PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Sur la prise de notes avec et sans les technos

Je reproduis ici le commentaire que j'ai laissé sur une publication du comité de pédagogie universitaire de mon institution qui présentait l'article suivant: https://www.bfmtv.com/…/ordinateur-ou-stylo-apprend-on-auss…

Cet article me semble orienter la réflexion dans la mauvaise direction et ça me semble bien assez important pour mériter un post FaceBook et un billet sur mon blogue.

Voici ce que j'en pense...

J’aimerais apporter un bémol important.

La première référence citée pour soutenir cette réflexion a beau avoir été conduite par des chercheurs d’une prestigieuse université, elle comporte tout de même un biais important en ce sens qu’elle compare des pommes et des oranges. Ainsi, la base de la réflexion présentée me semble orienter le tout dans la mauvaise direction. Je m’explique…

La première recherche citée compare deux situations:

Situation #1: Les étudiants utilisent un outil très lent pour prendre des notes. Pour ne rien manquer, ils résument, schématisent, catégorisent, etc. Sans le savoir, ils font toutes ces choses qui contribuent à l’apprentissage. En vérité, ils n’ont pas le choix.

Situation #2: Les étudiants disposent d’un outil super efficace pour tout noter sans rien manquer. Comme personne ne leur a jamais enseigné à prendre des notes, ils utilisent leur outil comme ils pensent être la meilleure façon, en notant TOUT! Sans le savoir, ils commentent une grosse erreur.

Et on conclut rapidement que le crayon est meilleur que l’ordinateur pour la prise de notes…

Le révolver est-il coupable du meurtre?

Évidemment que non!

L’outil a juste été mal utilisé… Mais c’est la faute de qui? J’ose proposer que c’est parce qu’on a jamais vraiment enseigné aux étudiants comment utiliser leur outil de travail.

Parce que l’on peut bien utiliser l’ordinateur et les technos pour prendre des notes!

Dans cette entrevue (https://ici.radio-canada.ca/…/prise-notes-mind-maping-carte…), une collègue de Sherbrooke parle de la pertinence des cartes heuristiques pour la prise de notes. C’est une excellente stratégie qui fonctionne bien avec du papier et un crayon, mais aussi avec un ordinateur, un tablette ou un cellulaire. De plus, avec les technologies, on peut mobiliser la caméra de nos outils pour ajouter des vidéos ou des photos, utiliser des hyperliens pour donner de la profondeur à nos notes, ajouter des images et des schémas, etc. On peut même collaborer! Et la collaboration est reconnue pour soutenir l'apprentissage dans certaines conditions. Dans une étude que nous avons menée ici au Saguenay (http://formation-profession.org/…/numeros/19/v26_n01_371.pdf), nous avons constaté que seulement 24% des étudiants du secondaire d’un projet tablette 1:1 collaboraient pour améliorer leur notes de cours. C’était déjà super. Mais que se produirait-il si on leur enseignait comment faire et si on accordait un peu d’importance aux stratégies de prise de notes

En bref, je trouve qu’on rejette un peu vite la technologie dans ce débat et cela en se fondant sur un article qui ne va pas vraiment au fond des choses et qui est biaisé… Si on cessait d’essayer de comparer et qu’on se posait la bonne question à propos des technos? Pourquoi ne pas plutôt chercher à comprendre comment bien les utiliser? Pourquoi ne pas embrasser notre notre rôle de pédagogues et tenter de modeler les bons usages pour que les technos deviennent vraiment utiles?

Alors cette réflexion aurait probablement pris une autre direction.

(Cet autre article présente une autre recherche menée ici, à l’UQAC, à propos de la prise de notes: https://www.cjlt.ca/index.php/cjlt/article/view/27523/20230 )

pgiroux

Auteur: pgiroux

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (1)

Patrick Giroux Patrick Giroux ·  04 novembre 2019, 3:09:00 PM

Sur Twitter, on m'a donné l'exemple des notes prises sur une tablette avec un stylet et le logiciel Onenote. On peut y ajouter des vidéos, des photos, créer des liens entre différentes pages de notes ou avec des pages web (liens qui seront faciles à suivre), on peut ajouter des dessin, etc.

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment