PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Pour faire preuve d’esprit critique

Deux ou trois choses qu’il faut reconnaître et dont on doit se méfier...

  • L’argument d’autorité : prendre ou présenter quelque chose pour vrai parce que la source fait autorité.
  • L’effet boule de neige (ou syndrome Popeye) : principe des rumeurs, des légendes urbaines, des lieux communs et du bouche-à-oreille, où l’on répète ce que l’on a entendu.
  • L’effet petit ruisseaux : petits oublis et erreurs fines donnant de grandioses théories.
  • L’effet cerceau : cercle vicieux consistant à admettre ou faire admettre au départ ce que l’on entend prouver.
  • L’effet impact : utilisation de la connotation, du poids des mots employés, pour induire une idée différente de celle que les mots prétendent représenter.
  • L’effet bi-standard : modification des règles en fonction des réponses.
  • L’effet bipède (ou syndrome de Pangloss) : raisonnement à rebours vers une cause possible.
  • L’effet puits : plus un discours est creux, plus les auditeurs peuvent s’y reconnaître.
  • L’effet cigogne : confusion entre corrélation et causalité.
  • Le syndrome du poulpe : tendance à s’accrocher, bec et tentacules, à sa théorie.
  • Le syndrome de Galilée : toute personne qui adhère à une pseudo-théorie la considère presque toujours comme révolutionnaire, et en outre s’estime persécutée si on la contredit.

Source:Vecchi, 2017

pgiroux

Auteur: pgiroux

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment