PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

La compétence 8, une compétence à ne pas négliger !

Dans la profession enseignante, il y a 12 compétences professionnelles que nous devons maîtriser et respecter pour devenir enseignant au Québec. Dans ce cours d’initiation aux technologies éducatives, nous avons particulièrement travaillé la compétence numéro 8. Qui va comme suit : Intégrer les technologies de l’information et des communications aux fins de préparations et de pilotage d’activités d’enseignement-apprentissage, de gestion de l’enseignement et de développement professionnel. C’est donc dire qu’en tant que futurs enseignants nous avons l’obligation d’utiliser les TIC dans nos classes ou pour mon cas dans nos gymnases afin d’enseigner à nos élèves. Ce cours nous a permis de mieux nous outiller face à cette compétence et je vais vous le démontrer.

Premièrement, ce cours nous a permis d’exercer un esprit critique face aux nombreux logiciels ou applications que nous pouvons utiliser dans nos cours pour intégrer les TIC à notre enseignement. Tout au long de la session, l’enseignant nous a fait découvrir de nouvelles TIC qui sont pertinentes dans la profession enseignante, mais dans lesquelles nous devions en tirer les avantages et les limites pour nous permettre de l’évaluer. Exercer un esprit critique est une composante de la compétence travaillée dans ce cours. À l’aide de discussions souvent très animées entre les élèves et l’enseignant nous avons pu mettre en pratique notre esprit critique et notre jugement. Une autre composante de la compétence est de communiquer à l’aide d’outils multimédias variés. Donc, en essayant plusieurs TIC nous découvrons des outils multimédias qui peuvent nous être essentiels à l’avenir. C’est bien beau de connaître plusieurs outils, mais encore faut-il les adaptés à notre réalité. C’est pourquoi nous avons vu dans ce cours les critères d’une bonne intégration des TIC. Il faut prendre en compte le contexte, les apprenants ainsi que nos objectifs avant d’intégrer une TIC dans notre enseignement. Il faut aussi choisir nos stratégies d’enseignement, la produire et l’évaluer. La pratique réflexive est essentielle dans notre métier, on doit constamment s’évaluer et apporter les correctifs pour s’améliorer. On doit faire la même chose lors de l’intégration d’une technologie dans notre enseignement. De plus, le modèle SAMR nous permet aussi de savoir si l’outil utilisé est pertinent ou non. L’outil SAMR nous permet de classer les TIC que nous voulons utiliser. Il classe les TIC selon quatre catégories. Soit la TIC est une simple substitution de la tâche, soit celle-ci est une amélioration de la tâche d’enseignement. Elle peut aussi être une modification de la tâche ou encore une redéfinition de la tâche. Bref, avec cette classification cela nous permet de voir ce que notre TIC nous apporte vraiment et si celle-ci est pertinente à intégrer dans notre enseignement.

Deuxièmement, à l’aide des travaux proposés par l’enseignant nous avons pu prendre conscience de l’importance de cette compétence. Le premier travail portait sur le rôle de l’enseignant face au TIC. Nous devions donc établir à qui revient la responsabilité d’enseigner les TIC aux jeunes. Je crois fermement que c’est la tâche revient aux enseignants. C’est donc notre devoir en tant que futur enseignants d’utiliser les TIC et d’initier les élèves à celles-ci. Par la suite, nous avons créé une baladodiffusion. Cet exercice nous a permis de simuler une situation réelle d’enseignement dans laquelle nous intégrions les TIC. En plus d’essayer plusieurs logiciels ou site web pour créer notre baladodiffusion, nous avons pu la mettre en application. Personnellement, je vais utiliser la baladodiffusion lorsque je serai éducateur physique, car c’est un outil qui nous permet de gagner du temps ou encore ça nous évite de tout répéter, car l’élève peut réécouter l’enregistrement le nombre de fois qui le désire. Bref, c’est un outil qui a plus d’avantages que de désavantages.

Troisièmement, le cours nous a permis d’utiliser des réseaux afin de remettre les travaux ou encore récupérer les informations du cours. À l’aide de moodle et de pédagoTIC, l’enseignant nous a fait comprendre qu’on peut utiliser les réseaux internet à bonne escient et dans une réalité pédagogique. En remettant les travaux sur moodle ou encore en publiant un article sur un blog nous comprenons qu’il existe différentes façons de remettre des travaux sans les faire imprimer et en remettre une copie papier au professeur. De plus, nous avons pu aussi comprendre que les réseaux sociaux peuvent nous aider contrairement à ce qu’on pourrait penser. Avec l’article 10 façons d’utiliser efficacement les réseaux sociaux dans les écoles, l’enseignant nous démontre qu’il est possible de tirer des avantages des réseaux sociaux. Tout cela nous permet d’évaluer le potentiel des outils informatiques et réseaux en relation avec le développement des compétences du programme de formation qui est aussi une composante de la compétence 8.

En conclusion, je crois que ce cours devrait être obligatoire dans tous les baccalauréats en enseignement. Sans ce cours, je ne vois pas comment j’arriverais à intégrer la compétence des TIC dans mon quotidien de futur enseignant en éducation physique. Ce cours est une prise de conscience de où notre société s’en va et en tant que futur enseignant nous n’avons pas le choix de suivre le mouvement si nous voulons rejoindre nos futurs élèves. Maintenant le défi pour ma part sera d’intégrer les connaissances transmises dans le cours dans mon gymnase. Je crois sincèrement que les TIC peuvent apporter beaucoup en éducation physique et à la santé. Que ce soit en démontrant des gestes techniques à l’aide des vidéos ou encore en leur faisant réaliser une baladodiffusion sur un sport méconnu j’espère pouvoir bien intégrer les TIC dans mon enseignement.

signé étu78

etu78

Auteur: etu78

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À voir également

Les choses changent!

Je suis souvent un peu désabusé par la vitesse à laquelle les choses changent (ou ne changent pas!) en éducation... J'ai souvent l'impression qu'on vraiment beaucoup de difficulté à tout aligner correctement pour créer un changement. Vous comprendrez donc que lorsque je constate un changement, ça me fait très plaisir!

Lire la suite

Une exemple SMAR + Google Apps vraiment intéressant

J'ai parlé du modèle SAMR avec mes étudiants... Voici un exemple intéressant.

Lire la suite