser... Ce ne sera pas toujours pertinent, mais parfois tu feras d'agréables découvertes! Continue aussi à être critique et de penser à ton identité numérique... C'est la bonne attitude!

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À voir également

Les choses changent!

Je suis souvent un peu désabusé par la vitesse à laquelle les choses changent (ou ne changent pas!) en éducation... J'ai souvent l'impression qu'on vraiment beaucoup de difficulté à tout aligner correctement pour créer un changement. Vous comprendrez donc que lorsque je constate un changement, ça me fait très plaisir!

Lire la suite

Une exemple SMAR + Google Apps vraiment intéressant

J'ai parlé du modèle SAMR avec mes étudiants... Voici un exemple intéressant.

Lire la suite