PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Orphelins ou natifs du numérique?

Tout le monde connaît l'expression "natifs du numérique" introduite par Prensky en 2001 (partie 1 et partie 2).

Cette métaphore dichotomique est très intéressante pour expliquer l'importance des technologies et leurs impacts sur les jeunes, la culture, la société... Je l'utilise fréquemment. Cependant elle n'est pas aussi proche de la réalité que Prensky pouvait le laisser penser dans ses articles ou lorsque je l'ai écouté pour la première fois en conférence. Il faut bien comprendre que dans le vrai monde, les jeunes ne sont pas tous "natifs" et les adultes ne sont pas tous "immigrants".

Ce matin, en survolant le Web, je suis tombé sur cet article de blogue (découvert via +Guillaume Touzé) dans lequel on propose plutôt la métaphore d'un orphelin du numérique... Dans ce billet, l'auteur (M. Rémi Thibert) relate les propos de de deux conférenciers (M. Marcel Lebrun et Mme Becchetti-Bizot) lors des Assises du numérique qui se sont déroulées à l’ESPE et à Canope de Grenoble qui expliquaient que

Ce concept natif est un mythe, car ce n’est pas parce un enfant nait dans un univers numérique qu’il a les compétences pour évoluer dans cet univers.

Cette affirmation ferait écho à des propos tenus par Marcel Lebrun qui expliquaient que

nous sommes nés dans un univers où le livre et l’écrit était omniprésent, pour autant, il nous a bien fallu apprendre à lire, et ça s’est fait progressivement. Pourquoi en irait-il différemment pour le numérique ? C’est pourquoi elle préfère la notion de Orphelins du numérique. En effet, si nous laissons les jeunes se débrouiller seuls face au numérique, parce qu’ils seraient plus aptes que nous, nous les laissons en fait sans défense, sans repère dans un vaste monde où il est facile de se perdre.

Ce concept d'orphelins me plait énormément et les propos de M. Lebrun résonnent comme un fait trop souvent vérifié. Il est très représentatif de la réalité... Trop de jeunes sont laissés à eux-mêmes face au numérique et on se désole par la suite qu’ils fassent des erreurs ou ne les utilisent pas de manière optimale.

L'école va-t-elle les adopter? Ou peut-être leurs parents? Il est grand temps de s'y mettre et d'accompagner leur cheminement numérique!

pgiroux

Auteur: pgiroux

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À voir également

Les parents, antivirus pour réseaux sociaux!

Demain, je rencontrerai des parents pour parler avec eux des réseaux sociaux et du rôle qu'ils peuvent jouer vis-à-vis de leurs enfants et de leurs adolescents.

Lire la suite

Réfléchir à propos des apprenants du collégial et des technos

Document de soutien de ma présentation de mardi dernier

Lire la suite