PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Des bibittes finalement pas si compliquées que ça!

Dix semaines se sont maintenant écoulées : notre session se termine et je dois refaire un bilan de mes compétences. Je vous confirme donc que mes compétences générales sont les mêmes à la suite de ce cours. Je m’explique : je ne suis pas meilleure avec les logiciels de toutes sortes que nous pouvons côtoyer au cours d’une vie d’enseignant. Je n’ai pas développé de nouvelles compétences dans leur utilisation.

Cependant, je ne peux nier que je comprends mieux les enjeux de l’intégration des TIC dans mon enseignement. Je ne suis peut-être pas plus compétente, mais je suis certainement plus technocompétente. Ne serait-ce que par l’acquisition de nouveaux outils qui me permettent d’être plus critique face aux technologies et à leur utilisation en classe ou par ma nouvelle ouverture d’esprit par rapport à cette utilisation des TIC.

Et oui! Bien que je n’étais, à la base, pas complètement fermée à l’idée d’intégrer les TIC en classe (bien au contraire!), je ne connaissais malheureusement pas bien la teneur de la compétence 8, soit intégrer les technologies de l’information et des communications aux fins de préparation et de pilotage d’activités d’enseignement-apprentissage, de gestion de l’enseignement et de développement professionnel. Ce cours m'a permis de mieux en saisir les subtilités et aussi de voir la réelle importance des TIC en enseignement.

De plus, je suis maintenant en mesure de déterminer quels sont mes besoins en termes d’outils technologiques et je suis capable de déterminer les avantages et les limites de ces outils maintenant à ma disposition. J’ai aussi découvert les joies de l’utilisation de Google Drive pour le travail collaboratif. Non seulement dans le cadre de ce cours mais aussi pour la réalisation de différents travaux d’équipe au cours de cette session. Je suis aussi beaucoup plus confiante en mes capacités à utiliser les TIC dans mon domaine d’enseignement, l’univers social. Je crois ainsi être en mesure d’intégrer les TIC à mon enseignement graduellement.

Je dois ajouter aussi que, afin d’avoir un "réseau informationnel" en ligne, je me suis créé un compte sur Twitter. J’apprends lentement mais surement à utiliser cette nouvelle plateforme sociale qui semble offrir des avantages par rapport à Facebook. Ainsi, il est plus facile de suivre des gens qui partagent différentes ressources, et ce, dans plusieurs domaines, que ce soit en éducation ou autre. Cela m’aide à rester à l’affut des nouveautés en éducation et je crois ainsi pouvoir continuer ma formation en suivant des gens ou des groupes en lien avec l’éducation ou les TIC.

Donc, à mes connaissances générales (qui n’étaient finalement pas si mauvaises que ça) vient s’ajouter une certaine transversalité à mes compétences en technologie que je pourrai transposer dans ma vie professionnelle d’enseignante au secondaire.

Étu67

Ce billet a été créé dans le respect du code d'éthique de blogueur et en suivant la procédure de rédaction pour les articles et les commentaires.

etu67

Auteur: etu67

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (4)

Patrick Giroux Patrick Giroux ·  09 avril 2014, 11:47:48 AM

Merci pour le billet.

Twitter et Facebook sont merveilleux dans une EAP (environnement d'apprentissage personnel). Je t'encourage à continuer d'explorer ce moyen de continuer à te former et de découvrir de nouvelles ressources. Voici quelques suggestions de personnes ou équipes à suivre sur Twitter en éducation: @pgiroux (moi!), @zecool, @FrancoisGuite, @gauviroo, @vtedu, @RIRE_CTREQ. Tu en découvriras certainement d'autre via les "retweet". Bonne découverte.

Patrick Giroux Patrick Giroux ·  09 avril 2014, 11:52:38 AM

Je vais ajouter un autre commentaire... Quelle différence entre être compétente en TIC et être technocompétente. Tu laisses entendre qu'il y a une différence. Si tu as appris à maitriser d'autres logiciels, est-ce que ça fait de toi un professionnel plus compétent en TIC ou plus technocompétent? Si tu es plus critiques face aux TIC, est-ce que ça fait de toi un professionnel plus compétent en TIC ou plus technocompétent?

Vraiment, ça m'intrigue...

étu67 étu67 ·  10 avril 2014, 6:31:01 PM

Merci monsieur Giroux,
Je suis déjà @zecool sur Twitter et quelques autres ressources en anglais. Je vais certainement en ajouter d'autres dans un futur rapproché.
En ce qui concerne la distinction que je fais entre compétence et technocompétence, c'est très simple. En fait, ce que j'entendais avec cette différence c'était tout simplement 1. ma compétence générale en lien avec l'utilisation de divers logiciels (compétente) et 2. ma faculté à intégrer les TIC dans mon enseignement et à être critique dans leur utilisation (technocompétente). Même si les deux se rejoignent très certainement, je voyais une différence entre les deux et je tenais à utiliser deux mots distincts. Voilà!

Patrick Giroux Patrick Giroux ·  14 avril 2014, 6:10:38 AM

Merci d'avoir préciser un peu ta pensée. Bonne fin de stage!

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À voir également

Les choses changent!

Je suis souvent un peu désabusé par la vitesse à laquelle les choses changent (ou ne changent pas!) en éducation... J'ai souvent l'impression qu'on vraiment beaucoup de difficulté à tout aligner correctement pour créer un changement. Vous comprendrez donc que lorsque je constate un changement, ça me fait très plaisir!

Lire la suite

Une exemple SMAR + Google Apps vraiment intéressant

J'ai parlé du modèle SAMR avec mes étudiants... Voici un exemple intéressant.

Lire la suite