PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Défendre la formation aux TIC à l'Université!

Mon titre peut sembler illogique, mais c'est encore nécessaire en 2013!

Je prends 15 minutes pour rédiger un billet et rassembler quelques idées... J'espère quelles aideront un collègue qui doit défendre l'importance de la formation initiale aux TIC en éducation!

  • La majorité des pays ont attribué aux enseignants la responsabilité de former aux TIC à l'école en inscrivant cette compétence dans leur programme de formation.
  • Or, les futurs enseignants manquent de compétences à l'égard des TIC. La croyance populaire que tous les jeunes sont bons avec les technologies est fausse! Des études très nombreuses démontrent que les jeunes enseignants manquent cruellement de compétences essentielles à l'exploitation des TIC. (April et Beaudoin, 2006; Durnin & Fortier, 2008; Fournier, 2007; Gervais, 2004; Giroux & coll., 2011a et 2011b; Gagnon, Giroux, Cornut, & Lessard, à paraître; Karsenti & coll., 2007; Lebrun, Perreault, Verreault, Morin, Raby & Viola, 2007)
  • Selon plusieurs études, les parents sont peu associés au développement des compétences TIC (Piette, Pons & Giroux, 2007; Thirouin & Khattou, 2010; TNS-SOFRES, 2011). On ne peut donc pas se fier sur eux pour encadrer l'usage de ces outils.
  • Les jeunes sont de plus en plus branchés et mobiles... Dès le primaire, ils utilisent les TIC principalement à des fins de socialisation et de jeux (jusqu'à 25 heures par semaine!) (Lenhart, Purcell, Smith & Zickuhr, 2010; Media Awareness Network, 2001, 2005; Piette, Pons & Giroux, 2007; Rose & Webster, 2011; Thirouin & Khattou, 2010; Thivierge, 2011; Rideout, Foehr & Roberts, 2010). Avec l'adolescence, ils utilisent de plus en plus les TIC pour soutenir leurs apprentissages et réclament de l'aide de leurs enseignants (Voir l'étude du CEFRIO sur la Génération C et celles menées entre 2000 et 2005 par le réseau Éducation-Média).

Qui va apprendre à ces jeunes comment bien utiliser les TIC? Quelqu'un doit le faire! Sinon ils vont apprendre à utiliser les réseaux sociaux, le Web et les TIC seuls, sans encadrement... C'est la recette d'un désastre! Cyberintimidation qui mène à des problèmes d'estime de soi ou pire encore, dépendances à Internet ou aux jeux en ligne, vol d'identité et de données personnelles parce qu'elles auront été mal protégées...

Les TIC sont des outils puissants, mais ces outils sont dangereux!

Voici donc, en 15 minutes, comment je structurerais mon argumentation. Et vous, comment expliqueriez-vous l'importance de la formation initiale aux TIC? Avez-vous d'autres références à me recommander?

Mise à jour (le même jour!)

Jacques Cool propose un excellent billet en lien avec cette problématique...

Autre mise à jour (encore une fois le même jour... Ce billet va me hanter pendant des heures!)

Si j'avais à développer un argumentaire, j'utiliserais aussi l'exemple du marteau. J'expliquerais que le marteau peut être bien ou mal utilisé. Dans l'histoire, on l'a utilisé comme arme autant que comme outil de chasse ou pour construire des habitations ou des objets utiles. Avec les TIC, c'est comme avec le marteau, ce qui compte réellement, c'est comment on l'utilise. Il importe donc de former les gens à une bonne utilisation des TIC pour éviter qu'elles deviennent un "outil de destruction massive" ou qu'elles restent à tout jamais un jeux... Pour que les TIC contribuent positivement à notre développement et à notre qualité de vie, elles doivent être bien utilisées.

pgiroux

Auteur: pgiroux

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (2)

lacp lacp ·  19 avril 2017, 2:03:59 PM

Bonjour,

J’aimerais apporter, je l’espère, une légère contribution à ce billet et qui touche aussi un autre article sur ce même site qui est: Si vous voulez comprendre pourquoi on doit RAPIDEMENT apprendre à exploiter les TIC en classe. Article que je trouve excellent surtout d’un point de vue scientifique.

J’ai occupé un poste de technicien TIC entre 2008 et 2010 dans un cégep dans le but d’aider les enseignants, et du même coup, les étudiants, à développer des compétences technologiques afin de produire des documents textes ou audiovisuel dans l’optique du plan TIC 2014.

Nous sommes en 2017 et je constate effectivement que le divertissement a gagné plus de points que l’utilisation de l’informatique à des fins de compétences et de productivité. Je ne suis ni contre le divertissement ni contre l’enseignement classique, bien au contraire, mais l’école existe pour former la société. Cependant, notre société est aussi en manque de personnel compétent afin de pourvoir les postes de plus en plus exigeants avec les technologies. Il suffit de regarder les prochaines générations de voitures comme dans le milieu industriel, médical ou scientifique qui sont en pleines expansions, pour voir à quel point nous sommes déjà au beau milieu d’une transformation majeure qui ne fera que s’accélérer.

Je pense donc que l’utilisation des technologies doit s’apprendre dans un but de productivité général ou spécialisé (études supérieures) qui relèvera de l’enseignement. Il est donc impératif, encore à mon avis, de former les gens aux changements présents et futurs afin d’obtenir une meilleure place dans un monde en évolution constante.

Je pense aussi que les établissements d’enseignement doivent avoir plus de personnel spécialisé en informatique et en technologie au service des ressources à l’enseignement afin de polariser et d'effectuer ce transfert de compétence, et ce, dans toutes les sphères de l’enseignement, mais jamais au détriment de l’enseignement classique qui a une place très importante. Je crois qu’il est important de donner une base technologique solide aux élèves qui auront à jouer un rôle dans la société.

Patrick Giroux Patrick Giroux ·  08 mai 2017, 12:01:30 PM

Merci pour cet apport. Je suis tout à fait d'accord. Je peux témoigner que je constate fréquemment le manque de personnel qualifié dans les écoles et les institutions. Ça se traduit par un manque important de soutien du personnel enseignants. Soutien dont ils ont cruellement besoin...

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À voir également

Réflexions sur les compétences transversales et les compétences du 21e siècle

Lorsqu'il est question de changement, les gens en éducation me semble vraiment incohérents et difficiles à suivre.

Lire la suite

Plan d'action numérique en éducation du Québec

Facebook Live de présentation du plan et lien vers la page web.

Lire la suite