PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Un petit pas de plus vers la compétence 8

Bonjour à tous!

La session tire à sa fin et j’en suis maintenant à faire le bilan de mes compétences concernant les technologies de l’information et de la communication. Au départ, je considérais que j’avais une connaissance de base concernant les technologies. Je savais me débrouiller avec des logiciels comme Microsoft Word, mais sans plus. Je n’ai pas encore l’impression d’être compétente à 100% concernant les TIC, mais je connais maintenant plusieurs outils qui pourront m’être utiles lors de ma carrière d’enseignante. Ces outils, je ne les maîtrise pas parfaitement, évidemment. Il faut plus que quinze cours de trois heures et de la bonne volonté pour devenir vraiment compétente avec les technologies. Je sais toutefois qu’ils existent et que je pourrai prendre plaisir à découvrir toutes leurs fonctionnalités.

Durant la session, j’ai découvert des outils pour les travaux d’équipe comme Etherpad ou Google Docs. J’ai aussi visité et essayé plusieurs sites présentant des jeux pédagogiques pour les élèves. Mais au-delà de tous les outils, des sites Web et des applications qui transforment petit à petit le monde de l’éducation, j’ai été sensibilisée à l’identité numérique et au plagiat. Même si ce n’était pas la première fois que j’en entendais parler, j’ai tout de même fait plusieurs découvertes concernant ces deux sujets. De plus, les cours portant sur l’identité numérique et sur le plagiat m’ont donné envie de sensibiliser mes élèves à ces sujets lorsque je serai enseignante. Je considère d’ailleurs que le cours de français se prête agréablement bien à la sensibilisation au plagiat, étant donné les nombreux travaux écrits que les élèves ont à produire dans une année. La technologie fait des progrès à une vitesse fulgurante et il est d’autant plus important d’être bien informé sur les impacts que peuvent avoir nos actions sur internet. Ce fait est encore plus vrai pour des adolescents qui apprennent tranquillement qu’ils ne sont pas invincibles et que leurs actions ont des conséquences.

De plus, j’ai beaucoup aimé le cours présentant le BYOD (bring your own device), car il m’a amené une nouvelle perspective de l’enseignement. J’ai découvert qu’il était possible de joindre l’utile à l’agréable en demandant aux élèves d’apporter leurs appareils numériques et en les utilisant à différents moments durant une période pour trouver de l’information ou pour effectuer un travail. En cours de français, cette approche pourrait être intéressante, car elle permettrait aux élèves d’utiliser les technologies pour prendre des notes ou pour écrire leurs travaux. Il y aurait aussi tout un monde à exploiter avec les correcteurs automatiques et les logiciels tels qu’Antidote. Lorsque j’ai commencé ce cours, j’étais intéressée par les TIC, mais j’avais tout de même certaines réticences par rapport à leur usage en enseignement. En ce sens, je considère que je termine ce cours de façon gagnante, car il a su me donner l’envie d’intégrer les technologies à mon enseignement. J’ai réalisé que non seulement elles pouvaient être utiles et intéressantes, mais aussi qu’elles allaient prendre une place de plus en plus grande dans les écoles au fil du temps, qu’on le veuille ou non. En ce sens, je crois qu’il est bien plus favorable pour moi de commencer dès maintenant à apprécier les apports de la technologie dans le monde de l’éducation et à apprendre à m’en servir de manière efficace.

Finalement, le cours sur les technologies de l’information et de la communication n’a pas fait de moi une future enseignante technocompétente, car cela prend du temps. Il a tout de même fait de moi une future enseignante qui est sensibilisée aux impacts et aux répercussions des technologies dans nos vies, qui s’intéresse aux technologies, qui comprends tout le positif qu’elles peuvent apporter dans une classe et qui désire poursuivre sa formation pour être, un jour, technocompétente. Mon nouveau iPad et moi, nous sommes prêts pour de nouveaux défis !

Étu64

J'ai écrit cet article dans le respect du code d'éthique du blogueur et en suivant la procédure de rédaction pour les articles et les commentaires.

etu64

Auteur: etu64

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment