PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Où je me situe par rapport à la compétence 8 ?

Bonjour cyber-lecteur,

Pour la première fois, je suis invitée (ou plutôt obligée) d’écrire sur un blogue dans le cadre d’un cours universitaire sur les technologies éducatives. Par politesse, je vais tout d’abord me présenter. Je suis une étudiante de troisième année dans le Baccalauréat en enseignement au secondaire dans le profil de l’univers social. Je vais enseigner l’histoire et la géographie aux jeunes entre 12 et 17 ans. Je trouve sincèrement que mes matières disciplinaires sont facilement adaptables aux technologies de l’information et de la communication (TIC).

Pour être honnête, je m’intéresse peu aux technologies, je ne suis pas du tout une « geek », je possède uniquement un ordinateur que j’utilise pour mes travaux et un téléphone intelligent. Je suis une fille très « papier-crayon » dans un univers technologique. Cependant, je suis tout à fait consciente de l’ère techno dans laquelle je vie, je considère que la technologie est nécessaire dans plein de sphère dans la société.

Mes compétences à ce niveau se situe principalement sur Powerpoint, en fait j’adore monter des documents sur ce logiciel de Microsoft, je suis créative et expérimentée pour ce genre de présentation. De plus, j’ai une bonne connaissance de Word et d’Excel. Je me débrouille bien sur Internet, pour faire des recherches scientifiques je sais où me diriger et je sais reconnaître les bonnes sources et les mauvaises.

J’ai eu une bonne formation sur les tableaux blancs interactifs (TBI) par Mélanie Grenon à l’UQAC. Je sais comment l’utiliser et je vais en avoir un dans ma classe de stage en mars, alors je vais pouvoir continuer mon apprentissage sur cet outil. J’ai hâte d’y monter mes cours, car on peut y faire tellement de choses intéressantes pour les élèves.



J’espère que ce cours va permettre d’améliorer ma maîtrise de plusieurs fichiers ou logiciels informatiques. Je suis une vraie nulle pour tout ce qui est logiciels de compression de documents. Je souhaite connaître des sites web ou des applications éducatives que je pourrais utiliser en stage et dans ma pratique enseignante. J’aimerais aussi être encore plus à l’aise avec les TBI afin d’optimiser les apprentissages de mes futurs élèves.

Je m’interroge à savoir si les technologies peuvent servir afin de mieux transmettre la matière ou si elles sont que des moyens d’enseigner la matière. Lors de ce cours, je vais cibler l’objectif suivant : faire en sorte que les TIC aident à la compréhension et au message éducatif et qu’elles ne soient pas qu’un moyen ludique, mais aussi didactique. Ma position actuelle est mitigée. Par exemple, introduire les IPADS dans les classes du secondaire n’est pas pour moi une nécessité, même en 2014. Je ne veux pas enlever toute forme de technologie dans les classes, mais j’aimerais comprendre ce que les IPADS à l’école peuvent réellement apporter aux jeunes sachant qu’une fois rendu à la maison, ils sont en contact à nouveau avec plusieurs technologies. J’y vois là une saturation technologique pour les élèves.

En somme, ce cours sera pour moi une façon de me familiariser avec les technologies éducatives, mieux comprendre la compétence #8 comme compétence techno pédagogique et de me faire une tête sur leur apport dans l’instruction des jeunes.

__ Ce billet a été créé dans le respect du code d'éthique du blogueur et en suivant la procédure de rédaction pour les articles et les commentaires.

etu60

Auteur: etu60

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (4)

Patrick Giroux Patrick Giroux ·  16 janvier 2014, 12:12:54 PM

Bonjour,

Dans l'ensemble, ton attitude par rapport aux TIC me semble très saine. J'ai senti du doute, sans toutefois te sentir négative. J'ai aussi perçu de l'ouverture par rapport à certains outils, ceux que tu sembles maitriser sur le plan technique. Garde cette posture "critique" par rapport aux TIC et à l'éducation. C'est souvent associé à de bonnes décisions. Ça évite de se laisser emporter par des "modes".

D'un autre côté, un passage de ton texte m'a un peu découragé... C'est lorsque tu écris "si les technologies peuvent servir afin de mieux transmettre la matière ou si elles sont que des moyens d’enseigner la matière."

Transmettre... Enseigner... Tu sembles y voir deux opposés, mais c'est deux expressions très proches. Tu ne le perçois peut-être pas, mais les mots que tu as choisis sont ancrés dans un paradigme qui limite beaucoup l'intégration des TIC. Le paradigme de transmission des connaissances limite énormément l'apport potentiel des TIC. J'accorde peut-être trop d'importance au choix des mots... Qu'en penses-tu?

Tu termines ton billet en ouvrant sur un sujet qui pourrait donner lieu à des discussions fort intéressantes. Peut-on saturer les jeunes technologiquement? C'est vraiment une question pertinente. Est-ce que, parfois, il y a trop de technologies? Cette limite se situe où? C'est un limite pour qui? Les élèves ou les enseignants?

J'espère que tu contribueras activement au blogue et t'engagera activement à favoriser la réflexion du groupe (en classe et ici) en commentant les billets de tes pairs, en posant des questions et en donnant ton opinion.

Bon trimestre!

PAt :-)

etu60 etu60 ·  16 janvier 2014, 1:10:12 PM

Merci d'avoir commenté rapidement mon billet.
Effectivement, je ne suis pas du tout négative par rapport aux TIC. Je me pose cependant des questions sur leur utilisation et leur pertinence en classe. Je souhaite être critique et non seulement affirmer que les TIC sont importants. Je suis dans une zone grise et ce cours sera l'occasion pour prendre position.

etu67 etu67 ·  16 janvier 2014, 7:19:07 PM

Bonjour,

Je me pose aussi la question à savoir si les TIC prennent trop de place dans la vie des jeunes. Je sais bien qu'elles sont importantes mais ne sont-elles pas devenues envahissantes? J'ai un peu peur qu'avec le temps les rapports humains s’amoindrissent au profit des technologies. Je ne doute cependant pas de leur utilité en classe, particulièrement en classe d'histoire. Je crois ici qu'il faut trouver le juste milieu. C'est la "job" de l'enseignant et de l'école de déterminer les limites avec les TIC, de concert avec les élèves. Je vois un potentiel presque infini à l'utilisation des TIC à l'école. Il ne tient qu'à nous de les découvrir et d'y intéresser nos élèves.

Étu67

Patrick Giroux Patrick Giroux ·  17 janvier 2014, 8:42:26 AM

Quelques mots rapides pour maintenir cette réflexion avant de passer à un autre billet!

Rapports humains: Vont-ils s'amoindrir ou se transformer? Est-ce possible que ce soit le changement qui nous dérange?

Zone grise: C'est très bien. Il faudra rester proche de cette zone grise. Les TIC ne sont ni bonnes, ni mauvaises (même si des fois je m'emporte et devient trop enthousiaste!). Tout est dans la manière de les utiliser.

PAt :-)

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À voir également

Les choses changent!

Je suis souvent un peu désabusé par la vitesse à laquelle les choses changent (ou ne changent pas!) en éducation... J'ai souvent l'impression qu'on vraiment beaucoup de difficulté à tout aligner correctement pour créer un changement. Vous comprendrez donc que lorsque je constate un changement, ça me fait très plaisir!

Lire la suite

Une exemple SMAR + Google Apps vraiment intéressant

J'ai parlé du modèle SAMR avec mes étudiants... Voici un exemple intéressant.

Lire la suite