PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Parcours de mes connaissances TIC

Il y trois mois, nous amorcions le cours 3TLE220 avec monsieur Giroux. À ce moment, je pensais que mes compétences liées aux TIC étaient de niveaux avancés et que ce cours serait pour moi d’un degré de difficulté peu élevé. J’affirme cela sans aucune prétention, car je m’attendais à ce que le contenu du cours soit axé sur des logiciels couramment utilisés, dans le cadre de mon travail. Ce ne fut pas le cas. Surprise, mais très heureuse de découvrir d’autres alternatives et de nouveaux outils qui me permettront d’améliorer et surtout de diversifier mes méthodes de travail avec les technologies de l’information et des communications. Notre réalité en tant qu’enseignant n’est pas toujours enviable. Les compressions budgétaires qui nous sont imposées depuis quelques années, amènent les enseignants d’aujourd’hui et de demain à utiliser des outils moins onéreux, mais aussi efficaces au niveau des TIC. Nous devons orienter nos élèves de façon à ce qu’ils puissent insérer le marché du travail efficacement dans un contexte ou la technologie avance à pas de géant. N’oublions pas que ce qui est dispendieux pour notre système scolaire le sera aussi pour les entreprises du Québec.

C’est pourquoi le cours de monsieur Giroux s’insère bien dans ce contexte et m’a permis d’élargir ma compétence technopédagogique afin de me positionner davantage sur l’approche technologique que j’utilise avec les apprenants. Parmi les objectifs des programmes qui sont offerts dans les centres de formation professionnelle, un de ceux-ci est de former les travailleurs de demain. Donc de ce fait, il est de notre responsabilité de former ces futurs travailleurs pour qu’ils soient en mesure d’acquérir des compétences en technologie de l’information de façons responsable et efficace. Dans article paru sur le site de Ressources humaines Sia , il est mentionné que les travailleurs doivent acquérir, en plus de leur qualification première, d’autres compétences. Les compétences des TIC tendent à accroitre la polyvalence de ceux-ci. Parmi ces compétences nous retrouvons, savoir rechercher, collecter, analyser, traiter, tracer et restituer l’information en vue d’une prise rapide d’initiatives ou de décisions. Le Web 2.0 est un outil de travail qui offre cette possibilité aux futurs travailleurs et ceux déjà sur le marché. Il leur permet d’accroitre leur potentiel. Je crois qu’il revient à nous, enseignants, de les sensibiliser et des les inciter à faire l’utilisation du Web 2.0. Lorsqu’on qu’il est utilisé avec discernement, le Web 2.0 peut devenir une source infinie d’apprentissage. De plus, il peut faciliter les communications par sa rapidité et sa flexibilité.

Par ailleurs, je n’ai jamais abordé le sujet des logiciels libres et l'identité numérique avec mes étudiants. Mais pourquoi donc? La réponse est assez simple. En Administration, Commerce et Informatique, nous leur imposons un système d’exploitation et des logiciels tels que Windows, Microsoft Office, Acomba, DT Max et bien d’autres. Ce n’est pas mal en soi, car ce sont les logiciels que les entreprises utilisent couramment. Une lacune que j’ai observée, et ça depuis que j’ai entrepris le cours 3TLE220, est sans contredit, la possibilité que les apprenants puissent transposer leurs connaissances apprises en utilisant d’autres logiciels, et ce, gratuitement. De plus j’ai beaucoup d’espoir pour l’effervescence des logiciels libres. Un article publié dans Le devoir m’inspire confiance pour l’avenir de ceux-ci. Je vous invite à le consulter.Par contre, je dois avouer que mon opinion au niveau de la sécurité n’a guère changé. Il faut toujours être vigilant lorsqu’on utile les TIC, car l’identité numérique est quelque chose d’important. Comme nous à si bien démontré monsieur Giroux, lorsque nous avons abordé ce sujet dans le cours du 27 mars dernier. Beaucoup de gens en font l’utilisation sans se soucier des conséquences qui peuvent en découler.

Dans le cadre de notre travail, on nous demande de passer des évaluations basées sur les 12 compétences. Avant d'avoir approfondis mes connaissances sur les TIC, mon interprétation des TIC était bien différente que présentement. Lors de mes évaluations la question sur les TIC était très peu abordée dû au fait que je suis enseignante dans un programme ou nous utilisons l’informatique tous les jours. Mais le fait d’utiliser certains logiciels quotidiennement ne fait pas de nous des experts et ne permet pas de croire que nous développons de nouvelles méthodes de travail.

De plus le cours m’a permis de trouver des solutions à certaines problématiques à laquelle je suis confrontée dans le cadre de mon travail. J’ai découvert Audacity, un logiciel libre qui me permettra de faire de petits montages que je pourrais diffuser versus la baladodiffusion. Je vous propose une vidéo qui démontre en quoi consiste la baladodiffusion et comment l’utiliser.

Par ailleurs, je crois que le plus grand défi pour moi dans ce cours était de publier un billet sur un blogue. Je ne crois pas que j’aurais osé tenter l’expérience si l'on ne m’avait pas incitée à le faire. Ce n’est pas l’aspect technique qui m’ébranlait le plus, mais le fait de savoir que plusieurs personnes pouvaient avoir accès au contenu. Pour moi, c’est comme m’adresser à un auditoire, je suis peu confortable dans ce genre de situation. Sans doute la crainte de ne pas être à la hauteur, mais j’y ai survécu et je dois vous avouer que l’expérience a été très enrichissante. Même si je n’ai pas commenté beaucoup lors de mon expérience sur le Blogue, les lectures des billets et des commentaires des autres participants sur Pédagotic m’ont permis d’approfondir mes connaissances et de me positionner davantage sur l’utilisation des TIC.

Il est certain que mon opinion a changé, car plus on maitrise un niveau de connaissance sur un sujet, meilleurs nous sommes pour émettre une opinion. Et je vous dirais que je n’avais pas mesuré l’impact à grande échelle sur les répercussions de certains systèmes d’exploitation et la dépendance créée par ceux-ci. Les logiciels libres sont tous à l’honneur. Je suis d’avis que davantage de gens devraient en prendre connaissance et les intégrer dans leur pratique. Le marché à créer une dépendance maintenant c’est à nous utilisateurs de renverser la vapeur.

Finalement, je termine le cours sur une note positive. J’ai vraiment apprécié le contenu du cours 3TLE220 de monsieur Giroux. Ce fut pour moi, l’occasion d’élargir mes connaissances informatiques et de faire des découvertes constructives. J’ai eu la chance d’expérimenter la visioconférence. Parmi ceux-ci ont retrouvent Adobe connecte, je me suis même créé un compte dans un logiciel du même type (Webex) et qui fait maintenant partie de mes outils de travail. J’en fais l’utilisation surtout en formation à distance et en Reconnaissance des acquis et des compétences. Ce qui facilite mon travail. Moi et mes collègues de travail désirons allez plus loin avec ce logiciel. Nous aimerions le présenter à nos élèves pour que ceux-ci puissent en faire l’apprentissage. Ce n’est pas dans notre programme de formation, mais suite à des commentaires faits par des employeurs, nous sommes convaincus que ce serait d’ajouter une plus-value. Je cite un de ces employeurs : « Nous les gens plus âgés ne sommes pas familiers avec les technologies informatiques et c’est davantage intéressant pour nous lorsque vos nouveaux diplômés sont expérimentés avec la visioconférence ».

Ce billet a été créé dans le respect du code d'éthique du blogueur et en suivant la procédure de rédaction

Je terminerais donc ce mot de la fin, en vous remerciant et soyez assuré que je mettrai à profit tout le contenu de vos cours qui sera d’une aide précieuse.

etu4

Auteur: etu4

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (1)

Patrick Giroux Patrick Giroux ·  06 mai 2013, 10:24:11 AM

Bonjour!

C'est dommage que la vidéo ne fonctionne pas. Tu me redonne l'hyperlien svp? Celui dans le texte du billet ne fonctionne pas. Je vais essayer de corriger la situation.

Si j'ai réussi à te déstabiliser un peu, même si tu t'y connaissais beaucoup en TIC, et bien je crois que j'ai atteint les objectifs du cours. Je suis bien heureux d'avoir pu t'amener à être un peu curieuse. Ça te permettra de pousser plus loin le développement de ta compétence 8. Sans cette curiosité, tu n'aurais probablement pas découvert Audacity.

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À voir également

Les choses changent!

Je suis souvent un peu désabusé par la vitesse à laquelle les choses changent (ou ne changent pas!) en éducation... J'ai souvent l'impression qu'on vraiment beaucoup de difficulté à tout aligner correctement pour créer un changement. Vous comprendrez donc que lorsque je constate un changement, ça me fait très plaisir!

Lire la suite

Une exemple SMAR + Google Apps vraiment intéressant

J'ai parlé du modèle SAMR avec mes étudiants... Voici un exemple intéressant.

Lire la suite