PédagoTIC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le facebook de mon enfance

Lors d’un des cours, on faisait allusion au fait que la génération C étant née avec la quasi certitude qu’un monde sans internet ne pouvais à jamais existé, un commentaire m’a porté a réfléchir longuement. Je ne me souviens plus qui ni les mots exacts mais le commentaire faisait allusion que les gens de génération précédentes étions moins enclin à ce servir des nouveaux outils que nous procurait le Web 2.0. Que cette génération bien qu’elle est un penchant pour les outils informatique restait plus en contact avec leur pair, que nous les x, y et boomers de ce monde

Je voulais mettre la chose au claire avec ma conscience. Bien que l’exercice n’ait pas vraiment de valeur notoire je l’ai trouvé fort amusant. Alors par le bien d’un site de réseautage social, Facebook, pour ne pas le nommé je me mis à la recherche de mes amis, mais la attention pas n’importe lesquels, ceux du primaire, plus spécifiquement de la cinquième et sixième année. J’ai 36 ans au moment ou j’écris ces lignes, alors cela fait plus de 23 ans que je n’ai aucun contact avec qui que se soit de ce groupe d’individu.

Alors de mémoire je tape dans l’outil de recherche du site les 25 noms de tous ceux dont je me souviens. Verdict sur les 29 élèves que nous étions je réussi à rentrer en contact avec 15 de ceux-ci. Heureux de mon excellente récolte je tente un nouveau geste, je publie une photo de groupe de la confirmation. Sans doute un événement inconnu de la génération C, puisqu’à l’époque la chose était obligatoire. Alors la`ô surprise, les réactions sont incroyable déjà heureux de mes 15 contacts retrouvé il vient s’en greffer 7 autres qu’y étaient resté en contacts avec mes nouveaux « amis Facebook », pas pire résultat pour une génération qui sont des apprenant du Web 2.0!!!

Bilan final, dans un délai de 5 jours je suis à nouveau en contact avec 76% de ma classe de cinquième année, je suis moi-même surpris de la chose. Maintenant est-ce que les gens de la génération C et les gens des autres générations sont différents en ce qui concerne le fait de rester en contact avec leurs gens? Et bien à cette question je dirai ceci, moi j’ai du faire une recherche et poser quelques gestes pour refaire mes liens avec mes amis de la cinquième, tandis que ceux de la génération C risque fort de ne pas perdre contact du fait qu’ils utilisent ou du moins connaissent déjà les média sociaux du type de Facebook. Je sais bien qu’ils n’utilisent pas que les média sociaux pour rester en contact, ils ont aussi très souvent une liste très complète de leurs amis sur leur téléphone avec lequel ils peuvent se texter à tout moment. Je prévois d’ailleurs une future maladie de pouce pour ces « texteux » et sans doute une mutation du corps avec des jeunes qui auront de plus gros pouce à la naissance si cela continu….

Mais bien qu’étant des apprenant du Web 2.0, ma classe de cinquième fera ca à l’ancienne et au lieu de s’ouvrir un salon de clavardage pour jaser, on devrait bientôt se fixer une date pour des retrouvailles.

groy

Auteur: groy

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À voir également

Laisser la place aux jeunes pour apprendre

Mon activité favorites à Clair 20XX, c'est la période où les jeunes prennent le contrôle!

Lire la suite

Les choses changent!

Je suis souvent un peu désabusé par la vitesse à laquelle les choses changent (ou ne changent pas!) en éducation... J'ai souvent l'impression qu'on vraiment beaucoup de difficulté à tout aligner correctement pour créer un changement. Vous comprendrez donc que lorsque je constate un changement, ça me fait très plaisir!

Lire la suite