PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Où je me situe par rapport aux TIC

Bonjour à vous,

Je me présente, je suis une étudiante en enseignement du français au secondaire à l’Université du Québec à Chicoutimi. Je suis en troisième année. Il ne reste plus que quelques mois avant d’enfin pratiquer le métier qui me passionne depuis déjà quelques années.

Dans le cadre du cours sur les technologies éducatives, je dois faire face aux technologies. Ce mot « technologie » me fait un peu peur, car dans ce domaine, je suis assez conservatrice et sans expérience. Je vais toujours sur les mêmes sites Internet. J’ai un compte Facebook et je trouve que j’en ai amplement. Je n’ai pas l’intention d’aller fouiller sur d’autres sites comme Twitter pour me créer un compte. Je ne suis pas très habile avec les médias sociaux et les ordinateurs tout simplement. Avec le temps, je m’adapte, mais ce n’est pas toujours facile. Je suis consciente que je devrai faire un effort en utilisant la technologie lorsque j’enseignerai parce qu’aux yeux des élèves, elle est motivante. On entend parler un peu partout à quel point la technologie est présente de nos jours. Je fais donc de ce point un défi que je devrai relever afin de rendre mes cours au goût du jour.

Même si je ne me sens pas très compétente avec les ordinateurs, je me débrouille assez bien avec hotmail, google et les sites bancaires. Je les visite régulièrement. Je consulte mes courriels sur le site de hotmail pour des travaux d’équipe, pour rejoindre des amis et de la famille. L’outil de recherche Google est intéressant pour faire des recherches de toute sorte que ce soit pour faire une recette, un travail ou encore pour un simple questionnement. Quant aux sites bancaires, ils évoluent de plus en plus. J’utilise la plupart de leurs services dans mon quotidien. Bref, ce sont des outils essentiels à ma vie! Pour quelqu’un qui n’est pas très à l’aise avec la technologie, je me considère comme étant bonne sur word. Avec le temps, j’ai appris à connaitre cet outil qui est merveilleux. En tant qu’étudiante, j’ai fait plusieurs travaux avec ce programme qui m’ont aidée à mieux me familiariser avec celui-ci. Je travaille également avec Powerpoint. Je me débrouille, mais je ne connais pas encore toutes les facettes de ce programme. Toutefois, je n’ai jamais appris à travailler avec le programme excel, j’ai donc de la difficulté à l’utiliser.

Depuis que je suis jeune, j’aspire à devenir enseignante. C’est un métier qui nous pousse entre autres à être ouvert d’esprit, à se tenir au courant de tout ce qui est nouveau et tout ce qui peut aider les élèves à réussir. Lors de mon dernier stage, j’ai appris à travailler avec un tableau interactif (active board). J’avoue que j’étais curieuse de savoir comment je pourrais l’utiliser à des fins pédagogiques. J’ai rapidement pris le tour et j’étais agréablement surprise. À quelques reprises, les élèves ainsi que mon enseignante associée m’ont donné des trucs. J’ai pris beaucoup de notes parce que j’ai l’intention d’utiliser les TIC dans ma classe. Afin de me perfectionner, éventuellement, j’aimerais suivre une formation à ce sujet.

Enfin, la compétence 8 qui est : « Intégrer les technologies de l'information et des communications aux fins de préparation et de pilotage d'activités d'enseignement-apprentissage, de gestion de l'enseignement et de développement professionnel » est très importante pour moi. Un enseignant doit maitriser la plupart des outils technologiques (tablettes, ordinateurs, tableaux interactifs…) pour joindre l’utile à l’agréable, c’est-à-dire de transmettre des notions aux jeunes en rendant l’apprentissage plus amusant. Écrire sur une feuille de papier s’en vient plutôt quelque chose qui n’est plus à la mode. Il est facile de monter une activité avec les TBI. Pourquoi ne pas les utiliser ? C’est le rôle de l’enseignant que de se qualifier à ce niveau et d’en faire profiter les élèves.

__ Ce billet a été créé dans le respect du code d'éthique du blogueur et en suivant la procédure de rédaction pour les articles et les commentaires.

etu73

Auteur: etu73

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (2)

A. Gagné A. Gagné ·  16 janvier 2014, 4:02:22 PM

Bonjour,
enseigner le français ouvre de nombreuses possibilités via les technologies pour faire écrire davantage les élèves et rendre plus signifiant leurs apprentissages. Faire bloguer, écrire des reportages, enregistrer des podcasts et autres productions numériques stimulent la créativité des élèves et sans trop le remarquer, sans effort, ils pratiquent leur langue.

On ne doit pas avoir peur des technologies et il faut sortir de la simple utilisation bureautique.
Dans mon école, une prof enregistre des capsules de grammaire, des dictées et autres consignes pour faciliter le travail des élèves à la maison et les résultats sont surprenants.

Mettez les élèves en action, à la tâche et ils ne cesseront de vous surprendre !

Bonne fin de Bac !

Alexandre Gagné
conseiller pédagogique, enseignant d’histoire/géo
Montréal, Qc

etu73 etu73 ·  21 janvier 2014, 8:01:40 AM

Vous avez totalement raison! Je dois prendre de l'assurance quant aux technologies.
Merci pour ce commentaire fort constructif et encourageant.

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À voir également

Les choses changent!

Je suis souvent un peu désabusé par la vitesse à laquelle les choses changent (ou ne changent pas!) en éducation... J'ai souvent l'impression qu'on vraiment beaucoup de difficulté à tout aligner correctement pour créer un changement. Vous comprendrez donc que lorsque je constate un changement, ça me fait très plaisir!

Lire la suite

Une exemple SMAR + Google Apps vraiment intéressant

J'ai parlé du modèle SAMR avec mes étudiants... Voici un exemple intéressant.

Lire la suite