PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Contraception dans l’univers numérique (ou comment survivre à « La-TAC » des TIC ?)

(Source : http://www.la-croix.com/Famille/Education/Il-faut-aider-les-enfants-a-entrer-dans-la-logique-du-langage-informatique-2014-07-14-1178907)

Dans l’univers numérique où les informations circulent librement à une vitesse phénoménale et où la prévention est négligée sous prétexte que rien ne peut nous arriver, la naïveté et l’inexpérience des enfants sont mises à l’épreuve. Ces derniers sont démunis et surtout insouciants devant une multitude de risques et de conséquences qui dépassent leur entendement. Dans le but de contrer ces effets, il est nécessaire de sensibiliser et d’instruire les jeunes aux différentes technologies de l’information et de la communication (TIC) afin qu’ils puissent s’en protéger. Nous utilisons l’expression contraception dans l’univers numérique, car elle renvoie au débat vécu dans le passé au sujet de l’éducation sexuelle des jeunes. En tant que futures enseignantes, nous sommes directement concernées par ce débat puisque nos classes regorgeront d’enfants qui sont tombés dans la marmite technologique quand ils étaient petits ... pour reprendre les propos de Daphnée Dion-Viens. Donc, dans le but d’évaluer si nous sommes prêtes à synchroniser notre enseignement à la société numérique d’aujourd’hui, nous devons déterminer qui est responsable de cet enseignement ainsi que le moment le plus propice pour l’introduire.

La citoyenneté numérique… la meilleure protection qui soit !

De nos jours, rien ni personne n’est épargné par les TIC. Elles sont partout et affectent l’ensemble de notre quotidien, d’où l’importance de sensibiliser les jeunes aux comportements sécuritaires à adopter dans le monde du binaire. Selon Kohlberg, les enfants parviendront à un niveau moral suffisant pour devenir de bons citoyens vers l’âge de 10 à 15 ans, c’est pourquoi la nétiquette devrait être enseignée à l’école. D’ailleurs, le gouvernement a engagé la responsabilité des enseignants en ce sens en 2001 dans son Programme de formation de l’école québécoise (PFEQ) et dans son Référentiel de compétences professionnelles de la profession enseignante. Or, puisqu’il y a de plus en plus d’enfants qui sont en contact avec les TIC dès leurs premiers mois, cet apprentissage se doit de débuter le plus tôt possible, à la maison.


En effet, incapable d’anticiper la répercussion de leurs actions sur internet, les enfants sont inconscients de l’impact de ce qu’ils publient sur les réseaux sociaux et de la nécessité de protéger leurs données. De plus, ils doivent apprendre à discriminer les diverses sources d’information, à connaître les droits et à saisir les responsabilités numériques afin de mieux utiliser les TIC. Donc, même si la responsabilité de l’enseignement de la citoyenneté numérique revient aux enseignants, et ce, dès la maternelle, il appartient aux parents de protéger, de sensibiliser et d’accompagner leurs enfants tant qu’ils n’auront pas la maturité nécessaire pour interagir de manière responsable dans l’univers numérique. Quant à lui, le gouvernement a la responsabilité de faire respecter les lois, de rendre accessible l’information sur les droits et les devoirs relatifs aux TIC de même que d’outiller parents et enseignants dans l’atteinte de leurs objectifs.

Se prémunir des TIC par la formation

C’est bien connu, plus un enfant est en contact tôt avec la technologie, plus il sera autonome et efficace lorsque viendra le temps de l’utiliser. Or, de récentes études (ECMap, 2013) démontrent que venir au monde dans l’univers numérique n’est pas suffisant pour maîtriser les diverses TIC. Ce qui veut dire que même si les enfants sont les principaux acteurs de leur apprentissage, ils ont besoin d’aide. Cette aide, le Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (2001) l’a en partie définie dans l’énoncé de sa sixième compétence transversale, Exploiter les technologies de l’information et de la communication, et dans la section Médias des domaines généraux de formation du PFEQ. Ce faisant, il a rendu les enseignants responsables de la formation des jeunes de plus de cinq ans aux diverses TIC. Or, le temps et les moyens dont disposent ces derniers limitent leurs possibilités. Pour cette raison, les parents doivent être mis à contribution, surtout en ce qui a trait aux jeux vidéo, aux lecteurs multimédias et aux divers réseaux sociaux afin de permettre aux enseignants de se concentrer sur les divers logiciels que les élèves seront appelés à utiliser dans leur cheminement scolaire, puis professionnel. Toutefois, nous sommes bien conscientes que parmi ces gens très peu ont les qualifications requises pour remplir cette mission et qu’il est probable qu’élèves et maîtres développeront ensemble leurs technocompétences à moins que le gouvernement ne s’implique davantage dans le perfectionnement des enseignants et leur fournisse l’équipement nécessaire.

À l’attaque des TIC !

Au début de notre formation, nous nous imaginions debout devant un groupe-classe avec une craie à la main et un stylo rouge dans l’autre. Notre vision de l’enseignement a été ébranlée lorsque nous nous sommes retrouvées devant un TBI et une tablette. De fil en aiguille ou plutôt de câble en réseau, nous nous sommes demandé si nous étions prêtes à relever un défi de cette envergure. Spontanément, il nous semblait irréaliste d’introduire un nouveau cours dans un horaire qui est déjà surexploité même si Mario Asselin signale que L’urgence chez nous, ce n’est pas quoi faire avec les TBI, c’est savoir composer avec les bonheur et les malheur du Web !. Puis, nous avons conclu que le problème ne se posait pas si nous l’abordions dans une autre dynamique. En effet, puisque les TIC retiennent l’intérêt des enfants et que nous les utilisons quotidiennement dans notre formation, nos faibles compétences constatées en ce domaine dans le cadre de l’étude de Stéphane Villeneuve ne nous effraient pas, car pour taire cette petite voix intérieure qui hurle de frayeur, nous pouvons nous informer sur les nouvelles technologies et nous inscrire à des cours personnalisés qui répondent à nos besoins. Bref, nous savions que l’enseignement n’était pas une tâche simple et qu’elle requérait un sens inouï de souplesse, de générosité et de débrouillardise. Donc, nous saurons nous adapter au nouveau monde numérique de l’éducation puisqu’il existe une multitude d’outils mis à notre disposition.

Comme il est possible de le constater, nous adoptons une position similaire quant à la tactique à utiliser face à la citoyenneté numérique et au développement des compétences de nos élèves. La tâche ne sera pas facile, toutefois, nous sommes prêtes à relever le défi ! Sans nier que le temps sera notre plus redoutable ennemi, nous considérons qu’avec un minimum de rigueur et d’imagination nous saurons combiner les différentes matières scolaires pour y parvenir. Puisque le PFEQ tient compte des TIC dans les domaines généraux de formation et dans les compétences transversales, notre responsabilité, en tant que futures enseignantes, est d’accompagner les jeunes dans la construction d’un esprit critique et fonctionnel dans la société, et ce, tout au long de leur parcours scolaire. Toutefois, sensibiliser et instruire les enfants sur l’utilisation de ces médias n’est pas une tâche qui relève uniquement du domaine de l’éducation. En effet, pour qu’il y ait un impact sur la vie des jeunes, parents, enseignants et gouvernement doivent s’en préoccuper. Puisque l’union fait la force, voici quelques liens qui peuvent nous aider à survivre à l’attaque des TIC :


Monica, Nancy et Vanessa

P.-S. La vidéo qui suit démontre les risques d'utilisation des TIC sans protection.




Dernière mise à jour : 1er octobre 2014

Bibliographie

Asselin, M. (2014,17 août). L’école doit éduquer à/par Internet. Journal de Québec. En ligne. Consulté le 13 septembre 2014 de http://blogues.journaldequebec.com/marioasselin/education/lecole-doit-eduquer-apar-internet/.

Deglise, F. (2011, 31 janvier). La citoyenneté numérique enseignée à l'école. Le Devoir. En ligne. Consulté le 13 septembre 2014 de http://www.ledevoir.com/opinion/blogues/les-mutations-tranquilles/315811/la-citoyennete-numerique-enseignee-a-l-ecole.

Dion-Viens, D. (2009, 7 mai). Après la Y, place à la génération C. La Presse. En ligne. Consulté le 13 septembre 2014 de http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/societe/200905/06/01-854016-apres-la-y-place-a-la-generation-c.php.

ECMap. (été 2013). Les jeunes enfants à l’heure des technologies numériques : faire des choix intelligents. À petit pas. Consulté le 13 septembre 2014 de https://www.ecmap.ca/Articles/ECMap_Article_French_Technology_20140908.pdf.

Giroux, P. (2014, 8 mai). Les futurs enseignants et les TIC AVANT leur premier cours en TIC: résultats préliminaires. PédagoTIC. Consulté le 13 septembre 2014 de http://pedagotic.ca/?post/2014/05/08/Les-TIC-et-les-futurs-enseignants-AVANT-leur-premier-cours-en-TIC%3A-r%C3%A9sultats-pr%C3%A9liminaire.

MELS. (2006). Tableau synthèse - Éducation préscolaire et enseignement primaire. Consulté le 15 septembre 2014 de http://www1.mels.gouv.qc.ca/sections/programmeFormation/pdf/tableau-synthese.pdf.

MEQ. (2012). Programme de formation de l'école québécoise - Version approuvée. Consulté le 12 septembre 2014 de http://www1.mels.gouv.qc.ca/sections/programmeFormation/pdf/prform2001.pdf.

MEQ. (2014). La formation à l'enseignement. Consulté le 12 septembre 2014 de http://www.mels.gouv.qc.ca/fileadmin/site_web/documents/reseau/formation_titularisation/formation_enseignement_orientations_EN.pdf.

Office québécois de la langue française. (2002). Banque de dépannage linguistique - Nétiquette. Consulté le 13 septembre 2014 de http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?T1=n%C3%A9tiquette.

Prof_UQAC_TIC. (2014). Perception de compétences technologiques de futurs enseignants en début de formation aux TIC : bilan de l’an 1. Consulté le 14 septembre 2014 de http://fr.slideshare.net/Prof_UQAM_TIC/maitrise-tic-futurs-enseignants.

Wikipédia. (2014). Théorie du développement moral de Kohlberg. Consulté le 13 septembre 2014 de http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Accueil_principal.

etu113

Auteur: etu113

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (12)

Patrick Giroux Patrick Giroux ·  23 septembre 2014, 11:18:11 AM

Très intéressant ce billet!

Vous avez bien su exploiter le potentiel du blogue en ajoutant des images et des vidéos... Ce qui serait encore mieux serait d'intégrer les vidéos dans votre billet pour ne pas que les gens aient à quitter PédagoTIC durant la lecture... (Voici une exemple de billet avec la vidéo intégrée: http://pedagotic.ca/?post/2014... )

Pour y arriver, allez d'abord sur la page YouTube de la vidéo à insérer. Pour mon exemple, je vais utiliser votre première vidéo...

  • En bas de la vidéo, cliquez sur "Partager".
  • YouTube offre trois options de partage... Cliquez sur "Intégrer".
  • Copier le code qui débute comme ceci: <iframe width="640" height="360"...

Allez maintenant dans l'interface d'écriture du billet.

  • À l'endroit où vous désirez insérer la vidéo, inscrivez "///html" (sans les guillemets)
  • Sautez une ligne et collez le code YouTube.
  • Sautez encore une ligne et écrivez "///" (sans les guillemets).

Enregistrez. Ça devrait fonctionner!

Une fois que vous aurez réussi, n'hésitez pas à partager votre expertise nouvelle avec vos camarades de classe!

etu113 etu113 ·  24 septembre 2014, 10:15:40 AM

Merci beaucoup ! Nous avions vraiment tenté de les inclure, mais sans y être arrivé. Grâce à vous, nous sommes maintenant très satisfaites de notre billet !

Patrick Giroux Patrick Giroux ·  24 septembre 2014, 6:21:00 PM

Il ne vous reste qu'à partager le truc avec vos collègues!

:-)

etu123 etu123 ·  25 septembre 2014, 8:05:00 AM

Encore une fois, merci! Je l'ai partagé sur moodle afin que tous les autres étudiantes puissent y avoir accès.

etu108 etu108 ·  29 septembre 2014, 11:08:44 AM

Super Billet! Je trouve vos arguments pertinents et ils portent à réfléchir.

Les images, le titre original, les sous-titres accrocheurs, la première partie qui présente en gros le sujet de votre article, les bonnes sources, etc.

Bref, un modèle de billet à suivre et le tout avec un contenu solide!

etu111 etu111 ·  29 septembre 2014, 11:19:37 AM

Je trouve votre point de vue intéressant concernant les TIC et que dire de votre video, je suis morte de rire (haha). On peut prendre en considération que c'est rendu à un stade où ce que les enfants naissent avec cela. Je vous félicite pour votre excellent billet,il est très détaillé. Impossible de vous contredire une fois qu'on vous ai lu, car vous avez d'excellents arguments qui tiennent deboute. BRAVO!

etu123 etu123 ·  29 septembre 2014, 3:57:56 PM

Merci beaucoup etu108 et etu111! Je suis bien contente que notre billet vous ait plu. :)

etu113 etu113 ·  01 octobre 2014, 2:30:06 PM

Merci pour vos commentaires, il est agréable de voir nos efforts appréciés !

Cependant, même si nous avons inséré la vidéo de la fin dans un but ludique, il ne faut pas oublier que nous aurons à enseigner à ce petit homme instinctif et ignorant des conventions sociales... parfois, cela me fait un peu peur. Et vous ?

etu102 etu102 ·  01 octobre 2014, 4:01:53 PM

Merci pour votre article enrichissant !!

J'apprécie beaucoup les ressources que vous avez laissées en lien comme futurs outils, je m'en souviendrai lorsque le besoin se présentera. Bravo pour la pertinence de vos sources également, ce qui rend encore plus crédible votre article, fondé sur des faits surs. J'en retiens que la sensibilisation est de mise encore une fois pour ce domaine, et qu'il est vrai que le temps sera notre plus grand ennemi dans cette tâche qui nous attend. Parents, enseignants et gouvernement devront effectivement mettre la main à la pâte si l'on veut parvenir à inculquer des valeurs technologiques appropriées à la société qui prend place. Je me demande quels seront les résultats de l'insertion d'outils technologiques dans les classes sur la construction des savoirs de nos futurs élèves. Est-ce que ce sera aussi bénéfique qu'on le croit? Les effets négatifs surpasseront-ils les positifs? Néanmoins, nous devrons prendre le sujet des TIC de plus en plus au sérieux, qu'on le veuille ou non.

etu123 etu123 ·  01 octobre 2014, 9:24:51 PM

Pour répondre à votre commentaire etu102, je crois que ce sera bénéfique puisque, comme nous l'apprenons dans nos cours, pour qu'il y ait apprentissage, il faut que l'élève soit intéressé par le contexte dans lequel on introduit notre matière. Alors, puisque la technologie fait déjà partie de leur quotidien et qu'ils sont des consommateurs réguliers, nous aurons avantage à l'utiliser pour capter leur attention. De toute façon, d'ici une dizaine d'années (peut-être moins), nous n'aurons pas le choix de composer avec l'usage des TIC dans notre classe puisque c'est notre avenir... La société semble être en train de se faire avaler par la technologie, si je peux me permettre cette expression. Donc, nous avons intérêt pour les jeunes, qui sont également notre avenir, de les guider du mieux que nous le pouvons... Alors, mes peurs de voir entrer les TIC dans ma future classe, aussi grandes soient-elles, ne surpasseront jamais le désir d'avoir une société conscientisée et prête à affronter le monde numérique, pour ne pas dire y survivre! Quelle belle mission sociale je suis en train de me donner! Merci de ton commentaire! ;)

etu15 (Marc-Antoine) etu15 (Marc-Antoine) ·  24 octobre 2014, 7:19:52 PM

Votre article est très intéressant et vous avez trouvé des vidéos qui appuient habilement votre propos. Aussi, vous avez beaucoup soigné la présentation visuelle du billet, ce qui est un point positif indéniable. J'aime le fait que vous abordez les problématiques liées au TIC sous un angle à la fois original et réaliste. Bravo!

etu123 etu123 ·  11 novembre 2014, 10:47:32 AM

Merci beaucoup Marc-Antoine! :) Ça fait plaisir de recevoir de bons commentaires! ;)

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À voir également

Les choses changent!

Je suis souvent un peu désabusé par la vitesse à laquelle les choses changent (ou ne changent pas!) en éducation... J'ai souvent l'impression qu'on vraiment beaucoup de difficulté à tout aligner correctement pour créer un changement. Vous comprendrez donc que lorsque je constate un changement, ça me fait très plaisir!

Lire la suite

Une exemple SMAR + Google Apps vraiment intéressant

J'ai parlé du modèle SAMR avec mes étudiants... Voici un exemple intéressant.

Lire la suite