PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Implication des maitres et futurs maitres dans la blogosphère

Je l'ai déjà écrit, PédagoTIC est avant tout un projet personnel.

C'est ma mémoire, l'endroit où je prends des notes pour ne pas oublier ce que je découvre, ce qui m'intéresse, ce qui me dégoute ou ce qui me questionne.

Cet aspect ne changera pas vraiment. Je vais continuer à souvent écrire des petits billets qui n'ont souvent que pour seul et unique fonction de référencer des ressources, de noter des idées ou de mettre en évidence certaines situations. Je sais que ça n'incite pas beaucoup à la discussion, mais ça répond à un besoin personnel. Ça répond aussi à un besoin pédagogique puisque je débute chaque cours en présentant mes trouvailles à mes étudiants, en leur posant les questions que j'ai notées et en leur soulignant certaines situations que je trouve dignes de mention ou liées au cours. Ces périodes sont parfois très courtes et peu interactives. Il arrive qu'elles suscitent très peu de réactions et d'engagement. À d'autres moments, elles sont longues et très interactives. J'ai déjà animé une discussion de trois heures avec les seuls billets d'une semaine! Comme un peu tout en pédagogie, ça dépend de mon entrain et de mes caractéristiques personnelles, des sujets blogués au cours de la semaine, des étudiants et de leurs caractéristiques et probablement de plusieurs autres facteurs. Je débute plus ou moins chacune de mes périodes d'enseignement ainsi depuis les débuts de PédagoTIC. (Les débuts de PédagoTIC, c'est il y a 840 billets!) Régulièrement, les billets discutés touchent des sujets déjà abordés en classe. Ce petit rappel permet alors de revenir sur certains éléments importants et d'illustrer par un exemple concret des choses vues en classe. À d'autres moments, les billets présentés m'ont carrément obligé à revoir toute ma planification, car nous avions abordé plus tôt que prévu certains points. Je dois avouer que je ne suis pas toujours très bon pour m'ajuster à ces changements. Il y a ainsi parfois des redondances dans mes cours. Dernièrement, j'ai souvent discuté de politique avec les futurs maitres. Ça me consterne qu'ils ne s'intéressent pas plus aux décisions de leur gouvernement et qu'ils ne réalisent pas par eux-mêmes l'impact que ces décisions ont sur leur tâche et sur l'éducation... Ces petites présentations en début de cours sont aussi souvent l'occasion de simplement souligner l'existence d'un outil ou d'une ressource. Des fois les futurs maitres apprécient, à d'autres moments ils sont indifférents.

PédagoTIC est aussi un projet collectif et collaboratif au sens où, au fil du temps, des dizaines de personnes sont venues et ont laissé des traces et des commentaires. Elles ont ainsi participé à mes réflexions et, peut-être, aussi aux vôtres. Cet aspect de PédagoTIC ne changera pas non plus... Au contraire, je vais même un peu l'amplifier. Cet hiver, à titre expérimental, chacun de mes étudiants aura un compte d'auteur sur PédagoTIC et publiera un minimum de huit billets au cours du trimestre. Il auront aussi à commenter sur les billets de leurs pairs. J'ai déterminé quelques thèmes qui seront imposés (5 au total). Les autres billets seront entièrement libres. Voici les thèmes que j'ai choisis:

  • Présentation et autoévaluation des compétences TIC (en début de trimestre, pour apprivoiser l'outil!);
  • Moi, mon domaine d'expertise et la prochaine génération d'apprenants;
  • Contributions potentielles du Web 2.0 à mon enseignement, mon autoformation, mon domaine d'expertise ou l'apprentissage des individus qui suivent mes cours;
  • L'identité numérique de mes étudiants ou la mienne vs mon domaine d'expertise, ma vie privée, l'apprentissage;
  • Les TIC dans ma pratique passée, actuelle et à venir (en fin de trimestre, pour ferme la boucle).

Ces thèmes favoriseront, je crois des discussions intéressantes ici et ailleurs.

Plusieurs raisons expliquent mon choix.

  1. Les étudiants qui suivront mon cours à l'hiver proviennent du domaine de la formation professionnelle. Le groupe sera très hétérogène. Certains enseignent par exemple la coiffure, d'autres des métiers liés à l'exploitation forestière ou à la bureautique. Les points de vue par rapport aux TIC seront très variés. Il me semble que c'est propice à des discussions passionnantes!
  2. Les étudiants qui suivront mon cours seront plus âgés et expérimentés que les étudiants qui suivent habituellement mon cours. Je m'attend à une moyenne d'âge supérieure à 30 ans. J'utiliserai donc PédagoTIC comme un journal collectif de bord pour recueillir et profiter de leurs expériences et réflexions.
  3. On ne cesse de parler en mal des compétences linguistiques des enseignants. Ça me dérange un peu... ils ne sont pas si mauvais. Certains oui, mais pas la majorité! Je vais donc m'inspirer de ce qui ce fait ailleurs et mettre en pratique ce que j'enseigne en leur donnant des outils et en leur proposant une stratégie d'autocorrection sommaire. Surtout, je vais leur donner l'occasion d'écrire et leur fournir un public pour les motiver. PédagoTIC attire plusieurs dizaines de lecteurs quotidiennement.
  4. J'ai le contrôle sur PédagoTIC! J'ai expérimenté avec les blogues auparavant. Quelques-uns de mes anciens étudiants bloguent toujours plus ou moins régulièrement. J'ai cependant détesté ne pas avoir de pouvoir face aux produits finaux... Je n'ai jamais vraiment eu de problèmes, mais plusieurs textes intéressants sont disparus du Web dès que le cours s'est terminé. Il s'agissait parfois de réflexions qui auraient peut-être pu intéresser d'autres enseignants ou apprenants. Que de pertes!
  5. Je suis fatigué de soutenir plusieurs installations... Dans le passé, j'ai utilisé différents moteurs de wikis et permis à des étudiants de créer des pages Web. Sauf que la responsabilité de l'entretien de ces espaces m'appartient. Il fallait régulièrement faire des mises à jour parce que l'on avait corrigé des trous de sécurité ou parce que le serveur avait simplement été mis à jour... Récemment, j'ai abandonné. Ça pesait trop lourd. Que de pertes encore une fois! Des dizaines de situations d'apprentissage vont disparaitre et plusieurs réflexions et travaux de recherche de qualité ne seront plus accessibles. Pour les SAE, un assistant travaille actuellement à une mise à jour du Cyberfolio qui s'inspire des besoins de la formation des maitres à l'UQAC et des besoins exprimés par les animateurs RECIT locaux de ma région. C'est un projet qui avance lentement, mais qui avance! Pour le reste des travaux étudiants, je vais utiliser PédagoTIC. Si les billets ne suffisent pas, les étudiants pourront même créer des pages Web statiques à même le moteur du blogue. Reste à déterminer si mon blogue et mon serveur peuvent soutenir 40 auteurs... On verra bien. Au moins, je n'aurai qu'un outil à maintenir à jour!
  6. La dernière raison qui motive ce changement, c'est vous! C'est ma communauté Twitter, ma blogosphère et les quelques collègues universitaires qui viennent jeter un oeil de temps à autre. C'est parfois difficile de vendre l'importance et les avantages associés aux réseaux sociaux et aux communautés en ligne à nos étudiants. Je compte sur la mienne pour faire découvrir tout ça à mes étudiants!

Prochainement, je vais publier le credo que mes étudiants devront respecter et un guide du blogueur pour les aider. J'en ferai un billet ici, sur PédagoTIC. Il s'inspirera de plusieurs contributions proposées par mon réseau... Je vais aussi créer une page statique publique dans laquelle je rassemblerai une partie du matériel du cours. Traditionnellement, je partageais cela avec mes étudiants via un site de cours institutionnel qui n'est pas public. Comme j'utilise presque uniquement des ressources disponibles gratuitement sur le Web que je commente en classe, la grosse majorité peut facilement être rendue disponible ici.

Joyeuses fêtes à tous! J'ignore si je publierai autre chose d'ici 2010...

pgiroux

Auteur: pgiroux

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (1)

David Martel David Martel ·  17 décembre 2009, 7:29:41 PM

C'est génial! Utiliser un seul support qui existe déjà permettra aux gens de se concentrer davantage sur le contenu du message que sur la forme du blogue. Souvent, c'est seulement quand toutes les couleurs, les polices et les arrangements du support sont choisis que l'on passe aux idées. De plus, comme vous le dites, le fait de tout mettre sur PédagoTIC évitera effectivement la perte d'idées et de SAE souvent très intéressantes. Avec tout ce nouveau contenu, je pense qu'une bonne utilisation des mots clés sera primordiale...

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À voir également

Évolution

Le temps passe et les choses changent... C'est vrai aussi en éducation!

Lire la suite

Le retour des étudiants sur PédagoTIC

Ils sont de retour pour 8 semaines. J'espère que vous les lirez et m'aiderez en commentant leurs billets.

Lire la suite