PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Pourquoi j'irai à Clair2017

Comme professeur à l'université, je jongle quotidiennement avec plusieurs obligations. Actuellement, j'occupe principalement mon temps entre l'évaluation de projets de recherche pour un organisme subventionnaire, la préparation de mes propres projets, l'obtention de la certification éthique pour des projets que je veux démarrer, la préparation et la gestion de mes cours au BAC, à la maitrise et au doctorat, la supervision de quelques étudiants gradués et la participation aux activités de mon département. Il y a aussi la rédaction d'un nouvel article... En ce qui a trait à l'enseignement, je dois dire que les mois de janvier et de février sont plutôt occupés parce que les étudiants du bac partent en stage en mars. C'est donc une période intensive pour les cours.

Dans ce contexte, pourquoi est-ce que je prendrais une pause de plus de trois jours pour aller à Clair2017?

Je pourrais facilement défendre que je n'ai juste pas le temps...

La question se pose d'autant plus que je suis un universitaire et que Clair2017 ne s'adresse pas spécifiquement à moi et ne fait pas nécessairement parti de ce que l'on pourrait nommer le "circuit universitaire" des conférences...

Malgré tout, j'irai à Clair2017... Et avec le sourire en plus!

Voici pourquoi!

J'irai d'abord pour être en contact avec des innovateurs et des acteurs du milieu de l'éducation qui n'hésitent pas à tester de nouveaux outils et des stratégies différentes au quotidien. C'est souvent par eux que le changement se produit en éducation. Ils viennent du Nouveau-Brunswick, du Québec et d'ailleurs. À Clair2017, je pourrai les rencontrer, faire le point sur ces innovations, tisser des liens. C'est important pour moi de sentir quelles directions ils prennent, savoir ce qui les allume... Je vais donc à Clair2017 pour être en contact avec ceux dont je parle dans mes cours... Aller à Clair me permet toujours de ramener des exemples concrets pour mes cours d'initiation aux technologies éducatives. Les exemples que l'on peut associés à un nom, un blogue ou un compte Twitter ont toujours une portée différente pour les futurs enseignants.

Aller à Clair permet aussi de rester les deux pieds sur terre bien connectés avec les problèmes, difficultés et réussites vécues dans les salles de classes. Comme chercheur ça me permet de rester bien au fait des besoins des éducateurs. Je veux entendre les questionnements des enseignants qui font l'Éducation autrement, noter leurs angoisses et rapporter tout ça dans mon quotidien de professeur et chercheur universitaire. Ça oriente mes réflexions. Ça guide le choix des questions que je me pose.

J'y vais aussi pour offrir du soutien si je le peux. La communauté de Clair est très généreuse. Elle partage sans vraiment compter. C'est agréable de redonner parfois... Par exemple Roberto se disait que ce serait bien d'avoir un poste Linux pour permettre aux élèves d'explorer quelque chose de différent. Alors ce matin j'installe Édubuntu sur un poste au laboratoire créatif. Ensuite on va essayer d'installer Minecraft, l'une des applications favorites de élèves.

Être à Clair me permet parfois aussi d'orienter ou de guider un peu les réflexions. J'ai un point de vue différent sur l'Éducation. En fait, à Clair il y a une très grande variété de points de vue et tous contribuent à la réflexion. Des chercheurs, des directeurs d'écoles, des enseignants, des conseillers pédagogiques, des consultants en éducation... Mélanger tout ça et c'est Clair! Et c'est TRÈS riche!

À Clair je vais aussi certainement découvrir de nouveaus outils, de nouvelles stratégies, de nouveaux trucs... Ça va me remplir la tête d'idées que je tâcherai de démêler et de mettre en application dans un futur plus ou moins proche.

Dans le cadre de ma ici à Clair, je vais aussi en profiter pour regarnir mon compte Twitter et mon agrégateur de flux RSS avec plein de nouveaux noms et de nouveaux URL vers des blogues et des sites pédagogiques. Mon environnement d'apprentissage sera certainement encore plus riche lorsque je quitterai.

pgiroux

Auteur: pgiroux

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À voir également

Le coût global et réel de nos décisions

En matière d'informatique et d'éducation, je me demande parfois si on calcule de la bonne façon?!?

Lire la suite