PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mafiaboy ou "Ce qui arrive lorsque la sécurité et la supervision sont déficientes!"

Habituellement, j'attends l'édition francophone et j'encourage la petite librairie indépendante de la rue St-Dominique. J'y ai toujours eu un service cordial et personnalisé. Pas cette fois. Après avoir entendu parler le jeune homme à la télé, je n'ai pas pu m'empêcher de commander mon livre immédiatement, en anglais. De plus, je n'étais pas certain que nous n’aurions jamais une version en français.

D'abord, je note que Michael Calce (Mafiaboy est mort... Michael le dit à la fin du livre!) était un garçon bien ordinaire. Il faisait du sport, s'amusait avec ses copains, aimait la télévision... Comme tous les adolescents, il se cherchait un peu et voulait prouver qu'il était quelqu'un! Comme tous les adolescents, Michael avait des forces et des faiblesses. Il était par exemple bon en mathématique. On a aussi découvert qu'il avait un certain talent pour la programmation et l'informatique. Certains ont dit qu'il était un "script kiddie". Permettez-moi d'en douter!

Comme la majorité des parents à cette époque et une encore trop grande majorité de parents d'aujourd'hui, les parents de Michael (son père dans ce cas) lui ont offert un ordinateur sans trop comprendre à quoi ça pouvait bien servir. Ils ont aussi un peu négligé de l'encadrer et de superviser ses actions...

Ajouter à cette situation ordinaire le fait que la majorité des utilisateurs sont "cyber idiots", qu'Internet n'est pas vraiment sécuritaire (sur ce point, je vais me fier à Michael, il semble bien placé pour affirmer cela et suffisamment crédible!) et que l'école québécoise commençait à peine à intégrer les TIC (Soyons honnêtes, les TIC étaient alors l'affaire de quelques individus répartis dans un trop grand nombre d'écoles pour avoir une chance d'intervenir efficacement.) et vous avez la recette parfaite pour qu'un malheur se produise... Un malheur du point de vue de Michael, évidemment!

Un adolescent a pris quelques mauvaises décisions, personne ne l'a réprimandé, personne ne lui a expliqué que ce n'était pas éthique et ne l'a incité à réfléchir aux aspects négatifs. Il a fait ce qu'un adolescent talentueux fait, il a exercé son talent! Rien de plus, rien de moins. Lorsque quelqu'un a enfin réalisé qu'il avait pris un mauvais chemin, il était beaucoup trop tard!

Dans les faits, je crois que ce livre témoigne de l'échec du système à s'adapter à une réalité changeante.

Ce que je retiens... Internet n'est pas nécessairement pensé pour être sécuritaire. Il y a trop de trous de sécurité et trop de responsabilités importantes sont laissées entre des mains non expertes. L'école n'était alors pas prête à faire face aux TIC et à l'usage que les jeunes pouvaient en faire. Conséquemment, un jeune talentueux n'a pas été encadré ni supervisé dans ses apprentissages et il a fait une série de grosses erreurs.

D'une certaine façon, ce livre vient confirmer l'importance de mon travail auprès des futurs enseignants. Si les enseignants de Michael avaient intégré les TIC, avaient parlé de droits d'auteurs, avaient discuté avec Michael et ses copains pour se rendre compte de son intérêt pour la programmation et avaient ensuite misé sur cet intérêt... Qui sait ce qui aurait pu arriver? Je suis prêt à parier que Mafiaboy serait connu pour autre chose que des attaques sur des sites Web connus.

Qu'en pensez-vous? L'école et la société ont-elles une part de blâme à assumer?

pgiroux

Auteur: pgiroux

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (2)

sylvie sylvie ·  10 novembre 2008, 2:32:24 PM

Je suis parfaitement d'accord!
Je pense que si on lui avait montrer à utiliser son talent de façon juste et saine cela aurait été grandement profitable pour lui, il en aurait probablement fait quelque chose de positif! Je pense que à partir du moment ou l'on nous informe du 'bien' et du 'mal' en ce qui concerne le web il n'en tient qu'à nous d'en profiter adéquatement. Mais, finalement, il est mort de quoi ce jeune homme?

Patrick Giroux Patrick Giroux ·  11 novembre 2008, 10:38:57 AM

Il n'est pas réellement mort. Michael Calce a simplement cessé d'être un hacker. Il a payé ses dettes à la société et n'est simplement plus le Mafiaboy.

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À voir également

Sur l'importance de la vidéo et la relation avec l'actualité

Deux suggestions d'articles pour mieux comprendre les apprenants qui fréquentent les collèges et les universités.

Lire la suite

Pédagogie, ça revient souvent aux classiques

Je consultais le top 10 des articles du RIRE pour 2016 ce matin. Trois articles parmi les dix plus populaires de l'an dernier traitaient de stratégies d'enseignement. Ce qui m'a frappé, c'est à quel point les nouvelles recherches et les nouvelles recommandations sont souvent en ligne avec des classiques ou des auteurs du passé.

Lire la suite