PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Qui doit enseigner les TIC aux jeunes?

Les technologies de l’information et de la communication sont désormais omniprésentes dans tous les domaines. En ce qui concerne l’éducation des jeunes, il y a un travail à faire pour leur enseigner la façon intelligente d’utiliser ces technologies. Pour ce faire, nous allons répondre aux questions suivantes : « Qui doit enseigner la citoyenneté numérique et les compétences liées aux TIC? », « Quand doit-on le faire? » et « Sommes-nous prêtes à le faire? »

Source: http://2.bp.blogspot.com/-vK1MLcnwbvQ/TrALwDmT_dI/AAAAAAAABXM/4ws1F_vJ3LY/s1600/TIC.jpg

Pour ce qui est de l’enseignement de la citoyenneté numérique, les parents devraient être les premiers agents de sensibilisation. C’est-à-dire, qu’ils sont les seuls responsables de l’éducation informatique de leurs enfants et qu’ils sont responsables d’établir des règles et les limites d’utilisation à la maison. Par exemple, quant aux compétences liées au TIC, le parent doit être constamment au courant de l’utilisation qu’en fait son enfant chez lui. Pour plus de vigilance, il est recommandé de placer l’ordinateur à un endroit visible de tous, installer un contrôle parental, mais également d’informer son enfant sur les protocoles d’utilisations d’internet. De plus, le parent doit expliquer le fonctionnement et l’attitude adéquate à avoir sur les sites de recherches, les réseaux sociaux et les différentes communautés web.

En tenant compte des domaines généraux de formation (PFEQ), l’enseignant doit insérer les TIC dans son enseignement afin de sensibiliser les élèves à tous les médias qui les entourent. Ainsi, les élèves seront en mesure d’être plus critiques et de comprendre l’importance des droits d’auteurs dans leur recherche. Le rôle des enseignants quant à l’éducation à la citoyenneté numérique est tout simplement de soutenir l’enseignement fait par les parents auparavant. Les enfants devraient déjà avoir une base vis-à-vis des TIC afin que l’enseignant poursuive leur formation informatique : une formation pédagogique sur la façon d’utiliser les moteurs de recherches, les traitements de texte et tout autre logiciel liés aux compétences pédagogiques utilisés en classe. L’utilisation de l’ordinateur devrait être présente dans toutes les sphères de l’enseignement. Puisque les enfants sont toujours en contact avec les nouvelles technologies, il serait intéressant d’impliquer cet aspect de leur vie dans leurs divers apprentissages; que ce soit avec le tableau interactif ou l’informatique en général.

Les élèves ont eux aussi un rôle à jouer quant à leur propre éducation à la citoyenneté numérique. Ils doivent faire preuve de curiosité et explorer les différents outils en ligne afin que leur apprentissage se passe de façon amusante et intéressante. De plus, grâce aux compétences enseignées à l’école, ils doivent être plus responsables de leur utilisation et plus consciencieux face au monde numérique et virtuel.

Il est important de commencer l’éducation des TIC dès l’enfance. En effet, puisque les diverses technologies font partie du quotidien de tous, les enfants doivent apprendre le plus tôt possible à les utiliser adéquatement et intelligemment. Cependant, selon les capacités de compréhension des enfants, il faut y aller progressivement. Plus ils sont sensibilisés jeunes, plus ils risquent d’en faire une utilisation intelligente. La sensibilisation devra cependant être maintenue tout au long de leur processus d’éducation à la maison et à l’école.

Source: http://www.anthedesign.fr/w2015/wp-content/uploads/2013/09/tic.jpg

En tant qu’équipe, nous avons eu à discuter et à exprimer notre opinion quant à l’enseignement à la communauté numérique et les compétences liées aux TIC. Sommes-nous prêtes à enseigner les diverses facettes de l’univers numérique et virtuel? Il est difficile d’y répondre globalement puisque chacune de nous a un apport différent face aux technologies. Malgré notre facilité à utiliser les moteurs de recherche et les outils qu’englobent internet et les TIC en général, nous ne sommes pas aussi à l’aise avec ces technologies que les jeunes d’aujourd’hui. D’ailleurs, il y a une différence entre les maîtriser et les enseigner adéquatement à des jeunes, qui eux, sont plus démunis au niveau de son « utilisation responsable ».

Dès la petite enfance, la nouvelle génération est exposée aux nouvelles technologies. Nous croyons donc que le travail de conscientisation commence à la maison et qu’à l’école, le rôle de l’enseignant est d’utiliser les TIC au point de vue pédagogique. Par contre, puisque ces enfants sont si à l’affût, nous devons sans cesse nous renouveler et nous informer sur les nouvelles tendances en informatique afin de ne pas être constamment dépassées.

Après nous être positionnées sur l’apprentissage à la citoyenneté numérique et les compétences liées aux TIC, nous croyons que l’apprentissage à l’utilisation intelligente doit se faire à la maison et que l’aspect pédagogique doit s’apprendre à l’école. Nous sommes prêtes à l’enseigner, mais devons accepter que les élèves nous surpassent toujours dans ce domaine. Il est donc important de les inclure dans notre propre formation de TIC afin d’en apprendre davantage.

Tania, Kelly, Marie-Josée et Andrée-Ann

etu99

Auteur: etu99

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (7)

étu101 étu101 ·  20 septembre 2014, 1:36:43 PM

Je trouve votre texte intéressant, il est vrai que les parents doivent montrer à leur enfant comment se servir des tics pour leurs côtés positifs et également pour leurs aspects négatifs. Mais quand n'est t-il des parents qui croient que les ordinateurs rendent les enfants inactifs et pour cela empêchent leur jeunes de comprendre et d'explorer ces outils. Pour ma part, dans le monde où l'on vit nous devons faire la part des choses et informer nos enfants. De ce fait, je crois bien que les enseignantes doivent aussi montrer aux jeunes le danger que les TIC peuvent représenter afin d'informer tout le monde.

etu113 etu113 ·  21 septembre 2014, 10:26:16 AM

Plaisant à lire, votre texte fournit plusieurs idées intéressantes. J'apprécie particulièrement le partage des responsabilités entre les enseignants, les élèves et leurs parents. Or, je suis d'accord avec etu101 à propos de ce que cela implique pour les enfants dont les parents n'ont pas l'ouverture (ou les moyens) nécessaire à l'utilisation des TIC à la maison. En ce sens, ne croyez-vous pas qu'il revient à l'école de s'assurer que chacun des élèves possède la base vis-à-vis des TIC dont vous parlez ?

etu92 etu92 ·  22 septembre 2014, 9:39:23 PM

Félicitation, très bonne prise de position.
Vous êtes de mon avis pour ce qui est de la position primaire des patents dans l’enseignement de la citoyenneté numérique. Selon mon opinion lorsque l'enfant va trop loin dans les démarches de causerie ou de voyeurisme dans le monde des communications, les coupables sont les parents. Souvent le couple est tellement occupé par leur travail qu’il laisse à eux-mêmes les enfants dans leur apprentissage. La discipline et le manque de temps par les proches sont les problèmes majeurs aux erreurs des enfants.Donc je crois que les parents sont responsables de premier ordre à l’éducation des TIC.
J’ajouterais que l’enseignant, son rôle est d’être responsable de mettre en valeur de façon équitable et équilibré l'élaboration et la continuation de l’apprentissage initié par les parents, comme vous le mentionné si bien. « L’enseignant doit insérer les TIC dans son enseignement afin de sensibiliser les élèves à tous les médias qui les entourent».

etu114 etu114 ·  25 septembre 2014, 6:01:59 PM

J'ai trouvé votre prise de position intéressante et surtout lorsque vous définissez les rôles de chacun.Je crois qu'effectivement les parents sont les premiers "agents de sensibilisation",pour reprendre vos termes.Toutefois, les enfants doivent aussi mettre la main à la pâte dans ce processus d'apprentissage qui doit débuter avant l'entrée à l'école.

Quant l'enseignement de la citoyenneté, je crois qu'il doit se faire à travers une bonne coopération parent/enseignant.

Marie-Josée Marie-Josée ·  01 octobre 2014, 3:59:02 PM

Merci pour vos commentaires! Je trouve les points que vous apportez son intéressants.

@etu113: en effet, certains parents n'ont pas les moyens d'éduquer leur enfant sur le plan des TIC. Pas nécessairement au niveau financier, mais surtout, prennent-ils le temps de le faire et jugent-ils cela nécessaire? Voilà ma plus grande angoisse! En ce sens, j'appui totalement etu114 qui parle de coopération parent/enseignant. Si seulement les rôles étaient pré-établis, cela rendrait notre tâche beaucoup plus facile puisque tous auraient les mêmes bases. Idéalement, la coopération serait de mise mais dans le réel, nous devrons nous ajuster selon le type d'élève que nous aurons dans nos classes!

etu104 etu104 ·  01 octobre 2014, 9:51:01 PM

Je trouve cela très intéressant que vous parliez du rôle du parent lorsque son enfant navigue sur internet. Beaucoup d’enfants vont sur des sites peu recommandables qui amènent des virus ou des bogues à leur ordinateur. C’est donc bien que les parents assistent les jeunes dans cet apprentissage, mais comme le dit etu113, je crois que l’école ferait bien d’apprendre la base des TIC aux élèves. Aussi, je suis totalement d’accord avec le fait que l’enseignant vient compléter l’apprentissage des TIC que les parents ont donné à leur enfant. Il n’est donc pas l’entière responsabilité de l’enseignant d’apprendre aux élèves à se servir de nouvelles technologies.

etu118 etu118 ·  02 octobre 2014, 10:58:04 AM

@etu104: C'est bien d'apprendre les bases à l'école, par contre il serait intéressant que l'apprentissage de ces compétences puissent se faire plus tôt. Après discussion en classe, on se rend compte que l'initiation à l'informatique (traitement de textes, etc) commence plus vers le secondaire et se poursuit au CÉGEP alors que ce serait utile beaucoup plus jeune.

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À voir également

Les choses changent!

Je suis souvent un peu désabusé par la vitesse à laquelle les choses changent (ou ne changent pas!) en éducation... J'ai souvent l'impression qu'on vraiment beaucoup de difficulté à tout aligner correctement pour créer un changement. Vous comprendrez donc que lorsque je constate un changement, ça me fait très plaisir!

Lire la suite

Une exemple SMAR + Google Apps vraiment intéressant

J'ai parlé du modèle SAMR avec mes étudiants... Voici un exemple intéressant.

Lire la suite